L’homme qui marche

Chronique de Geneviève Esmenjaud

Je suis au fond… mais je respire

« C’est ainsi…
j’ai touché le fond
… plus profond que je l’imaginais.
Mais je respire ».
Un cri de détresse. À la manière du psalmiste qui, des profondeurs, à bout de souffle, exprime son désarroi.
La chronique de Geneviève Esmenjaud

Un étrange couple

Un étrange couple

« Dans notre Église
Beaucoup de couples
Souffrent de ne pouvoir vivre
En fidélité et en paix
Leur humanité essentielle…
Je pense à eux…
Je pense également à un autre couple
Celui de Marie et Joseph ».
Par Geneviève Esmenjaud

L’autre berceau

« Pourquoi alors dans ma vieillesse ai-je à nouveau la sensation d’être ainsi appelée non pas à faire, mais à me laisser faire par ces mystérieuses forces de dépouillement qui creusent en moi un espace inconnu, comme attendant une présence…
De qui donc suis-je enceinte ? »
La chronique de Geneviève Esmenjaud

Trois rencontres

« Je suis assise au fond, d’une chapelle dont j’aime le silence harmonieux… »
Trois rencontres décisives, au soir de la vie.
La chronique de Geneviève Esmenjaud

Sur l’humilité de l’humus

« … Et les peurs s’atténuèrent : car la sécurité n’était plus dans mes idées, ni mes efforts, mais l’humble humilité de l’humus sous mes pieds, cette fidélité me soutenant à chaque instant, à chaque pas ».
La chronique de Geneviève Esmenjaud

Pèlerinage

Il est encore des aventures, des départs innocents dans les matins brumeux, loin des pays bruyants de cymbales sans âme, et de la solitude des paroles meurtries, vers des lueurs…

Guidé par le soleil

L’homme est un animal marcheur ; debout, et bien d’aplomb par la solidité des jambes et l’appui de ses pieds sur le sol, il a redressé sa colonne, libérant le…