Exposition

La figure de Marie dans les œuvres contemporaines de Saint-Merry

À l’occasion de la fête de l’Assomption du 15 août 2019, Michel Micheau a fait une recherche sur la place visuelle accordée à Marie par les artistes invités. Surprise, il y a bien plus de représentations que l’on pourrait penser, notamment « Merry Cathedral » de Maxim Kantor où l’on n’en compte pas moins que 5 sur la même toile !

Carole Texier. Foules

Du 12 avril au 12 mai 2019, l’exposition de Carole Texier à Saint-Merry est une conversation visuelle entre Séville et Paris, entre deux cultures qui célèbrent, chacune à sa manière, la montée vers Pâques.

Des talents de la communauté s’exposent à Saint-Merry

L’exposition collective de Saint-Merry de janvier 2019 est hors normes par son grand nombre d’artistes, quatorze, et par la découverte de talents que l’on ne connaissait pas, alors qu’ils sont si proches. Une vidéo des œuvres les présente. Cette fois, le Collège des arts visuels est commissaire.

Exposition de Noël à Saint-Merry. « Inde. Contes et réalités »

« Inde : contes et réalités » est une exposition photographique immense et étonnante de Nicolas Henry et Floriane de Lassée. Vous pouvez obtenir leurs splendides livres vendus au bénéfice d’une association d’aide à l’enfance en Inde. S’adresser à la table d’accueil. Les artistes seront présents à la fin de la messe le 13 janvier.

Haude Bernabé. #marenostrum

L’évènement de l’automne à Saint-Merry : des regards d’artistes sur les réfugiés et l’exil. Une installation de Haude Bernabé, deux créations chorégraphiques, des films et de la vidéo en continu durant un mois. Une belle exposition en cours jusqu’au 17 novembre.

L’art en fin d’été

La Lettre de Voir et Dire, le réseau de l’art contemporain à Saint-Merry, vient de paraître. Au travers des Rencontres photographiques d’Arles ou d’ expos de Paris, Voir et Dire vous propose des découvertes stimulantes sur la spiritualité et la culture, avec photos et vidéos.

Beyond / Au-delà. Exposition d’été 2018 à Saint-Merry

Avec « Beyond », la belle exposition très appréciée des visiteurs, Saint-Merry se met à l’heure japonaise : l’église est un des lieux associés de la manifestation nationale « Japonismes 2018 » et s’ouvre ainsi, comme chaque été, à l’international. Banalité ou étrangeté ?

Thibault Lucas. La Fabrique de la Montagne Sacrée

Nouvelle exposition à Saint-Merry. Une installation flashy qui transforme le visiteur en Gulliver. Un nouveau regard sur la montagne comme lieu de rencontre avec plus grand que soi. Le polystyrène est ici le support du désir de Dieu. Étonnante par son apparente naïveté et bâtie sur l’émerveillement franciscain, cette expo va loin.

Julie Legrand. Les bouches à nourrir

L’œuvre en osier installée dans les airs du transept de Saint-Merry à l’occasion de la Nuit Sacrée, est une expression du temps de pentecôte par sa forme, elle est ouverte à tous les souffles. Mais ce n’est que la première partie de l’exposition de Julie Legrand. La seconde utilisera le verre et le marbre en jouant avec l’architecture.

Jeanne Rimbert. Construction/Destruction

Nouvelle exposition à Saint-Merry (jusqu’au 15 mai). Deux étranges pyramides de céramique blanche encadrent l’autel de la chapelle de Communion. Mais l’œuvre ne traite pas d’architecture, elle est avant tout symbolique. On peut la lire comme une Vanité du XXIe siècle.

Dominique Renson. Visages de l’émotion

Dans la nouvelle exposition du temps pascal 2018 à Saint-Merry, Dominique Renson donne à voir les émotions, à les apprécier et à les ruminer avec ses œuvres fortes, austères où la représentation humaine domine. Le regard de Catherine C.

Les expositions 2018 et au-delà

Saint-Merry 2018-2019. Présentation des expositions retenues par le Collège des arts visuels. De la nouveauté et de la force tout au long d’une programmation graduelle.

Escape. Rachel Marks & Djeff

Ils avaient attiré les foules à Saint-Merry lors de la Nuit Blanche 2015 avec le bateau brisé dans le chœur, ils reviennent avec deux (et non trois comme prévu) œuvres spirituelles, plus intimistes mais aussi fortes. Une splendide exposition aux symboliques multiples. 9-24 février 2018

Un été colombien

Un été colombien

Un hommage à l’exposition qui a rythmé l’accueil en cet été 2017, en lien avec l’ « Année France-Colombie 2017 ».
Les passants, attirés par les bruits de la forêt où l’on percevait les chants des « Oropendola crestada » entrent dans l’église et s’approchent de ces nids suspendus dans le transept…

Anne Christine Dura. Instantciel

Exposition Saint-Merry du 3 mars au 3 avril 2017. Elle habite et travaille à Lille. Chaque jour, elle dessine un morceau de ciel. Pour Saint-Merry, elle a installé une année de ses pastels. Une méditation visuelle sur le temps.

Expositions 2017

Le Collège des arts visuels vous propose de découvrir sept artistes étonnants tout au long de l’année.

Michiru Nakayama. Familles : portraits intimes

Nouvelle exposition photographique à Saint-Merry (27 janvier – 24 février 2017) : une jeune et talentueuse Japonaise transforme des portraits de familles habitant Paris en tableaux, fascinants, ironiques, mais inquiétants.

Nos amis Peyret, photographes

Au terme de ces 18 mois de résidence, nous sommes impressionnés par la vitalité, la jeunesse et la mobilité des personnes qui vivent ou travaillent autour du bassin aéroportuaire. Notre présence dans l’espace public a suscité beaucoup de questions et permis de nombreuses rencontres.