À la Une

Nuit Sacrée 2017 : un événement musical et spirituel

Durant toute la « Nuit Sacrée » choristes et musiciens se produiront sur l’une des scènes, dans la nef ou dans le chœur de Saint-Merry. Chaque chorale sera précédée par la lecture brève de textes spirituels ou profanes sur le thème choisi cette année : « Le Souffle ».

Sonic Protest, dernière.

Oui c’était un véritable échange entre ce lieu, une merveille d’église, et notre musique ! Pour moi c’était inimaginable de faire un concert comme celui-ci dans un tel lieu : dans une église ! Trouver une telle acoustique ! Elle nous a permis de nous donner à fond, de sentir, physiquement, les vibrations profondes de notre travail… Quelle chance nous avons d’avoir un évêque qui permet une chose pareille ! Merci.

Visite virtuelle 3D de Saint-Merry

Un cadeau de Noël avant l’heure pour le Centre Pastoral.
Une application qui fait découvrir l’église dans les trois dimensions, simplement avec votre souris ou votre trackpad.
Virtuel, virtuose, vertigineux.

Vers l’Assemblée de la Communauté

Notre communauté se constitue d’abord autour de la célébration dominicale. Nous y puisons des forces pour “Vivre l’Evangile dans la Ville“. Mais chaque année, nous avons aussi besoin de prendre un…

Makoto Ofune. Exposition d’été

Sous un titre énigmatique, « Particules en Symphonie », le plasticien japonais Makoto Ofune offre à Saint-Merry une exposition en quatre parties qui, chacune à sa manière, célèbre la matière et avec elle la nature. L’esprit de la tradition Shinto s’invite à Saint-Merry pour un été.

Enchères Internet Street Art

Jusqu’au 18 juillet. Après le succès de la semaine Street Art à Saint-Merry et la vente aux enchères publiques la vente solidaire continue en faveur de l’hébergement des réfugiés d’une autre manière.

Un artiste en résidence

Makoto OFUNE, plasticien japonais, est l’invité de Saint-Merry pour l’exposition d’été. Il travaille dans la chapelle de communion avant de s’établir dans le claustra, à partir du 27 juin.

Street Art à Saint-Merry. Quelle pastorale ?

Exposer du Street Art dans une église est hors normes ; à Saint-Merry cela pourrait sembler banal étant donné ce que nous faisons par ailleurs. Mais cette « première » sort de nos sentiers battus : la semaine du 13 au 18 juin est plus qu’une exposition.
Aussi, l’invitation faite à ces artistes d’entrer dans un bâtiment d’église mérite d’être questionnée du point de vue de la pastorale.

Edouard Taufenbach. Sfumato

L’œuvre vidéo que vous avez peut-être vu lors de la Nuit Sacrée, le 28 mai, est fascinante : une mise en scène de l’enregistrement des vibrations du ciel. La maîtrise technique, immense mais invisible, se met au service de l’émotion méditative.

Caroline Chariot-Dayez. Plis de l’esprit

Nouvelle exposition à Saint-Merry. Peintre et philosophe, cette artiste de Bruxelles décline une unique figure : le pli de tissu, là où se trouvent le caché et le mystère. Une exposition, subtile, talentueuse, contemplative. L’artiste s’est exprimée sur le sens de son œuvre, après la messe de l’Ascension.

Un drapeau français

Un drapeau français

Un drapeau français qui crie, sa partie blanche qui pleure Pleurs d’une petite fille : « Maman, le rouge c’est le sang ou l’amour, comme la rose? » La rose, honteuse de…

Un cri vers Dieu

​ Attentats de Paris : un psaume  du  pasteur Olivier Brès. Dans le chaos de mes questions, qui mettra de l’ordre ? Qui pourra répondre à mon désir d’explication ? Tu…