« Abba ! » c’est-à-dire « Père ! »

Par l’Esprit, aujourd’hui nous nous reconnaissons « enfants de Dieu », « héritiers avec le Christ ». Et nous faisons l’expérience de l’amour du Père. Au quotidien, cet amour nous fait vivre, nous transforme, nous fait agir mais en héritiers : c'est dire que nos limites, nos peurs, nos doutes comme ceux des apôtres, se réduisent ou tombent ! C’est dire également que, héritiers grâce à l’Esprit, nous sommes envoyés pour redonner ou partager ce que nous recevons, pour créer une nouvelle histoire.

31 mai 2015
Sainte Trinité
Année B

©fc
©fc

Lectures
1ère lecture : « C’est le Seigneur qui est Dieu, là-haut dans le ciel comme ici-bas sur la terre ; il n’y en a pas d’autre » (Dt 4, 32-34.39-40)
2ème lecture : « Vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils ; en lui nous crions “Abba !”, Père ! » (Rm 8, 14-17)
Evangile : « Baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit » (Mt 28, 16-20)

Frères,
tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu,
ceux-là sont fils de Dieu.
Vous n’avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves
et vous ramène à la peur ;
mais vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils ;
et c’est en lui que nous crions « Abba ! »,
c’est-à-dire : Père !
C’est donc l’Esprit Saint lui-même qui atteste à notre esprit
que nous sommes enfants de Dieu.
Puisque nous sommes ses enfants,
nous sommes aussi ses héritiers :
héritiers de Dieu,
héritiers avec le Christ,
                                                                             (Rm 8, 14-17)

Accueil et introduction

Bonjour à tous !
« ABBA, Père ! »
Aujourd’hui plus que d’autres jours,  nous sommes sous le regard du Père, de notre Père : ces mots sont écrits sur le lutrin !
Aujourd’hui plus qu’hier, nous crions vers Lui « Abba », parce que l’Esprit nous conduit
Oui, Jésus mort et ressuscité, « monté au ciel », nous a donné son Esprit : esprit d’amour, de lucidité, de créativité

Par l’Esprit, aujourd’hui nous nous reconnaissons « enfants de Dieu », « héritiers avec le Christ ». Et nous faisons l’expérience de l’amour du Père.
Au quotidien, cet amour nous fait vivre, nous transforme, nous fait agir  mais en  héritiers : c’est dire que nos limites, nos peurs, nos doutes comme ceux des apôtres, se  réduisent ou tombent ! C’est dire également que, héritiers grâce à l’Esprit, nous sommes envoyés pour redonner ou partager ce que nous recevons, pour créer une nouvelle histoire.
Cette expérience de l’amour nous ouvre au sort de tout  homme : quel  qu’il soit, il est notre frère.

A la fin de cette célébration, nous nous retrouverons sur  un thème auquel beaucoup d’entre nous s’intéressent : la question de l’immigration. Ensemble, nous planterons le décor de la situation des migrants, nous soulignerons les problématiques, nous envisagerons des solutions aux problèmes immédiats, les solutions   possibles comme les plus utopiques.
En citoyens, nous évoquerons ces problématiques en les situant le plus justement possible dans un contexte social et politique et en  laissant de côté  une attitude de « bien pensants ».
Comment se comporter en enfants de Dieu à l’égard des migrants ? S’ouvre alors  un champ possible : aller baptiser (dit Jésus dans l’évangile), n’est-ce pas vivre de cet amour qui nous a transformés ?

En ce dimanche de la Trinité, entrons dans la prière, au nom du Père, du Fils et de l’Esprit.

Céline Dumont

Prière universelle

– « Père, nous sommes les héritiers de ton amour, un amour qui nous donne confiance en la vie et nous rend à notre tour créateurs. Aujourd’hui notre attention se porte particulièrement vers les migrants : inventons une politique qui ose les accueillir, sans faux semblants, pour le bien de tous.»
– « Père, aide  tes enfants de l’Union européenne à accueillir à bras ouverts tous ceux et celles qui affrontent tant de dangers pour partager notre vie de paix et d’avenir. »
– «  Père, ouvre les yeux et les cœurs de nos dirigeants sur l’angoisse  et la misère de notre grande famille humaine,  à l’heure du Synode ! »

Tags from the story
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.