5 novembre 2016

Un temps fort : l’Assemblée de la Communauté

Grâce à la diversité de ses membres et à son ouverture comme Eglise et vers la Ville, notre communauté échappe au risque du communautarisme ! Mais, il se peut que parfois nous manquions à notre volonté d’accueillir, notamment les plus jeunes. Sortir du confort d’un “entre-nous“ n’est pas chose aisée. Pourtant “Vivre l’Evangile dans la Ville“ suppose un échange avec le plus pauvre, symbolisé aujourd’hui par le réfugié qui cherche asile désespérément. C’est l’autre et le tout Autre qui nous provoquent à sortir de nous-mêmes, à faire le choix de la miséricorde face aux raidissements dogmatiques, à bâtir la solidarité contre les égoïsmes.

Nous cherchons à “faire communauté“ vivante, spirituelle, priante, joyeuse, fraternelle, prophétique, ouverte… Aussi, une fois par an, nous prenons un temps pour vérifier notre fidélité à nos orientations pastorales, pour inventer des chemins nouveaux, pour raffermir notre fraternité.

Ce temps arrive : ce samedi  5 novembre, journée passée dans les locaux de Saint-Benoît, à Issy-Les-Moulineaux.

L’Équipe Pastorale.

Tout un programme pour un samedi...

L’assemblée partira d’un regard sur ce que devrait être aujourd’hui une communauté chrétienne et se conclura sur nos engagements pour “faire Eglise nouvelle“.

Nous avons souhaité que Jacques Gaillot, ancien évêque d’Evreux, introduise notre Assemblée par sa vision prophétique et pastorale. Son intervention débutera à 10 heures précises et durera 20 minutes. Merci pour votre ponctualité ! Il ne pourra pas rester plus longtemps, mais prendra un temps plus long avec nous au début de 2017.

Ensuite, dans la matinée, un panorama de l’année écoulée nous invitera à faire le point, en petits groupes, sur la manière dont l’avons vécue au regard des dix priorités du TOP (Texte d’orientations pastorales).

Dans l’après-midi, nous mènerons une réflexion prospective en quatre carrefours autour de nos axes majeurs : célébration, accueil, solidarité, art. Nous chercherons à apporter des idées nouvelles dans nos pratiques, à harmoniser les relations entre nos activités, à nous ouvrir à d’autres par notre attitude et par la communication.

Sur le chemin…

Quatorze mois après l’installation de Daniel Duigou, un an après l’adoption du TOP, huit mois après l’élection de l’Equipe Pastorale, quelques mois à peine après la désignation de binômes pour la coordinations des Pôles rénovés… nous mesurerons le chemin parcouru. Un peu comme les pèlerins d’Emmaüs qui « parlaient ensemble de tout ce qui s’était passé. Or, tandis qu’ils parlaient et discutaient, Jésus lui-même s’approcha, et il marchait avec eux. Mais leurs yeux étaient aveuglés, et ils ne le reconnaissaient pas ». Ouvrons nos yeux ! Aidons-nous les uns les autres à Le reconnaître dans ce que nous sommes, dans ce que nous faisons, dans ce que nous inventons.

L’Équipe Pastorale.

Texte d'orientation à lire, à télécharger.

Informations pratiques

Cette journée se déroulera de 9 h 30 à 17 h 30,  entrecoupée d’une pause déjeuner, chacun apportant son repas + un petit quelque chose à partager, solide ou liquide.

Au 35 rue Séverine à Issy les Moulineaux, église Saint Benoit.

Le plan pour s'y rendre, ici. Transports en commun conseillés.

La place de l’art dans notre pastorale

Cette question n’est pas nouvelle dans la vie de la communauté. Le sujet est bien: “La place de l’art dans notre pastorale“ et non “La pastorale de l’art“ qui n’est pas dans nos attributions. En effet depuis sa fondation, le Centre Pastoral Saint-Merry développe sa mission autour de quatre axes majeurs : Célébration, Accueil, Solidarité, Art.

Après un appel à contributions individuelles sur ce sujet, la Voix au Chapitre du 9 octobre 2016 a proposé un retour et des échanges sur ce thème.

Un article très complet coordonné par Michel, avec la participation active de Myriam et d'Anne pour les écrits, revient sur ce thème pour alimenter notre réflexion commune.

Pour aller plus loin

En complément sur l'art,

et de ce qui précède...

Sur le site Voir et Dire, l'excellente rétrospective des douze Nuits Blanches de Saint-Merry, ainsi qu’une réflexion passionnante : sept années d’expositions à Saint-Merry, de 2009 à 2016. Les deux articles sont accompagnées de deux courtes vidéos.

Cette journée se prolongera célébration le dimanche 6 novembre par la célébration de 11 h15.

---