À la Une

Le souffle : de Vézelay à Verdier. Œuvres du 31 mai

Les Textes et l’art en temps de déconfinement. Avec la réouverture des églises, cette chronique dominicale s’arrête sous le format actuel le dimanche 31 mai. Dans le dernier article de la série, Jean Deuzèmes vous propose d’examiner comment les artistes contemporains abordent le souffle, notion rare d’autant plus complexe qu’elle est invisible.

Guidés par l’Évangile

Cela aura été un printemps intense : approfondissement spirituel, fraternité qui s’éprouve, églises domestiques…
Un temps propice aussi à la réflexion sur l’avenir de notre communauté.
De Marguerite Champeaux-Rousselot

Au temps du virus

ÇA VA BIENTÔT FINIR…

« Tout ce qui a commencé, il faut bien que ça finisse », écrit Jean Tardieu. « La maison sous l’orage, le bateau dans le naufrage, le voyageur chez les sauvages ».
Et ajoutons le confinement de l’âge.
La chronique de Jean Verrier

Du temps au temps

« Il y a un temps pour tout… », dit l’Ecclésiaste (3, 1-15).
Comment l’avons-nous vécu ce temps de confinement dans notre communauté ?

RENDEZ-VOUS À 20 HEURES

« Depuis deux mois nous applaudissons les personnels des hôpitaux qui accueillent et soignent les victimes de l’épidémie.
La fidélité de tous et l’exactitude sont étonnantes. Nous sommes prêts dès 19 heures 59…
Pour moi c’est une action de grâce, une messe de la rue ».
La chronique de Jean Verrier

ARAGON POUR AUJOURD’HUI

« Qu’aurait chanté, qu’aurait écrit le poète s’il avait vécu avec nous, contraints par la pandémie, ces disparitions soudaines d’une caresse, une poignée de main, un baiser ? »
La chronique de Jean Verrier

NE RIEN OUBLIER

Avec le déconfinement, l’heure des premiers bilans a sonné. Beaucoup souhaiteraient le retour à une vie ordinaire. Reprendre « la vie d’avant ». 0r cela ne sera guère possible. D’autant que la prudence sera exigée avec la prolongation de l’état d’urgence sanitaire.

POUR UN RETOUR RÉSOLU AU PRINCIPE DE PRÉCAUTION

La recherche des moyens pour ne plus nous retrouver dans pareille crise sanitaire a réactivé les débats sur le fameux « principe de précaution ». Né en Allemagne dans les années 1970, son destin est emblématique d’une relégation dangereuse dans l’opinion publique, des errements du politique et de choix sanitaires irresponsables et dictés par l’économique.

Chroniques

Retisser les liens

Plus que jamais le mode de vie que nous avons dû observer nous a prouvé que le sens du contact et de l’attachement était crucial. Bon nombre de réflexions et…

Arts

Actualité

Shavouot et Pentecôte. Don de la Torah et don de l’Esprit

« La parole de Dieu oriente notre être, creuse en nous des mondes à explorer y forant de nouveaux espaces de compréhension et d’amour. Voix de la tourterelle qui roucoule tendrement à nos oreilles, gage de l’amour du Très haut, qui ravive notre amour ».
Entre judaïsme et christianisme, Élisabeth Smadja nous guide à la compréhension de cette fête

« OÙ ATTERRIR APRÈS LA PANDÉMIE »

Comme beaucoup, Myriam Glorieux s’interroge sur le retour à une vie « normale ». Elle a découvert le questionnaire proposé par Bruno Latour pour repérer les changements constatés ou souhaités pour l’avenir, à l’aune de l’urgence climatique. Et le collectif « Eglise verte » en fait le support d’une démarche collective. Une prise de conscience très concrète de notre environnement à partager !

« Écoute », le maître-mot

Tout acte de confiance dans le champ du langage commence par l’écoute. Il en va de même dans la cure psychanalytique. Ainsi que nous le rappelle Jean Jacques Bouquier dans ses récits.

« Où manger à Paris ? » en temps de confinement…

Dès le début du confinement et en réponse à une situation de détresse des plus démunis, le Vicariat pour la Solidarité du Diocèse de Paris, en partenariat avec les acteurs de la solidarité, a proposé à la Préfecture et à la Ville de Paris d’associer les paroisses à leur opération de distribution alimentaire. Ainsi, quelques échos de Saint-Eustache et d’un membre du RCI de St Bernard de la Chapelle.

Le Centre Pastoral Saint-Merry

Vivre l'Evangile dans la Ville Qui sommes-nous ?

Nos activités

Le « groupe du mercredi »

Depuis des années se réunit ce « groupe du mercredi », dans la sacristie, puis dans le claustra de notre église, pour une messe du soir célébrée par Dominique Lambert, avec échanges et méditation de l’Évangile, et suivi par un repas pique-nique partagé. Pendant cette période, le rendez-vous a perduré, sous une autre forme, mais avec un approfondissement. Ci-après les témoignages de Catherine et Yvonne dans ce qu’elles ont vécu par le groupe WhatsApp intitulé groupe du mercredi, puis dans le partage d’évangile sur Zoom le mercredi soir.

UN SITE BIEN VIVANT… PENDANT LE CONFINEMENT

Pendant ce temps d’éloignement physique, tous se sont rendu compte de la mutation de notre site web… Il a été un réel lieu de rencontre, en l’absence de ces rendez-vous de chaque dimanche, qui ponctuent la vie de notre commmunauté d’Église.

Liturgie

Le commentaire des lectures du dimanche et des fêtes