Avant les bouquets ©fc

Au bonheur des fleurs

Alors que nous traversons des temps rudes, il est bon de trouver parfois des sujets plus paisibles permettant le repos de l’esprit. L’observation des fleurs est une belle façon de calmer nos sens.

Depuis mon âge le plus tendre, j’ai toujours eu une grande passion pour les fleurs. Mon grand frère qui étudia quelques temps la botanique pour devenir ingénieur agronome, ramenait de toutes nos promenades des brassées de fleurs. Il se mettait à les étudier aussitôt. Il en déterminait toujours le nom avec succès! Mon père, lui, comme apiculteur amateur depuis son adolescence, a toujours été attentif à l’évolution des saisons et à la floraison des arbres. Les périodes de floraison de certains arbres permettent de percevoir le niveau d’évolution des colonies d’abeilles principalement au début du printemps.

Il est de ce fait bien naturel que l’univers floral revête pour moi une si grande importance. De plus, les fleurs transmettent des messages, souvent plus facilement que ne peuvent le faire nos paroles ou nos actes.

C’est toujours un grand bonheur de voir un bouquet joliment composé et je tiens à ce propos à remercier les personnes du groupe « fleurs » de Saint-Merry qui prennent beaucoup de leur temps pour décorer chacune de nos liturgies avec des bouquets floraux qui s’harmonisent avec le thème de la célébration.

Merci à vous qui nous donnez tant de joie chaque dimanche avec tant de discrétion.

Félix Jacquemin

Billet du dimanche 19 février

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *