Centre Pastoral

Un artiste en résidence

Makoto OFUNE, plasticien japonais, est l’invité de Saint-Merry pour l’exposition d’été. Il travaille dans la chapelle de communion avant de s’établir dans le claustra, à partir du 27 juin.

« Nous ne croyons pas ce que nous savons …. » ?

La croyance populaire – car il s’agit ici bien d’une croyance et non d’un savoir ! – dans l’inventivité de l’Homme pour repousser les limites et dans l’innovation pour contourner les problèmes auxquels nous faisons face, se heurte à une réalité historique : notre ingéniosité a presque systématiquement été mise au service d’un épuisement plus rapide des ressources, et donc d’un rapprochement des limites.

En relisant « Laudato Si »

En relisant « Laudato Si »

En relisant « Laudato Si ». Reste l’image d’une source dans le jardin. On pourrait dire, une mémoire d’avenir qui permet de relire les promesses. La lumière de nos relations préfigure l’aventure…

Edouard Taufenbach. Sfumato

L’œuvre vidéo que vous avez peut-être vu lors de la Nuit Sacrée, le 28 mai, est fascinante : une mise en scène de l’enregistrement des vibrations du ciel. La maîtrise technique, immense mais invisible, se met au service de l’émotion méditative.

Un Skype pour s’échapper…

Depuis un an, des membres de St-Merry communiquent par Skype avec les étudiants du département de français de l’Université al-Aqsa de Gaza, dirigé par Ziad Medoukh, aussi écrivain et poète….

Les Paradis (fiscaux) et l’art

Si les « Panama Papers » sont à l’origine d’un scandale mondial, le système est connu de logue date et a notamment été exploré par des artistes, tels Paolo Woods et Gabriele Galimberti dont l’œuvre photographique a été présentée à Arles en 2015. Leurs photos ont illustré récemment les articles de presse. Radiographie d’une forme d’engagement.

Écoute

Écoute

Cet atelier prend donc comme point de départ le mot : « Ecoute, » maitre mot de la Bible. Ecouter et pas seulement entendre, comme le rappelle récemment le pape François, lequel dit aussi : « La parole a en soi un potentiel que nous ne pouvons prévoir, l’Evangile parle d’une semence qui, une fois semée, croît d’elle-même… ». Encore faut-il qu’elle trouve la bonne terre, pour germer.

Pour les juifs, qui est Jésus ?

Quel regard portent les Juifs, après deux millénaires d’histoire, sur celui qui est l’un des leurs ? Chacun d’entre eux a sans doute quelque chose à en dire, mais s’agissant du Jésus historique, c’est à des historiens qu’il convient de poser la question.

Quelques échos de l’Équipe Pastorale

Nous manifestons ainsi notre volonté de communiquer car l’information nous semble être le premier ingrédient de la coresponsabilité dont chacune et chacun, dans toute la communauté, possède sa part à assumer.

Vivre en conscience nos situations familiales

En invitant le lundi 8 février, le père Jean-Luc Brunin, nous attendions un témoignage direct d’un acteur du Synode sur la Famille. En ouvrant ce synode, le pape avait invité les évêques à « parler avec liberté et franchise et écouter avec humilité ».

Béatrice Chanfrault. L’arbre des murmures‬‬‬

Première exposition 2016 à Saint-Merry. Une installation en draps tressés qui oscille entre référence ethnographique, histoire fabuleuse et figure de l’inconscient. Une œuvre conçue pour croître de site en site d’exposition, où l’étrange côtoie la beauté.

Trois voix à entendre, 

Trois voix à entendre, 

Ces trois « piliers » du christianisme. Ces « stars » sont les figures phares de la théologie occidentale…Leurs personnalités peuvent donner lieu à des controverses : le « machisme » de saint Paul, la fougue intransigeante du converti saint Augustin, la raideur dogmatique de saint Thomas. Mais prend-on encore le temps de les écouter ?