À la Une

Makoto Ofune. Exposition d’été

Sous un titre énigmatique, « Particules en Symphonie », le plasticien japonais Makoto Ofune offre à Saint-Merry une exposition en quatre parties qui, chacune à sa manière, célèbre la matière et avec elle la nature. L’esprit de la tradition Shinto s’invite à Saint-Merry pour un été.

Enchères Internet Street Art

Jusqu’au 18 juillet. Après le succès de la semaine Street Art à Saint-Merry et la vente aux enchères publiques la vente solidaire continue en faveur de l’hébergement des réfugiés d’une autre manière.

Un artiste en résidence

Makoto OFUNE, plasticien japonais, est l’invité de Saint-Merry pour l’exposition d’été. Il travaille dans la chapelle de communion avant de s’établir dans le claustra, à partir du 27 juin.

Street Art à Saint-Merry. Quelle pastorale ?

Exposer du Street Art dans une église est hors normes ; à Saint-Merry cela pourrait sembler banal étant donné ce que nous faisons par ailleurs. Mais cette « première » sort de nos sentiers battus : la semaine du 13 au 18 juin est plus qu’une exposition.
Aussi, l’invitation faite à ces artistes d’entrer dans un bâtiment d’église mérite d’être questionnée du point de vue de la pastorale.

Edouard Taufenbach. Sfumato

L’œuvre vidéo que vous avez peut-être vu lors de la Nuit Sacrée, le 28 mai, est fascinante : une mise en scène de l’enregistrement des vibrations du ciel. La maîtrise technique, immense mais invisible, se met au service de l’émotion méditative.

Caroline Chariot-Dayez. Plis de l’esprit

Nouvelle exposition à Saint-Merry. Peintre et philosophe, cette artiste de Bruxelles décline une unique figure : le pli de tissu, là où se trouvent le caché et le mystère. Une exposition, subtile, talentueuse, contemplative. L’artiste s’est exprimée sur le sens de son œuvre, après la messe de l’Ascension.

Un drapeau français

Un drapeau français

Un drapeau français qui crie, sa partie blanche qui pleure Pleurs d’une petite fille : « Maman, le rouge c’est le sang ou l’amour, comme la rose? » La rose, honteuse de…

Un cri vers Dieu

​ Attentats de Paris : un psaume  du  pasteur Olivier Brès. Dans le chaos de mes questions, qui mettra de l’ordre ? Qui pourra répondre à mon désir d’explication ? Tu…

LE TEXTE D’ORIENTATION PASTORALE

LE TEXTE D’ORIENTATION PASTORALE

Voici le Texte d’Orientation Pastorale qui a été adopté le dimanche 8 novembre en Assemblée Générale à Saint-Merry. Il tient compte de quelques modifications demandées mais sans les points 6…

Nuit Blanche 2015. Présage et son sens

Samedi 3 octobre, l’installation de Djeff et Monsieur Moo est visible dans son intégralité.
Cet événement qui précède les festivités du 40éme est fort différent des autres Nuits Blanches de Saint-Merry du fait de son insertion dans un cadre général, la COP 21, de la visibilité de sa préparation et des perspectives qu’il ouvre.

Nuit Blanche J-7 : Enfin dans le chœur.

La Nuit Blanche 2015 tient désormais de l’épopée. Le bateau est dans le chœur, la campagne du verre bat son plein et les fils se nouent patiemment. La communauté est vraiment sur le pont.

Une barque dans une église !

Comme il est bon de laisser la parole à chacun pour nous délivrer ce qu’il porte en lui devant cette barque lourde d’histoire cachée et porteuse d’avenir pour les jours prochains.

Chemins

« Il fut d’abord une longue silhouette : celle qui traversa un jour de printemps 1981 la salle à manger du CPHB où je venais pour la première fois rencontrer Jean-Claude Thomas, celle des célébrations du dimanche où son aube blanche le rendait plus grand encore, celle des marches en montagne et longtemps tous derrière et lui devant. Car Xavier était d’abord une présence physique, une voix qui demandait invariablement à son interlocuteur : “en bonne forme ?” ».
Alain Cabantous se souvient et nous propose ici un portrait de Xavier de Chalendar. Entre partage de la Parole et balades en montagne.

Archives

Dans les archives de l’INA on trouve parfois des pépites, comme celle-ci de 1964, avec Xavier de Chalendar interrogé par l’équipe de Cinq colonnes à la une. Le commentaire est de Pierre Dumayet.

Il était une foi

Moribond pour les uns, insignifiant pour les autres. Et si le christianisme avait encore son mot à dire ? Si, au milieu des contradictions de la modernité, un autre christianisme était en train de naître ?
Nous en parlerons avec Claude Plettner le 14 juin, à Saint-Merry. En attendant, voici la présentation du livre, en paroles et… en vidéo