Maria MIRANTE, mezzo-soprano, et Paul BEYNET, pianiste
Maria MIRANTE et Paul BEYNET

Amor y pasion  : Un récital de musique espagnole…

...un programme de musique passionnée, au profit de la scolarisation de petites filles du Népal : samedi 2 février, à 16 h

Deux jeunes artistes étonnants : voix ronde et prenante de la mezzo, jeu fougueux du pianiste; ils s’investissent avec NEL pour une œuvre qui leur tient à cœur : la scolarisation et l’éducation des fillettes les plus pauvres de Katmandou.

Concert donné à Saint-Merry à Paris
affiche du concert du S. 2 février 2019

Le concert ( entrée libre) est donné au profit de l’association Népal, Enfance et  Lumière, (NEL), une petite association reconnue d’intérêt général qui depuis 1993 s’active à Katmandou pour permettre aux petites filles des bidonvilles ou de la proche campagne d’aller à l’école, d’être bien logées, nourries, soignées, éduquées et ainsi d’échapper à la misère et son corollaire fréquent au Népal, les mariages très précoces ou la prostitution. Ci dessous un résumé sur sur le travail de cette association, ou voir leur site : Site : https://nepalenfanceetlumiere.org/

Que va-t-on entendre ?
Le récital sera composé de chants en espagnol par une mezzo-soprano à la voix ronde et envoûtante, accompagnée par un pianiste au jeu fougueux !
Maria Mirante et Paul Beynet vous emportent à travers une Espagne tour à tour ardente, poétique, nostalgique, humoristique…  Ces deux jeunes artistes sont étonnants …
A la frontière entre musique populaire et musique savante, le programme est composé de grands cycles de mélodies espagnoles, de chansons populaires, d’airs extraits de zarzuelas et de pièces pour piano solo ( Falla, Turina, Granados, García Lorca, Obradors, Chapí, Barbieri, Mompou, Ravel…)
Si les compositeurs espagnols des XIXe et XXe siècles puisent dans le folklore arabo-andalou, c’est aussi la musique française de leurs contemporains qui les inspire. Granados, Mompou, Albeniz viennent ainsi étudier à Paris; Falla s’y lie d’amitié avec Dukas; Turina y rencontre Debussy, Ravel et Saint-Saëns…
Rythmes effrénés, courbes envoûtantes et sentiments exacerbés seront au rendez-vous pour ce voyage en terres ibériques !

Maria  MIRANTE, mezzo-soprano  – https://www.mariamirante.com  
Paul BEYNET, pianiste  – https://www.paulbeynet.com

https://www.mariamirante.com/amor-y-pasion

Détails pratiques
Le samedi 2 février, jour de la Chandeleur, premier samedi du mois de février, 16 h à Saint-Merry, Paris, (4°),  76 rue de la Verrerie –  Métros Châtelet ou Hôtel de Ville.
Entrée libre : participation libre aussi ( !) au profit de l’Association NEL
Maria et Paul sont étonnants aussi parce qu’ils prennent le temps de s’investir pour cette association qui œuvre au Népal ! Bravo …

Qui est plus précisément NEPAL, ENFANCE ET LUMIERE  ?

L'association Népal Enfance Lumière aide les parents à scolariser et éduquer leurs petites filles à Katmandou.
Un groupe à l’école ouverte par NEL

NEL est une petite association qui, depuis 1993, s’active à Katmandou pour permettre aux petites filles des bidonvilles ou de la proche campagne d’aller à l’école, d’être bien logées, nourries, soignées, éduquées et ainsi d’échapper à la misère et son corollaire fréquent au Népal, les mariages très précoces ou la prostitution.

Népal, Enfance et Lumière, conseillé par les services sociaux népalais,  accueille dans un home les petites filles qui semblent être capables de suivre correctement l’école mais en sont empêchées par la grande pauvreté de leur famille, souvent des mères seules, abandonnées ou veuves, survivant avec des salaires de misère. Les enfants sont logées, nourries, soignées, éduquées et suivent les cours d’une bonne école privée où elles apprennent l’anglais dès la première année. Elles reviennent dans leurs familles tous les 15 jours.
Les adolescentes sont intégrées au pensionnat de cette école et quand elles sortent avec un niveau équivalent au bac, certaines continuent dans des filières pratiques telles que des études d’infirmières, de professeurs d’anglais, d’institutrices, de tourisme ou de  management.

Lumière, éducation... Le début de la fin du tunnel pour cette petite fille ...
NEPAL Enfance Lumière ( NEL) : une photo symbole !

NEL privilégie les filles car même les familles les plus pauvres font l’effort de payer les études des garçons mais les filles sont laissées pour compte et restent à la maison quand il n’y a pas assez d’argent pour payer l’uniforme et les livres.
NEL fonctionne par un système de parrainage. Parrainer une enfant, c’est non seulement l’aider financièrement mais aussi moralement. Des liens se tissent au cours des années. Les enfants aiment se sentir soutenues par des personnes qui croient en elles et en leur capacité de réussir.
C’est une goutte d’eau mais NEL a ainsi permis depuis plus de 25 ans à quelques centaines de filles d’échapper à la misère physique et morale et de devenir des femmes responsables dans leur pays. A leur tour elles prennent à cœur d’éduquer leurs enfants le mieux possible.

Rappel :  https://nepalenfanceetlumiere.org/ 
Si vous voulez en apprendre plus encore :  plaquette NEL 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.