Lettre n° 91 — Du 15 au 29 juin 2015

Cette lettre accorde une grande part à la situation des migrants, à des déclarations de hautes autorités qui haussent la voix…

Toute la presse en parle des migrants,  et tous les jours ; le Monde dénonce ce jour « la timidité du plan français ». C’est une litote. La France pourrait faire tellement mieux pour améliorer la situation de ceux qui arrivent pour trouver une vie meilleure ! Mais la frilosité voire la peur, l’ignorance, le rejet de ceux qui, pensent-ils  vont accroître le chômage... (C’est en partie vrai d’ailleurs étant donné le comportement impuni des grandes entreprises du CAC 40 qui préfèrent embaucher à bas prix des immigrés, au noir bien sûr, plutôt que des français) ; et ces exilés exploités se taisent parce qu’ils ont besoin de manger… Il y a aussi les luttes intestines entre les différents partis… Que d’obstacles à une amélioration de cette question de la migration, même limitée à notre pays !

Mais nous, humbles citoyens qui côtoyons en permanence (métro, lieux publics) dans nos permanences juridiques et durant les cours de français aux adultes étrangers, tenons-nous loin de ces récits affreux de barques échouées… Nous n’y pouvons rien si ce n’est avoir une  pensée pour ces malheureux. Mais, chez nous, en France, mettons-nous à leur service, sans gros plan télévisés, pages dans Paris Match… A notre niveau modeste, à travers de nombreuses associations, nous étudions les moyens de faire de ce peuple des non exilés. Nous sommes tous des exilés ou nous l’avons été. Et nous sommes heureux d’avoir aujourd’hui un pays à nous.

Ce qui manque au français et souvent au chrétien c’est d’utiliser leur bulletin de vote pour faire justice, de monter des actions politiques efficaces, et de se faire connaître. Je sens toujours chez eux que la politique est dangereuse !  Mais comment nos préoccupations peuvent-elles-être relayées par ceux qui nous gouvernent ? Lancez-vous ! Pour les migrants, il le faut.

md

Messe d’action de grâce présidée par Jacques Mérienne

 

Tous les membres de la Paroisse de Saint-Merry et du CPHB sont invités à y participer.

Dimanche 28 juin à 11 h 15.

Parler la bouche pleine: le dialogue interreligieux.

Rencontre avec David Wellman, de l'université DePaul de Chicago, avec un groupe d'étudiants chrétiens, juifs et musulmans, qui nous raconteront ce qu'ils vivent et ce qui se vit à Paris.

Dimanche 21 juin à 12h45 dans la salle blanche, entrée rue de la Verrerie.

Accueil d'été 2015: tous appelés!

L’été arrive ; ce moment privilégié quand les touristes affluent et les parisiens se dispersent.

A Saint-Merry ; on change de rythme, mais les grandes portes restent ouvertes sur le monde. Si vous restez à Paris cet été et vous aurez un peu de temps disponible, pensez à rejoindre l’équipe. En faisant l’accueil en semaine ou lors des concerts le samedi à 21H et le dimanche 16h vous donnerez plaisir à un public très varié et du plaisir à vous-même.

Inscription facile. Les feuilles seront disponibles à la table de l’Accueil le dimanche et chaque semaine. Il suffit de venir – comme vous êtes. Vous serez le/la bienvenu(e). Merci.

Vous pouvez aussi laisser vos coordonnées en téléphonant au secrétariat ou en en envoyant un mail, en précisant accueil d'été.

Catéchuménat des adultes

Le groupe Catéchuménat du Centre Pastoral passe la main. Il s’en explique dans un communiqué.

Pour aller plus loin.

Laudato si'

Rencontre sur l’encyclique du pape François

Rendez-vous le dimanche 21 juin à 10 h 00 dans la salle blanche entrée rue de la Verrerie.

Première encyclique du pape François portant sur l'écologie. Sujet d’actualité qui s’inscrit dans le temps de la préparation de la conférence internationale sur le climat en décembre à Paris. Urgence portée par la communauté en particulier à travers le jeûne pour le climat, dont le prochain échange sera le 1er juillet 2015.

Ce texte publié le 18 juin sera présenté par Elena Lasida.

Pour lire l'encyclique.

Le texte est aussi en vente à l'accueil de l'église à partir de dimanche.

Pourquoi les cathos s'éveillent (enfin) à l'écologie?

Lettre de la paroisse Saint-Bernard de la chapelle aux migrants

Le 31 mai dernier, nous nous sommes retrouvés, une cinquantaine de personnes du Centre Pastoral de St Merry, autour de questions liées aux migrations. Nous étions portés par l’amour du Père et le souffle de l’Esprit qui nous envoient créer une nouvelle histoire.

Quelques jours plus tard, les événements du quartier de la Chapelle nous ont bousculés. Voici la lettre que la Paroisse Saint-Bernard de la Chapelle adresse aux migrants et qui donne le ton.

Pour aller plus loin.

Les évêques français invitent à se mobiliser en faveur des migrants

Alors que la présence de personnes migrantes crée de plus en plus de tensions à la frontière italienne, à Calais ou encore à Paris et à l’approche de la Journée mondiale des réfugiés le 20 juin prochain, le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France lance une interpellation sur cette question qui nous concerne tous. Dans le même temps, Mgr Laurent Dognin, Mgr Jacques Blaquart et Mgr Renauld de Dinechin s’adressent aux catholiques en France dans le message : « Aimez donc l’immigré, car au pays d’Égypte vous étiez des immigrés » (Dt 10, 19)

Premier texte, Migrants: nous sommes tous concernés.

Deuxième interpellation, «Aimez donc l’immigré, car au pays d’Égypte vous étiez des immigrés»

Pour un changement de regard sur les migrants! Pour un appel à la solidarité!

Une belle prise de position

 

La réaction de Céline Dumont membre du groupe Réseau Chrétien - Immigrés.

Pour lire ce commentaire.

 

Les changements climatiques attisent la faim!

Les continents qui ont le moins de responsabilité dans le dérèglement climatique, sont ceux qui en souffrent le plus !

Retour sur la conférence donnée le 31 mai 2015 par Jean Vettraino, chargé de plaidoyer Droit à l’alimentation et sécurité alimentaire, à l'occasion de la marche "Urgent climat".


Pour aller plus loin.

Atelier cinéma

La Loi du Marché

de Stéphane Brizé, avec Vincent Lindon, Yves Ory, Karine De Mirbeck.

Discussion à partir du film que vous aurez vu avant.

Dimanche 21 juin à 14 h 15 au 1er étage à Saint Merry.

Anne Gratadour. Moisson

Après « Résurrection » en 2014, Anne Gratadour revient à Saint-Merry pour une nouvelle exposition XXL. Non plus 6 tableaux + 1, mais une seule toile monumentale de 12 m sur 4. «Moisson» a poussé  à la croisée du transept, l’évangile de Matthieu est sa terre.

Pour aller plus loin.

Un opéra improvisé à Saint-Merry "Passionnez-moi!"

Eglise Saint-Merry

les 24, 25 et 26 Juin 2015 à 20h30

La rencontre de la vie des hommes simples avec le texte nu de la Passion : c’est l’argument de notre opéra « PASSIONNEZ-MOI », qui reprends plusieurs année de pastorale de l’art à Saint-Merry. Nous ne mettons pas en scène le récit lui-même et ses personnages, mais une rue dans laquelle on l’entend. Sans rapport apparent avec lui, ni illustration ni métaphore, les acteurs font vivre des figures et des corps pris dans des situations emblématiques de notre époque, autant de « procès » que les victimes elles-mêmes subissent, puis parviennent à retourner et à gagner. C’est la victoire non-violente des humiliés, « We shall overcome ! » nous vaincrons !

Ce spectacle est une première, il comporte un aspect nouveau. Le directeur musical et le metteur en scène appartiennent au champ de l’improvisation si important dans l’art contemporain, ils la pratiquent depuis des années chacun dans leur domaine, ils se rejoignent pour cette création alliant musique et dramaturgie, c’est-à-dire un spectacle qui se présente comme un opéra.

Trois représentations de « PASSIONNEZ-MOI »

Avec des musiciens de l’ONCEIM et les chanteurs et comédiens de la PETITE TROUPE. Réalisation générale Jacques Mérienne. Direction musicale Jean-Sébastien Mariage;

Pour aller plus loin.

Appel à projets artistiques COP 21

À l'occasion de la COP 21, conférence internationale sur le climat à Paris où 40 000 personnes sont attendues, l’église Saint-Merry organise un appel à projets artistiques pour des expositions ou manifestations se déroulant entre juillet et décembre 2015.

Les propositions en tous médiums doivent être compatibles avec l’architecture du lieu et avec les usages quotidiens d’une église vivante, ayant une grande vitalité spirituelle et culturelle, notamment avec ses concerts.

La programmation se construira au fur et à mesure de l’arrivée des projets et de leur qualité. Il est possible d’exposer, selon des durées variables, plusieurs artistes à la fois sous condition de cohérence d’ensemble.

Lire conditions des expositions

Un concertino à Saint-Merry

Le samedi 4 juillet à 17 h 30 l’ensemble vocal dirigé par Didier Verdeille, proposera  une fugue du «Pessebre» de Pablo Casals, “L'hymne de l'enfant à son réveil” de Frantz Liszt, “El desdichado” de Camille-Saint Saëns et, en projet, le Kyrie de la Misa Criolla d'Ariel Ramirez.

Cet ensemble de 20 choristes donne régulièrement des concerts originaux et de grande qualité à Saint-Merry.

Pour en savoir plus sur cet ensemble

Une sacrée soirée

Dimanche 14 juin 2015, l’église est  en chantier : des instruments de musique, des câbles, des tables de mixage, des ordinateurs, il y en a partout ! Saint-Merry a une belle réputation internationale de concerts de qualité autour de la musique improvisée et ces ensembles en sont la preuve vivante. 

Retour sur cet après midi.

Les dates de préparations sont sur l'agenda du site, ainsi que les interventions dominicales après les célébrations. Sur le site AELF, vous trouverez les références et commentaires de toutes les lectures des messes.

Messe du dimanche 21 juin 2015, 12ème dimanche du Temps Ordinaire               

Préparation le lundi 15 juin à 19 h 30.

Messe du dimanche 28 juin 2015, messe d'Action de Grâce concélébrée, à l'occasion du départ de Jacques Mérienne                    

Préparation le lundi 22 juin à 19 h 00.

Messe du dimanche 5 juillet 2015, 14ème dimanche du Temps Ordinaire

Préparation le mardi 30 juin à 12 h 00.

---

Peuple mort, peuple muet,
peuple muré, peuple affamé,
avec un gros poids de pierre sur la tête
et sur le cœur ;
Peuple du métro de tous les jours,
avec ses chaussures de bois,
et son livre qu'il lit, comme on s'évade
par une fenêtre ouverte, un jour de printemps.
Peuple français, peuple roumain,
peuple bulgare, peuple grec,
peuple serbe, et toi, peuple allemand,
quand le temps sera-t-il venu ?
La liberté n'a-t-elle plus de nom
elle qui chaque matin était plus belle,
comme une femme qu'on aime
est plus jeune chaque matin.
La liberté qui faisait crouler les châteaux
et qui faisait lever les faux,
et battre les fausses justices,
la liberté n'a-t-elle plus de nom pour toi, ce matin ?
Peuple sous le tas de pierre du silence.
Peuple aux lèvres serrées, 
peuple aux membres brisés,
au corps pantelant sous les bottes
qui s'éloignent sur le trottoir,
le miracle ne viendra que de vous
et personne d'autre que vous ne dira
comme à Lazare en son tombeau :
"Lève-toi et marche..."


Edith Thomas -1943