Arts visuels à Saint-Merry : revivre 7 ans d’expositions

Le dialogue et l’accueil des artistes plasticiens font partie du projet initial du CPHB. Depuis 7 ans une nouvelle approche s’est mise en œuvre pragmatiquement et Saint-Merry a été présent dans 12 Nuits Blanches. Bilan en 2 diaporamas de 5’.

Les expos 

7 années d'exposAu rythme de sept ou huit expositions par an, ce qui était expérimental est devenu plus solide, une organisation s’est mise en place. Saint-Merry est devenu très attractif pour des jeunes artistes. Il a été organisé 62 expos de groupe ou individuelles si l’on ne compte que celles commentées par V&D, cela signifie qu’il y en a eu bien d’autres !

Vouloir trouver un fil rouge dans une suite d’expositions où les principes de choix des candidats sont si ouverts est une gageure. Le diaporama s’y essaye en proposant (après coup) 8 titres de séries qui semblent autant de défis portés par les artistes :

  •  Face au baroque.
  •  Jeux, tu, nous.
  •  Je m’engage, ils s’engagent.
  •  Imaginaires.
  •  L’Autre.
  •  Une existence commune.
  •  Un réalisme transcendantal.
  •  Aux racines du croire.


Voir le diaporama en 5’, vous y ferez peut-être des découvertes…>>>

 

Les Nuits Blanches

Tout a commencé pour Saint-Merry en 2005.

Chaque année elles étonnent et cela quelque soit le thème proposé par la Ville. En effet, elles reposent sur des éléments stables qui relèvent de l’unité théâtrale : une seule nuit, un lieu central —une architecture magnifique, la nuit aussi—, une œuvre d’un artiste ou d’un collectif, pas encore suffisamment connu, qui développent une énergie inouïe.

À cela il faut ajouter les conditions de mise en œuvre, qui sont essentielles : une imagination des équipes qui sont liées à ce lieu, une communauté qui porte l’évènement et qui participe à la mise en œuvre, un accueil convivial, et bien sûr l’appui fondamental de la Mission Nuit Blanche de la Ville que Art Culture et Foi relaie.

Il y a désormais un public pour ce type d’évènement très innovant, dépassant le simple divertissement. Il est saisi par l’émotion devant ces installations de grande ampleur et fait le buzz rapidement, d’où le passage de 12 000 à 30 000 visiteurs selon les années.

La dynamique des Nuits Blanches est nourrie de celle des expos. Il ne faut pas les dissocier même si les genres sont différents.


12 Nuits BlanchesVoir le diaporama en 4’, vous vous rappellerez peut-être des moments forts…>>>

Jean Deuzèmes

 

 

 

 

Retrouvez l’esprit de cet article sur www.voir-et-dire.net, l’expression du réseau des arts visuels de Saint-Merry. Un moyen de découvrir l’art contemporain par les photos, les films, les analyses d’expositions et les commentaires d’œuvres. Une manière d’entrer dans les expos de Saint-Merry, par les mots.

Recevoir la lettre mensuelle , il suffit de mettre son adresse dans Email Address et de cliquer deux fois !

Ou écrire à voiretdire.net@gmail.com

Tags from the story
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *