A propos du sacrement donné aux malades

Autrefois nommé sacrement de l’Extrême Onction, nous l’appellerons sacrement de la sérénité, car il est donné non seulement aux malades de tous âges mais aussi aux personnes âgées qui ont besoin d’être aidées pour vivre pleinement leur fin de vie.

Autrefois nommé sacrement de l’Extrême  Onction, nous l’appellerons sacrement de la sérénité, car il est donné non seulement aux malades de tous âges  mais aussi aux personnes âgées  qui ont besoin d’être aidées pour vivre pleinement img_1102leur fin de vie. Quand la maladie vient s’installer dans notre corps, dans notre esprit, mais aussi lorsque nous sentons nos forces diminuées à un âge avancé et la mort toute proche, ces souffrances sont  éprouvantes dans la vie quotidienne. Il arrive qu’elles peuvent obscurcir nos raisons de croire et d’espérer, parfois même jusqu’à nous faire douter de l’existence de Dieu. Elles nous isolent alors des autres et de nous-mêmes. Angoisse, solitude, sentiment d’inutilité. C’est justement en raison de ces faiblesses que Dieu vient vers nous. Le Xst a souffert pour nous, mais Il est ressuscité. Ainsi l’Esprit Saint,  Souffle de Dieu va nous donner une nouvelle force de vie, nous apaiser et raviver notre espérance. L’onction d’huile, que notre corps va recevoir, panse les blessures, adoucit, fortifie, s’imprègne dans tout notre être. L’huile est également un signe de lumière dans les lampes qu’elle éclaire. Un chemin dans nos obscurités. Nous sommes invités à nous jeter dans les bras du Père en toute confiance comme l’enfant qui a soif d’amour et de tendresse. Car Dieu nous aime.

  • Quelques propositions

Une personne de la famille ou  amis pourraient accompagner les personnes concernées, comme parrain ou marraine.         Nous prévoyons deux réunions préparatoires avant la cérémonie, pour échanger nos souhaits, nos désirs, et choisir les textes qui accompagnent l’onction donnée par le prêtre. Textes choisis dans l’ancien  et le nouveau Testament, mais aussi des prières personnelles. Le sacrement sera donné  un dimanche au cours de la célébration en présence de la communauté, un moment aussi pour se resserrer  les uns et les autres dans une prière commune.

  • Les dates prévues.
  • Dimanche 2 octobre au micro  après la célébration.  Nouvelles à propos du sacrement de la sérénité. Et appel aux personnes intéressées qui pourront s’inscrire auprès de Jacqueline Casaubon.
  • Dimanche 29 janvier 2017, jour de la cérémonie.

Deux réunions préparatoires  avec les intéressés, ainsi que parrains et marraines  auront lieu l’une en novembre et l’autre en décembre, dates non encore fixées.

  • Informations: vous les trouverez sur la lettre d’infos, ainsi qu’à l’accueil sous forme de flyers

                                                                                         Jacqueline Casaubon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *