Le passé a encore de l’avenir

Chronique d’Alain Cabantous

Tout fout le camp

« Jadis c’était parfait, tout était clair du côté catholique. Mais voilà qu’un évêque ne sait plus ce que c’est qu’un péché ou plutôt, il atermoie, il tergiverse, sort des arguties incompréhensibles pour ses auditeurs, sûr de rien… ».
La chronique d’Alain Cabantous

JEUNESSES

« À l’occasion des manifestations protestataires contre la loi sur le travail, le petit monde journalistique a focalisé une bonne partie de ses commentaires préalables sur le degré de mobilisation de la jeunesse. Non sans raison d’ailleurs vu les antécédents ».
La chronique d’Alain Cabantous

110 ans déjà

« Au début du mois de décembre dernier, à l’occasion du cent dixième anniversaire de la loi de séparation des Églises et de l’État, l’épiscopat français a rédigé un texte intéressant à plus d’un titre. Une lecture attentive montre que l’Église catholique ne remet ni ne demande une modification de la loi…
On ne peut que se féliciter d’une telle adhésion, d’une pareille reconnaissance de l’épiscopat eu égard au chemin parcouru depuis 1905 ».
La chronique d’Alain Cabantous

Mourir en mer

« Depuis plus de deux ans, pas un jour pas une nuit sans apprendre que des réfugiés, de tout âge, de toute condition, partis des côtes de Libye, de Tunisie ou de Turquie sont morts noyés, que certains corps ont échoué sur les plages du littoral italien ou grec le plus souvent […].
Certains éléments de ces histoires individuelles tragiques se retrouveraient dans le quotidien des gens du temps de la marine à voile. Pour eux aussi la mort en mer était terrible et redoutée ».
La chronique d’Alain Cabantous

POUVOIRS…

« Si l’Église n’est pas une démocratie, invention trop humaine probablement, elle ne saurait être moins encore une théocratie, invention perverse, “fumier du diable” d’une prétention folle ».
La chronique d’Alain Cabantous

Dominique et Marion

« La décision du diocèse de Toulon d’inviter la jeune Marion Maréchal-Le Pen, blonde et catholique, à l’université d’été de la Sainte-Baume le 29 août dernier nous renvoie aux collusions récurrentes d’une partie des acteurs institutionnels de l’Église de France avec l’extrême-droite ».
« Même ripoliné en bleu marine, c’est toujours le refus de la fraternité, de l’accueil de l’autre, l’appel à la haine, à l’exclusion, le repli sur soi et la revendication d’un pouvoir autoritaire qui dominent dans le discours du Front national ».
La chronique d’Alain Cabantous

Un pas en avant, deux pas en arrière

« Les gens d’Église apprécient-ils le tango ? À ce jour, je ne connais pas la position officielle du Magistère sur ce point sauf à savoir que François, en bon Argentin, a avoué “l’adorer”. Si bien qu’à l’occasion de son anniversaire en décembre dernier, au terme de son audience du mercredi, des centaines de couples se mirent à danser le tango devant la place Saint-Pierre. Aux antipodes des condamnations qui accueillirent son déferlement en Europe occidentale au début du XXe siècle ».
La chronique d’Alain Cabantous

Et Dieu dans tout ça ?

Le Népal vient d’être ravagé par des séismes meurtriers.
Comment un Dieu bienfaisant et juste peut-il permettre la disparition de milliers de gens en quelques minutes ?
La chronique d’Alain Cabantous

Du passé, faisons table rase…

À la violence meurtrière contre des milliers de personnes au Moyen-Orient ou en Afrique, des groupes islamistes ajoutent la destruction de sites archéologiques, de statues, de livres…
Cette folie iconoclaste n’est pas sans évoquer bien des épisodes antérieurs.
La chronique d’Alain Cabantous

(Re) lire – enfin ! – Martin Luther

« Une fois n’est pas coutume. Afin d’enrichir notre méditation et nos propositions relatives au Synode sur la famille, je vous invite à vous saisir de ces quelques extraits d’un texte de Martin Luther sur le mariage ».
D’Alain Cabantous

Nom de Dieu, un blasphème !

« Depuis les massacres du 7 janvier on en parle et reparle à tort et à travers. Au vrai pourtant, le blasphème n’avait jamais quitté notre horizon culturel ».
La chronique d’Alain Cabantous

Y’a plus de saison !

« L’intérêt que nous portons au climat devrait s’inscrire dans la longue durée. Mais ce sont les scansions brèves de notre existence, le rythme quotidien de nos activités qui nous servent d’étalon impressionniste ».
La chronique d’Alain Cabantous

Transfuges

Depuis quelques années, de nombreux jeunes européens rejoignent les rangs djihadistes.
Mais ces conversions ne sont pas nouvelles. Déjà aux 16e et 17e siècles, des Italiens, des Espagnols, des Français choisirent l’Islam.
La chronique d’Alain Cabantous

Camarades évêques, encore un effort !

L’histoire de l’Église montre qu’il a été possible de modifier ce que d’aucuns appellent un dogme pour couper court à tout changement.
Dès lors on voit combien certains arguments de la frange conservatrice du récent Synode sur la famille deviennent fragiles.
La chronique d’Alain Cabantous

Épidémies… toujours

« L’ampleur épidémique de la fièvre Ebola en Afrique ne cesse d’apporter des informations alarmistes depuis le début de l’été.
Cette nouvelle pandémie nous rappelle notre propre passé »
La chronique d’Alain Cabantous

Cris ou chuchotements dominicaux

« Avez-vous remarqué la joyeuse indiscipline qui règne le dimanche après la communion ?
Pourtant, ne croyons pas que le silence respectueux et hiératique fut toujours de mise dans nos églises… »
La chronique d’Alain Cabantous

Des femmes et de quelques hommes…

Aujourd’hui comme hier, l’attitude du pouvoir clérical au sujet des femmes, quelle que soit la religion, est souvent la peur.
Dans sa chronique, l’historien Alain Cabantous revient sur la question abordée lors d’une récente conférence-débat à Saint-Merry

Variations nocturnes

Toutes les enquêtes récentes le prouvent. La nuit aujourd’hui n’est plus seulement « faite que pour dormir » ! En France, plus de 15 % des salariés travaillent la nuit, dont…

Manifs cathos

Contrairement à ce qu’avaient proclamé les organisateurs, il n’y a pas de candidats « Manif pour tous » aux élections municipales, même… à Versailles. Peut-être aux européennes… Preuve de la difficulté de prolonger un mouvement protestataire et de le concrétiser en réalité politique autonome.
La chronique d’Alain Cabantous

Léon et François. Même combat ?

Qu’ont-ils en commun Léon Gambetta et François ? L’homme politique de la Troisième République et le pape du XXIe siècle ?
L’un et l’autre dénoncent une logique de pouvoir.
La chronique d’Alain Cabantous

Emmanuel ! Un cri de guerre ?

Y a-t-il un lien indissociable entre la violence et Dieu ?
Chaque jour, en Centre Afrique, au Pakistan, en Inde, en Syrie, au Moyen-Orient et ailleurs, on tue pour des raisons apparemment religieuses.
Mais tous les massacreurs de l’histoire ne sont-ils pas aussi des massacreurs de Dieu ?
La chronique d’Alain Cabantous