Aux Saintes !

Si les pierres du sanctuaire des Saintes-Maries-de-la-Mer pouvaient parler ! Chaque année, du 18 au 25 mai, les peuples tsiganes y convergent, venus de partout. Un pèlerinage qui les rassemble autour de Sara la Noire qu’ils considèrent comme leur patronne. Dans la crypte de l’église, devant sa statue, les cierges brûlent toute la journée et les prières s’épanouissent sur les visages. Le 24 mai, Sara est conduite en procession jusqu’à la mer pour y être immergée. Le 25 mai c’est le tour des saintes Maries : Marie Jacobé et Marie Salomé. La légende rapporte que, chassées de Palestine, elles seraient arrivées là, poussées par la mer sur une barque sans voile ni rames, avec Marie-Madeleine, Lazare et Marthe. C’est ainsi que la Gaule aurait été évangélisée.

L’aumônerie nationale des Gitans et gens du voyage est présente. Chaque jour sur les différents terrains de stationnement, il y a des temps de prière, de catéchèse, et le soir tous les participants se retrouvent dans l’église pour célébrer leur foi ensemble autour du Christ.

C’est une tradition qui n’a pas plus d’un siècle, pourtant elle attire beaucoup de monde : les Gitans et gens du voyage mais aussi les Camarguais, chacun avec sa propre tradition. Sans compter des milliers de touristes venus du monde entier, et les journalistes en quête d’articles…

Il m’épate, ce grand pèlerinage rassemblant les gens du voyage et les « gadjé ». Malgré la difficulté de la route pour s’y rendre (aires d’accueil inexistantes), ils partent avec la caravane se rencontrer en famille Aux Saintes ! 

Colette Billet

Billet du dimanche 15 mai 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.