Anamorphose de Pascale Peyret illumine la Nuit blanche

Anamorphose – de Pascale Peyret –  est une vaste sculpture vivante, lumineuse et sonore : dans des poches luminescentes, poussent des boutures de tradescantia, plante modeste que l’on connaît mieux sous le nom de misère – plante porte bonheur pour les hispaniques qui l’appellent « amor de hombre » – amour de l’homme. Suspendues en grappes sous la voûte de St Merry, les boutures dessinent des volutes ascendantes. Musique chantée et voix créent une polyphonie dans laquelle chacun trouve son propre écho. Tel un jardin suspendu, Anamorphose est une invitation à la déambulation, l’exploration, la méditation.