À la Une

Vidéo-visite de l’expo d’été «Après-After»

L’exposition d’été « Après-After » intrigue et passionne les visiteurs par la diversité des œuvres, l’originalité des formes et l’angle d’appréhension des questions de l’après déconfinement. Jean Deuzèmes vous la fait visiter et vous donne des clefs de lecture, en moins de trois minutes par œuvre…

DÉFILÉ DE MODE

Signe d’un « retour à la verticalité de la prêtrise », marque « d’un choix de vie radicalement différent » ou bien symbole suranné d’un clergé en mal de reconnaissance, la soutane fait toujours parler d’elle.
Haut et bas d’un vêtement que le renouveau de l’Église et le vent de l’histoire semblaient avoir relégué aux oubliettes. 
La chronique d’Alain Cabantous

Une Église en sortie

Période de relèvement que celle de ce déconfinement, période de restauration de relations enfin plus humaines et de partages liturgiques dont nous étions … assoiffés ! L’été arrive, et, avec lui, les vacances qui, bien souvent, vont hélas nous séparer à nouveau…
De Jean-Philippe Browaeys

DE JEANNE À… ANNE

Quel lien entre la figure légendaire de la papesse Jeanne et la théologienne Anne Soupa, qui a fait acte de candidature au siège épiscopal de Lyon ? Aucun. Si ce n’est qu’encore une fois – certes, d’une façon moins romanesque – est posée la question de la place des femmes dans l’Église catholique romaine.
La chronique d’Alain Cabantous

Nuit des Veilleurs 2020

L’ACAT appelle à prier à l’occasion de la Journée Internationale des Nations Unies pour le soutien aux victimes de la torture. Cet événement rassemble chrétiens du monde entier et sympathisants de toutes générations engagés dans la défense des droits humains.

Questions de respiration

Quand on ne reçoit plus d’air, on meurt. « I can’t breathe » (je ne peux pas respirer), a répété plusieurs fois l’Américain noir George Floyd, agonisant sous le genou d’un policier blanc à Minneapolis.
Oui, la liberté et la justice, la vie tout court, sont aussi des questions de respiration.
De Laurent Baudoin

Jacques Noyer, sourcier de l’espérance

L’ancien évêque d’Amiens est mort le 2 juin, à l’âge de 93 ans.
Il a été pendant toute sa vie un extraordinaire sourcier de l’amour et de l’espérance.
Les témoignages de Jacques Debouverie et d’un ami.

8 minutes 46

La mort de l’afro-américain George Floyd, étouffé par un policier sur un trottoir de Minneapolis, a enflammé les États-Unis.
Un énième crime raciste qui réveille les fantômes d’une longue et violente histoire.
La chronique d’Alain Cabantous

Guidés par l’Évangile

Cela aura été un printemps intense : approfondissement spirituel, fraternité qui s’éprouve, églises domestiques…
Un temps propice aussi à la réflexion sur l’avenir de notre communauté.
De Marguerite Champeaux-Rousselot

Ni toucher, ni voir… et croire ?

Un bleu outremer qui happe tout de suite le regard du spectateur. C’est ce bleu hautement spirituel dont Laurent de La Hyre revêt Jésus dans son « Noli me tangere » de 1656, expression d’une mystique qui a dû paraître trop abstraite en son temps, mais qui nous touche au plus profond de nous-mêmes.
La lecture de Pierre Sesmat

L’apocalypse qui vient

Qu’est-ce que l’Esprit dit à l’Église en ce temps de pandémie ?
Quelle est la véritable révélation du moment que nous vivons ?
« Annoncez le Jubilé universel du repos de toutes les créatures, le pardon des dettes. Ne vous trompez pas. Cette pandémie n’est pas le châtiment d’un Dieu Suprême », répond le théologien espagnol José Arregi dans ce texte qui a la saveur et la force de la prophétie.

Où est-Il donc passé ?

Un Dieu « anti-pandémique », un Dieu « post-pandémique » ou un Dieu « dans la pandémie » ?
Ce qui est en jeu dans la crise actuelle n’est — ni plus ni moins — que notre image de Dieu : qui est le dieu sur lequel se fonde ma foi ?
La réflexion de Michael P. Moore, franciscain et théologien résidant en Argentine

RÉOUVRIR LES ÉGLISES : POUR QUOI FAIRE ?

« Oui, la crise que nous traversons nous apparaît comme une chance pour notre christianisme, pour qu’il retrouve sa pleine dimension domestique et accepte de vivre la grâce de la fragilité de façon créative ».
Lettre ouverte d’un groupe de chrétiens en ces temps de pandémie

Pâques en pandémie

« Chaque jour est le premier jour de la Pâque, où Jésus s’unit aux innombrables martyrs et témoins de la vie, il se fait proche de vous et vous dit : “N’ayez pas peur” ».
Une méditation du théologien basque José Arregi

« Sortez de vos parures, de vos postures… ! »

« En regardant, à Pâques, le pape esseulé dans l’immense basilique Saint-Pierre, je fis une expérience curieuse. Jésus semblait crier : “Sortez de vos dorures, de vos parures, de vos postures ! Le monde attend une bonne nouvelle” ».
Le rêve de Guy Aurenche, entre parfum d’évangile et diagnostic du moment présent.

Après… Et tout s’est arrêté

L’après-covid sera un monde sinistré, appauvri et meurtri.
Quels sont les défis à relever pour une nouvelle société ?
De Robert Picard

Un salaire universel ?

Dans une lettre adressée aux « mouvements et organisations populaires », le Pape François ouvre une piste de réflexion pour l’avenir autour d’un « salaire de base universel ». Le dispositif « assurerait et rendrait concret cet idéal, à la fois humain et chrétien, qu’aucun travailleur ne doit être privé de droits », écrit l’évêque de Rome. La réflexion d’André Letowski

LE MUSICIEN DE SAINT-MERRY

« Voici le soir. À Saint-Merry c’est l’Angelus qui sonne. O nuit, toi, ma douleur et mon attente vaine. J’entends mourir le son d’une flûte lointaine », chantait Guillaume Apollinaire dans un texte de 1925 que Jean Verrier nous fait redécouvrir.

Les églises vides : un signe et un défi

« En temps de catastrophes, je ne vois pas Dieu comme un metteur en scène de mauvaise humeur, assis confortablement dans les coulisses des événements de notre monde.
Quant aux églises vides, ne seraient-elles pas le signe de ce qui advient déjà dans de nombreux pays et qui risque de se généraliser si nous ne poursuivons pas le mouvement de réforme entrepris par le pape François ? »
L’analyse de Tomáš Halík, théologien et philosophe tchèque, qui a été conseiller du président Vaclav Havel.