Lettre n° 83 — Du 26 janvier au 8 février 2015

Je suis humain

  « Les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ, et il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans leur cœur. (…) La communauté des chrétiens se reconnaît donc réellement et intimement solidaire du genre humain et de son histoire. » Premiers mots de la constitution de Vatican II Gaudium et Spes.

Intégration, assimilation, fondamentalisme, antisémitisme, banlieue, identité, liberté, islamophobe, terrorisme, mondialisation, et au bout de ces quelques journée folles, souillées du sang d’innocents, une vague est montée. Immense, forte, belle, bigarrée, unifiée. Un 11 janvier 2015, des hommes, des femmes, des juifs, des musulmans, des chrétiens, des athées, des agnostiques, des bouddhistes, des croyants, des mal-croyants, des non-croyants, bref des hommes, des femmes, des enfants ont fait corps ensemble, ont repris une parole trop souvent confisquée, stérile, pour crier : je suis Charlie. Des cayons dans les cheveux de certains pour réécrire notre vivre-ensemble.  Une femme musulmane criant : je suis juive, et l’autre femme juive en écho : je suis musulmane. Un seul corps.

Quels chemins allons-nous emprunter, ici et maintenant, pour continuer à faire corps ensemble, pour répondre à cette solidarité dans le Christ, parler d’une seule voix et redire ensemble : je suis humain ? Ou comme l’explique mieux un philosophe, affirmer : « j’ai à être ».   

Pierre-Michel Landry

                                                                                                    

Pour une expérience d’Eglise au-delà du Synode sur la Famille

Appel à témoignages

« Libérer la parole » : telle avait été la consigne du Pape François avant le Synode.
Beaucoup ont répondu anonymement ou de vive voix à notre appel pour témoigner de leur vie dans la démarche du synode, mais nous n’arrivons qu’à 24 témoignages ! Il nous faut passer d’urgence à la vitesse supérieure.

Risquons encore le bonheur de nous connaître mieux...

Pour aller plus loin.

"Parler la Bouche Pleine" :

le mariage, une histoire de famille

 avec l'intervention d’Alain Cabantous :

Depuis environ quinze siècles, en régime chrétien, le mariage influencé par le droit romain et l'interprétation des textes scripturaires, constitue un enjeu majeur...

Pour aller plus loin.

Dimanche 8 février  à 12 h 45 à Saint-Merry, salle blanche.

Vie des commissions et des ateliers

- Commission Liturgie: le mercredi 28 janvier à 19 h 00

 

- Atelier “Synode sur la Famille” le mardi 3 février à 20 h 00

Groupes de Carême

Durant le temps du Carême, nous vous inviterons à réfléchir en petits groupes à la manière dont nous pouvons tout à la fois énoncer librement nos différences et renforcer la cohésion de notre communauté d’Église mais aussi travailler à l’apaisement des déchirements de la société française.

Cette réflexion se situe dans un triple contexte : le Synode sur la famille, le 40ème anniversaire du CPHB, les soubresauts et le sursaut de notre société dans les premiers jours de janvier.

Comment réserver une salle à Saint Merry ?

Toute demande de réservation de salle est à adresser par mail à Christophe, au secrétariat, qui  vous enverra une confirmation écrite. Pensez-y à l'avance avant de confirmer une rencontre aux participants.
cphb.merri@wanadoo.fr

Penser les violences extrêmes? La Centrafrique

Confrontations, association d’intellectuels chrétiens vous propose une soirée d’échanges autour de la violence extrême qui sévit depuis des mois en Centrafrique.

Une table-ronde exceptionnelle avec le pasteur Jean-Arnold de Clermont, Laurent Larcher, journaliste à La Croix, Jacques Sémelin, historien et politologue, spécialiste des violences extrêmes. Antoine Garapon, magistrat Tareq Oubrou grand imam de Bordeaux (participation sous réserve), Mgr Marc Stenger, évêque de Troyes, table ronde animée par Françoise Parmentier, présidente de Confrontations, membre de la délégation/Bangui.

Jeudi 5 février à 18 h 30 précises,à la Maison des Evêques de France 58, Avenue de Breteuil – 75007 Paris.

Pour aller plus loin.

Le métissage des cultures, un défi pour la paix

En cette période où émerge une certitude, l’impérieuse nécessité du dialogue interreligieux, les animateurs du groupe "Aux 4 Vents des Religions" vous invitent à leur prochaine rencontre sur le thème « le métissage des cultures, un défi pour la paix ».

le dimanche 8 Février 2015, de 17 h 00 à 19 h 30, la Maison fraternelle, 37 rue Tournefort, Paris 5ème.

Pour aller plus loin.

Les évêques de France s'engagent pour le climat.

La conférence des évêques de France a présenté le 15 janvier dernier un dossier sur les changements climatiques à la presse et aux représentants des mouvements chrétiens impliqués dans la préparation de la conférence climat COP21 de Paris. Ce dossier, préparé par « Justice et Paix », s’appuie sur une déclaration du Conseil Famille et Société : « Changement climatique : un Kairos planétaire.

Le dossier présente ensuite les enjeux de la conférence climat et les démarches chrétiennes déjà lancées pour 2015. Car c’est un appel à agir et à sensibiliser : «  les Églises chrétiennes, autorités morales non parties à la négociation et porteuses d’une fraternité universelle, peuvent exprimer une parole d’espérance et de solidarité, afin de privilégier la recherche du bien commun à la défense d’intérêts nationaux de court terme. »

Pour consulter le dossier.

Jeûne pour le climat

Depuis décembre 2014, la CPHB propose le 1er soir de chaque mois un rassemblement de réflexion, de prière et de jeûne pour le climat.

Ce 1er février nous nous retrouvons et échangerons à partir du texte des évêques. Lisez le avant de venir.

Parlez-en autour de vous et venez nombreux !

le dimanche 1er février à 20 h 00 à Saint-Merry.

L'énergie militante

Voulant participer à une initiative écologique que j’espérais depuis longtemps et qui prenait forme avec Enercoop, j’ai décidé de quitter EDF. Pourquoi changer de fournisseur d’électricité ? Parce que j’en avais assez...

Pour aller plus loin.

Au-delà des frontières, osez un acte d’accueil

Pour la journée mondiale du Migrant et du Réfugié dimanche 18 janvier, le Réseau Chrétien Immigrés a invité la communauté et ses amis à poser des gestes et des actes concrets d'accueil et de solidarité.

A la suite d'une circulaire du ministère de l’intérieur, il est possible de contribuer à la régularisation des migrants qui ont une ancienneté (de 3, 5, 7 ans) de présence en France et des preuves d’une activité salariée : fiches de paie et chèques emploi service. Beaucoup d’entre eux acceptent toute offre de travail. Nous proposons à ceux qui le peuvent d’entrer concrètement dans cette voie et d’offrir du travail à des migrants. Il est possible de rejoindre cette démarche.

Pour aller plus loin.

Achot Achot, Anges d’arc et installations

 Janvier 2015 à Saint-Merry. Quatre anges accrochés aux arcs des piliers de la nef et deux installations à base de farine. Un plasticien arménien approche la question du sacré. Une vision sereine du sublime.

« En peignant, je suis dans la méditation. L’univers de l’atelier doit être vide pour accueillir ce sens universel et l’exprimer. »

Pour aller plus loin.

Claire Tabouret. Les Débutantes

Une étoile filante de la peinture française. Ses tableaux de groupes explorent la fragilité des femmes et des hommes, leur place en société. Après les immigrés, le milieu mondain. Un ensemble de neuf toiles de même grand format, librement inspiré par le Bal des débutantes. Une expérience forte pour le spectateur.

Galerie BUGADA & CARGNEL
7-9, rue de l’Équerre – F75019 Paris
Exposition jusqu’au 7 février 2015, du mardi au samedi, de 14h à 19h

Pour aller plus loin.

Atelier les fondamentaux de la foi : Michel de Certeau

A bien des endroits, le jésuite Michel de Certeau (1925-1986) est apparu comme l’un des observateurs les plus fins des évolutions de la société contemporaine et du christianisme. Après un échange lors de la rencontre de début janvier autour des attentats terroristes, nous travaillerons à la prochaine rencontre sur le thème : pour un lien entre Certeau et de Foucault.

Atelier animé par Jean-François Petit.

Dimanche 8 février à 10 h 00 salle blanche Saint Merry.

Accueil musical

• Samedi 31 janvier à 20 h 00   JOURNÉES DE LA MUSIQUE CLASSIQUE

Maitane Sebastian, violoncelle, Bach

La programmation de l’Accueil Musical est consultable sur le site dédié.

Des visites gratuites de l’église ont lieu les 1ème et les 3ème dimanches de chaque mois après le concert vers 17h30.

Les dates de préparations sont sur l'agenda du site, ainsi que les interventions dominicales après les célébrations. Sur le site AELF, vous trouverez les références et commentaires de toutes les lectures des messes.

Messe du dimanche 1er février 2015, 4ème dimanche du Temps Ordinaire                       

Préparation le mardi 27 janvier à 12 h 00.

Messe du dimanche 8 février 2015, 5ème dimanche du Temps Ordinaire                

Préparation le mardi 3 février à 12 h 00.

Messe du dimanche 15 février 2015, 6ème dimanche du Temps Ordinaire            

Préparation le lundi 9 février à 19 h 30.

Messe du dimanche 21 février 2015, 1er Dimanche de Carême            

Préparation le lundi 16 février à 19 h 30.

Atelier de la foi

Pourquoi les fusillades?

groupe 7/10 ans

Mais pourquoi les fusillades c'est toujours pour une question de religion ?

Voici une des questions que les enfants ont posé au début de l'atelier de la foi du dimanche 11 janvier2015

Comment leur parler de ce qui s'est passé au cours de cette semaine d'horreurs ? Comment transformer leur peur et leurs angoisses en quelque chose qui respire la lumière ....

Compte-rendu de l'atelier du 11 janvier 2015.

Prochain rendez-vous le dimanche 8 février à 11 h 15 salle multicolore 1er étage.

 

Liturgie de la Parole

groupes 3/6 et 7/10 ans

Prochain rendez-vous le dimanche 15 mars à 11 h 15 salle blanche rez de chaussée.

 

---

Enfants de Gaza montrant leur solidarité avec la France après  les attentats

C'est courageux pour des enfants qui ont vu mourir 500 des leurs (soit 23% du total des tués, selon les chiffres officiels de l'ONU !) au cours de l'intervention israélienne de l'été dernier contre Gaza. Photo transmise par Ziad Medoukh, directeur du département de français de l'Université Al-Aqsa de Gaza, et fondateur du Centre pour la paix de Gaza.