Le passé a encore de l’avenir

Chronique d’Alain Cabantous

TOUJOURS CATHOLIQUES ET FRANÇAIS ?

« Après la primaire à droite et la victoire de l’ancien député de la Sarthe, les journalistes de tous bords ont commencé à décliner l’identité catholique sans avoir peur du ridicule ». Mais « est-ce vraiment le “vote catho” qui a propulsé en tête Monsieur Nobody au prétexte qu’il était religieusement propre sur lui ? D’ailleurs qui sont les cathos qui s’identifient au vote catho ? »
La chronique d’Alain Cabantous

Crèches ! Le retour

Depuis environ une quinzaine d’années, on nous rejoue le coup des crèches ! Peut-on les édifier dans les lieux publics ? Et, tout d’abord, sont-elles des symboles culturels ou cultuels ? Comme si la distinction entre cultuel et culturel n’était pas assez saugrenue, au moins pour un historien.
La chronique d’Alain Cabantous

Papiers svp

Papiers d’identité, passeports, fichiers de recensement…
C’est une vieille histoire que cette volonté des institutions de connaître et de contrôler les sujets ou les citoyens.
Avec la récente création d’un fichier visant à centraliser les données biométriques de 60 millions de Français a-t-on franchi un pas de trop ?
Le regard de l’historien dans la chronique d’Alain Cabantous

« De la démocratie en Amérique » (Tocqueville)

« Mensonges éhontés, populisme extrême… telles sont aujourd’hui les expressions qui définissent le comportement du candidat des Républicains pour l’élection présidentielle américaine. Et pourtant, le problème ne réside pas d’abord dans les singeries médiatiques de Donald Trump. Non, la question principale est bien celle de savoir comment ce milliardaire est arrivé là ». Qu’en est-il, en somme, de la plus vieille démocratie du monde ?
La chronique d’Alain Cabantous

Vous avez dit « suspects » ?

« Comme si sa défaite présidentielle ne lui avait rien appris, Nicolas Sarkozy martèle depuis quelque temps l’une de ses mesures dites “phare” au sujet du terrorisme. Elle consisterait à faire interner les personnes fichées S et suspectées d’entretenir des liens avec des organisations djihadistes ».
« Ce projet législatif inapplicable dans un État de droit comme le nôtre n’est pas sans évoquer le décret du 17 septembre 1793 “relatif aux gens suspects” ».
L’actualité au prisme de l’histoire dans la chronique d’Alain Cabantous

AU STADE DE LA VIOLENCE

« Même sans s’intéresser au football, chacun a vu les images passées en boucle ou entendu les commentaires autorisés relatant les heurts spectaculaires qui ont précédé les premières rencontres de l’Euro 2016 notamment entre Russes et Anglais à Marseille. Comme si ces affrontements gratuits et sanglants participaient d’une dérive qui touche ce sport gangrené depuis deux décennies ».
La chronique d’Alain Cabantous

Entre les murs bénits de la Pologne

« La Pologne semble à la dérive. Depuis sa victoire aux élections de l’automne dernier, le parti de J.Kaczynski, Droit et Justice (PiS), multiplie les déclarations xénophobes et anti-européennes, instrumentalise le passé récent du pays, provoque des blocages institutionnels, fait voter des lois totalement réactionnaires et prévoit un sensible renforcement du pouvoir exécutif ».
La chronique d’Alain Cabantous

Tout fout le camp

« Jadis c’était parfait, tout était clair du côté catholique. Mais voilà qu’un évêque ne sait plus ce que c’est qu’un péché ou plutôt, il atermoie, il tergiverse, sort des arguties incompréhensibles pour ses auditeurs, sûr de rien… ».
La chronique d’Alain Cabantous

JEUNESSES

« À l’occasion des manifestations protestataires contre la loi sur le travail, le petit monde journalistique a focalisé une bonne partie de ses commentaires préalables sur le degré de mobilisation de la jeunesse. Non sans raison d’ailleurs vu les antécédents ».
La chronique d’Alain Cabantous

110 ans déjà

« Au début du mois de décembre dernier, à l’occasion du cent dixième anniversaire de la loi de séparation des Églises et de l’État, l’épiscopat français a rédigé un texte intéressant à plus d’un titre. Une lecture attentive montre que l’Église catholique ne remet ni ne demande une modification de la loi…
On ne peut que se féliciter d’une telle adhésion, d’une pareille reconnaissance de l’épiscopat eu égard au chemin parcouru depuis 1905 ».
La chronique d’Alain Cabantous

Mourir en mer

« Depuis plus de deux ans, pas un jour pas une nuit sans apprendre que des réfugiés, de tout âge, de toute condition, partis des côtes de Libye, de Tunisie ou de Turquie sont morts noyés, que certains corps ont échoué sur les plages du littoral italien ou grec le plus souvent […].
Certains éléments de ces histoires individuelles tragiques se retrouveraient dans le quotidien des gens du temps de la marine à voile. Pour eux aussi la mort en mer était terrible et redoutée ».
La chronique d’Alain Cabantous

POUVOIRS…

« Si l’Église n’est pas une démocratie, invention trop humaine probablement, elle ne saurait être moins encore une théocratie, invention perverse, “fumier du diable” d’une prétention folle ».
La chronique d’Alain Cabantous

Dominique et Marion

« La décision du diocèse de Toulon d’inviter la jeune Marion Maréchal-Le Pen, blonde et catholique, à l’université d’été de la Sainte-Baume le 29 août dernier nous renvoie aux collusions récurrentes d’une partie des acteurs institutionnels de l’Église de France avec l’extrême-droite ».
« Même ripoliné en bleu marine, c’est toujours le refus de la fraternité, de l’accueil de l’autre, l’appel à la haine, à l’exclusion, le repli sur soi et la revendication d’un pouvoir autoritaire qui dominent dans le discours du Front national ».
La chronique d’Alain Cabantous

Un pas en avant, deux pas en arrière

« Les gens d’Église apprécient-ils le tango ? À ce jour, je ne connais pas la position officielle du Magistère sur ce point sauf à savoir que François, en bon Argentin, a avoué “l’adorer”. Si bien qu’à l’occasion de son anniversaire en décembre dernier, au terme de son audience du mercredi, des centaines de couples se mirent à danser le tango devant la place Saint-Pierre. Aux antipodes des condamnations qui accueillirent son déferlement en Europe occidentale au début du XXe siècle ».
La chronique d’Alain Cabantous

Et Dieu dans tout ça ?

Le Népal vient d’être ravagé par des séismes meurtriers.
Comment un Dieu bienfaisant et juste peut-il permettre la disparition de milliers de gens en quelques minutes ?
La chronique d’Alain Cabantous

Du passé, faisons table rase…

À la violence meurtrière contre des milliers de personnes au Moyen-Orient ou en Afrique, des groupes islamistes ajoutent la destruction de sites archéologiques, de statues, de livres…
Cette folie iconoclaste n’est pas sans évoquer bien des épisodes antérieurs.
La chronique d’Alain Cabantous

(Re) lire – enfin ! – Martin Luther

« Une fois n’est pas coutume. Afin d’enrichir notre méditation et nos propositions relatives au Synode sur la famille, je vous invite à vous saisir de ces quelques extraits d’un texte de Martin Luther sur le mariage ».
D’Alain Cabantous

Nom de Dieu, un blasphème !

« Depuis les massacres du 7 janvier on en parle et reparle à tort et à travers. Au vrai pourtant, le blasphème n’avait jamais quitté notre horizon culturel ».
La chronique d’Alain Cabantous