Art

Nuit Blanche 2015. Présage et son sens

Samedi 3 octobre, l’installation de Djeff et Monsieur Moo est visible dans son intégralité.
Cet événement qui précède les festivités du 40éme est fort différent des autres Nuits Blanches de Saint-Merry du fait de son insertion dans un cadre général, la COP 21, de la visibilité de sa préparation et des perspectives qu’il ouvre.

Saint Frou el santo loco

Quelque chose de dérangeant, de vertigineux vient troubler un regard encore extérieur, non concerné, aux œuvres. Non concerné…pas pour longtemps. « Mais cela me concerne » Intime conviction.

Une barque dans une église !

Comme il est bon de laisser la parole à chacun pour nous délivrer ce qu’il porte en lui devant cette barque lourde d’histoire cachée et porteuse d’avenir pour les jours prochains.

Mark Weighton. Dodecad

L’exposition d’été 2015 de Saint-Merry s’impose par sa rigueur et son originalité. Douze tableaux hypnotiques peints en visant la perfection, par un artiste anglais qui conçoit les chiffres comme un langage pour dire l’univers et la transcendance.

Un opéra improvisé. Contradiction ?

Qui peut « illustrer » la Passion dans une rue ? Il ne s’agit pas d’illustrer mais de faire vivre des situations que nous connaissons tous : la tendresse et la dureté de la vie ; la tristesse et la joie de l ‘amour qui se dit ou se crie ; la révolte ou la passivité devant l’injustice…La vie, quoi !

Des concertinos le samedi

Un concertino est programmé le 4 juillet prochain à 17 heures 30 avec une fugue du «Pessebre» de Pablo Casals, “L’hymne de l’enfant à son réveil” de Frantz Liszt, “El desdichado” de Camille Saint-Saëns et, en projet, le Kyrie de la Misa Criolla d’Ariel Ramirez.
Juste pour voir qu’avec une bonne dose de complicité un tel travail est possible pour des amateurs, venez nous écouter le 4, ou pourquoi pas, participer à une répétition !

Anne Gratadour. Moisson

Après « Résurrection » en 2014, Anne Gratadour revient à Saint-Merry pour une nouvelle exposition XXL. Non plus 6 tableaux + 1, mais une seule toile monumentale de 12 m sur 4. « Moissons » a poussé à la croisée du transept, l’évangile de Matthieu est sa terre.
Par Jean Deuzèmes

Changer nos habitudes

Changer nos habitudes

Le chrétien, à moins d’être engagé dans des associations humanitaires ou solidaires, est peu mobilisé sur les questions financières. Il a l’habitude que l’Église tourne sans qu’il s’en occupe, sauf une fois par an quand il envoie son denier du culte (surtout n’oubliez pas !). Mais cela peut changer. Exemple

Art et foi à Saint-Merry

Art et foi à Saint-Merry

L’art, un des quatre piliers du Centre Pastoral Halles-Beaubourg, une dimension riche et complexe de la vie de la communauté.
Par Jacques Mérienne

Décompression, en images, paroles et… musique

Le projet d’art visuel et médiatique « Décompression. Coming Up for Air » est présenté à Saint-Merry, du 19 avril au 7 mai, dans le cadre du festival Ukraine Scène Libre.
En parallèle, un hommage au grand compositeur ukrainien Valentin Sylvestrov

Restaurer l’église Saint Merry !

Restaurer l’église Saint Merry !

Tous nous avons constaté les travaux réalisés par la Ville de Paris pour la restauration de ce patrimoine exceptionnel que nous avons la chance d’habiter. Certains sont indispensables mais ne…

Une expo réjouissante

Juste à côté de Saint-Merry: au Centre Pompidou, montez au 4° étage, celui du Musée d’Art Moderne et allez voir les œuvres d’Hervé Télémaque.

Ils exposeront à Saint-Merry en 2015

Achot Achot, Jean-Christophe Ballot, Vincent Dulom, Camille Goujon, Anne Gratadour, Benjamin Hochart, Maxim Kantor, Anne Labarrere-Beigbeder, Kra N’Guessan et Mark Weighton.

Une très belle moisson pour le 40ème du CPHB

Maternités

Ce n’est plus Marie joyeuse parcourant les collines de Galilée, c’est une femme d’aujourd’hui, pleurant son enfant mort, criant sa douleur dans une ville en ruines.
La Vierge à l’enfant de Meymac, en Corrèze.
De Colette Chaduc

Aujourd’hui, une crèche

La crèche de Saint-Merry nous propose l’éclat de la lumière de Noël, sa blancheur et son éblouissante nouveauté au travers du prisme de l’arc en ciel.
De Florence Carillon

Élodie Boutry et Pascal Pesez. « I love the way you drive your corner ».

Une œuvre unique de grande ampleur, hybride entre sculpture, peinture et installation à Saint-Merry. Quel titre et quelle œuvre étranges. Produite à quatre mains, comme on le dit d’une œuvre de piano avec croisement des sensibilités, cette œuvre est cependant d’une grande cohérence.
On aurait dû probablement la programmer au printemps, quand la lumière fait tout vibrer.