©fc

Billet et billets

Vous êtes en train de lire le billet qu’on trouve au dos de la feuille de chants chaque dimanche. Il paraît que ce mot billet, aux emplois si variés, vient de la boule qui scellait les chartes médiévales importantes, d’où le nom des bulles papales. Le diminutif montre que c’est bien plus petit !

Néanmoins, un billet, ça a un prix, et ceux de Saint-Merry sont spéciaux : 1°) notre planche à billets les émet en toute liberté 2°) en les faisant circuler, nous leur donnons de la valeur 3°) ce sont aussi les billets particuliers d’une loterie gratuite : 100% des lecteurs y gagnent !

En fait, ces billets se veulent de modestes facettes de l’Evangile, le document qui compte le plus pour nous, et où l’on voit intendants et banquiers, mères de famille et rois, collecteurs et prodigues, propriétaires et mendiants etc. gérer centimes et trésors, perles et outres percées, reconnaissances de dettes et greniers, dans un monde déchiffré à l’aune de la Bonne Nouvelle, entre avoir et être. Notre billet, si divers lui aussi, reflète à sa mesure ce Royaume.

Vraiment, mon billet n’est pas très sérieux aujourd’hui… et en plus, ce devrait être mon dernier ! Non, je n’ai pas pris un billet sans retour pour l’autre monde, mais c’est tout simplement que l’équipe du Billet, 7 personnes, se renouvelle chaque année à la mi-octobre.

Si donc vous souhaitez pouvoir imprimer vos idées, – une chance rare ! -, si vous voulez bien partager avec simplicité vos richesses et vos manques, laissez-vous embarquer et venez dépenser du temps à faire cette expérience très … enrichissante !

Marguerite Champeaux-Roussselot

Billet du dimanche 8 octobre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *