©fc

Accueil le jour de Noël

Si cette crèche est présentée comme un travail d’artistes ayant œuvré autour de la COP21 (bois recyclé…) les regards et les jugements changent...Le champ de l’imaginaire de chacun s’ouvre et les paroles se délient.

Les portes de Saint-Merry grandes ouvertes sur les rues un jour de Noël laissent une impression presque ordinaire.

Les passants entrent-ils dans un « passage » entre deux rues ?
Par curiosité ?
Par hasard au cours de leurs déambulations, de leur promenade de Noël ?
Tout semble le laisser croire à les regarder marcher dans l’église…

DSC_1154Et puis la question inévitable « où se trouve la crèche, y a-t-il une crèche ?» est bien celle de ces nombreuses personnes cherchant un signe de Noël traditionnel dans une église. En effet beaucoup d’églises sont fermées cet après-midi et les familles sont heureuses de pouvoir montrer une crèche à leurs enfants ; les étrangers tentant de faire le tour des crèches parisiennes peuvent enfin se poser.

Beaucoup d’hommes et de femmes dont je ne reconnais même pas la langue, passent, s’arrêtent et nous ne pouvons qu’échanger des sourires, des regards, parfois complices, parfois chargés d’incompréhension face à cette crèche qui les déroute.

DSC_1159Mais ces vieux bois impressionnent surtout les enfants et deux mots suffisent quelques fois pour qu’ils entrent dans l’histoire de Noël, parfois connue. Mais il est difficile de parler de       « Jésus-Marie-Joseph » lorsque ces prénoms n’évoquent rien…
Si cette crèche est présentée comme un travail d’artistes ayant œuvré autour de la COP21 (bois recyclé…), les regards et les jugements changent, il ne s’agit plus de représentation ou d’images mais d’interprétation. Le champ de l’imaginaire de chacun s’ouvre et les paroles se délient. La sensibilité prend la place de paroles convenues et libère des expressions personnelles voire des souvenirs d’enfance, d’autres crèches…

C’est peut être là le « pas ordinaire » de cet après-midi à l’accueil.

Florence Carillon

Tags from the story
, , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.