Chroniques

photo Joshua Barle, by Unsplash

Vulnérabilité, fragilité

« Il faut absolument réhabiliter la vulnérabilité » disait l’autre matin sur France-Musique le maestro Emmanuel Krévine. Sa phrase m’a interpellée. Que voulait-il dire exactement ? La fragilité, les fragilités, sont des thèmes…

Foot

AU STADE DE LA VIOLENCE

« Même sans s’intéresser au football, chacun a vu les images passées en boucle ou entendu les commentaires autorisés relatant les heurts spectaculaires qui ont précédé les premières rencontres de l’Euro 2016 notamment entre Russes et Anglais à Marseille. Comme si ces affrontements gratuits et sanglants participaient d’une dérive qui touche ce sport gangrené depuis deux décennies ».
La chronique d’Alain Cabantous

L'actualité religieuse et politique

1400 DSC01029

Street Art. Et après ?

Donner à voir l’accueil, la solidarité et l’art auprès d’artistes peu habitués à travailler dans une église et d’un large public surpris de voir ce type d’art dans un tel lieu. La semaine Street Art a atteint son objectif. Quels enseignements peut-on tirer de cet événement ?

Bienvenue à Sifan TADESSE !

Bienvenue à Sifan TADESSE !

Et elle sera sereine pour attendre son bébé qui doit naître en octobre. Grâce à notre générosité collective, une jeune Ethiopienne, Sifan, est installée avec Jididya, sa petite fille de…

©fc

Saint-Merry en chantier

Grands et petits chantiers de l’église et du presbytère, champs d’intervention respectifs et souvent croisés de la ville et de « l’affectataire », attention quotidienne au chevet de ce beau bâtiment — et fierté de ceux qui participent à cette restauration. Ne ratez pas le chantier de ceux qui refont les vitraux, tout là-haut ! Ne manquez pas la vue de la place de Niki de Saint-Phalle et de Beaubourg du haut de Saint-Merry !

l'invention du quotidien

Atelier « Fondamentaux de la foi »

De Certeau en établit l’autonomie par rapport à un étranglement dans un discours scientifique qui risque d’être normalisant. Il n’y a pas de hiérarchie implicite chez lui : que chacun soit en capacité de produire son propre discours, à l’image des effets hétérodoxiques des discours des mystiques !

Chapelle Brancacci à Florence        ©fc

L’atelier biblique: pardon et réconciliation – Cycle de Joseph

Il faut reconstruire la fraternité en la dépouillant des éléments bâtards, falsifiés, illégitimes (préférences, rivalités) et rétablir la communication, l’assomption du passé et du présent. Pour cela il est indispensable la reconnaissance de la faute et de la culpabilité. Joseph non seulement il ne se venge pas, il pardonne. Mais le pardon exige obligatoirement la reconnaissance la culpabilité. On ne peut pas pardonner à celui qui n’a pas conscience de la faute, de l’injustice commise.

RŽcolte des oignons ˆ Beit-Lahia  (25:04:2016). Les étudiants, le doyen de l'Université et Ziad Medoukh avec M. Abdeljali, agriculteur

Économie solidaire selon Gandhi

Pour Ziad Medoukh, cette participation des jeunes à des activités de bénévolat montre leur ouverture sur la société civile, ainsi que leur intérêt pour les événements et les activités sociales des familles de la Bande de Gaza.

Le Centre Pastoral Halles-Beaubourg

Chrétiens dans la ville Qui sommes-nous ?

Nos activités

©fc

« Nous ne croyons pas ce que nous savons …. » ?

La croyance populaire – car il s’agit ici bien d’une croyance et non d’un savoir ! – dans l’inventivité de l’Homme pour repousser les limites et dans l’innovation pour contourner les problèmes auxquels nous faisons face, se heurte à une réalité historique : notre ingéniosité a presque systématiquement été mise au service d’un épuisement plus rapide des ressources, et donc d’un rapprochement des limites.

En relisant « Laudato Si »

En relisant « Laudato Si »

En relisant « Laudato Si ». Reste l’image d’une source dans le jardin. On pourrait dire, une mémoire d’avenir qui permet de relire les promesses. La lumière de nos relations préfigure l’aventure…

Liturgie

Le commentaire des lectures du dimanche et des fêtes