Arts visuels

Citons quelques-unes des expositions qui se sont récemment déroulées à Saint-Merry :

« A notre étoile » (du samedi 7 octobre au dimanche 8 octobre 2017). Installation lumineuse conçue par « Children of the Light », un collectif d’artistes néerlandais, dans le in de la « Nuit Blanche ». 35000 personnes se sont pressées à Saint-Merry pour vibrer au rythme de 46 stroboscopes suspendus à la voute de l’église et de la musique électronique, en cycles successifs d’une dizaine de minutes. Un langage d’aujourd’hui compris par les jeunes générations surprises qu’une église s’ouvre à cette modernité.

« Natures différentes » (20 juillet-15 septembre 2017). Exposition d’été de l’artiste colombien Alejandro Tobon. Suspendus à la voute de Saint-Merry, huit immenses nids d’oiseaux “gulungos” ou loriots – tissés comme le font ces oiseaux avec de multiples petits morceaux de bois ramassés dans les rues de Medellín. Installation accompagnée de chants d’oiseaux, pour une invitation au respect de la nature !

« De l’autre côté » (7 avril – 19 mai 2017). Exposition de huit grands formats de Maxim Kantor, comme autant de cris de révolte de cet artiste qui a fait don à Saint-Merry d’une de ses œuvres : « Merry Cathedral », en 2015.

« Instantciel » (4 mars -3 avril 2017) où Anne Christine Dura présentait en 365 pastels des vues du ciel dessinées pendant toute une année depuis sa fenêtre.

« Street Art in Saint-Merry » où, durant une semaine de juin 2016, une trentaine d’artistes se sont exprimés sur de grands panneaux d’affichage depuis la rue Saint-Martin jusque dans l’église en juin 2016. Certains ont réalisé une œuvre en live devant le public.