Exposition

L’art en fin d’été

La Lettre de Voir et Dire, le réseau de l’art contemporain à Saint-Merry, vient de paraître. Au travers des Rencontres photographiques d’Arles ou d’ expos de Paris, Voir et Dire vous propose des découvertes stimulantes sur la spiritualité et la culture, avec photos et vidéos.

Beyond / Au-delà. Exposition d’été 2018 à Saint-Merry

Avec « Beyond », la belle exposition très appréciée des visiteurs, Saint-Merry se met à l’heure japonaise : l’église est un des lieux associés de la manifestation nationale « Japonismes 2018 » et s’ouvre ainsi, comme chaque été, à l’international. Banalité ou étrangeté ?

Thibault Lucas. La Fabrique de la Montagne Sacrée

Nouvelle exposition à Saint-Merry. Une installation flashy qui transforme le visiteur en Gulliver. Un nouveau regard sur la montagne comme lieu de rencontre avec plus grand que soi. Le polystyrène est ici le support du désir de Dieu. Étonnante par son apparente naïveté et bâtie sur l’émerveillement franciscain, cette expo va loin.

Julie Legrand. Les bouches à nourrir

L’œuvre en osier installée dans les airs du transept de Saint-Merry à l’occasion de la Nuit Sacrée, est une expression du temps de pentecôte par sa forme, elle est ouverte à tous les souffles. Mais ce n’est que la première partie de l’exposition de Julie Legrand. La seconde utilisera le verre et le marbre en jouant avec l’architecture.

Jeanne Rimbert. Construction/Destruction

Nouvelle exposition à Saint-Merry (jusqu’au 15 mai). Deux étranges pyramides de céramique blanche encadrent l’autel de la chapelle de Communion. Mais l’œuvre ne traite pas d’architecture, elle est avant tout symbolique. On peut la lire comme une Vanité du XXIe siècle.

Dominique Renson. Visages de l’émotion

Dans la nouvelle exposition du temps pascal 2018 à Saint-Merry, Dominique Renson donne à voir les émotions, à les apprécier et à les ruminer avec ses œuvres fortes, austères où la représentation humaine domine. Le regard de Catherine C.

Les expositions 2018 et au-delà

Saint-Merry 2018-2019. Présentation des expositions retenues par le Collège des arts visuels. De la nouveauté et de la force tout au long d’une programmation graduelle.

Escape. Rachel Marks & Djeff

Ils avaient attiré les foules à Saint-Merry lors de la Nuit Blanche 2015 avec le bateau brisé dans le chœur, ils reviennent avec deux (et non trois comme prévu) œuvres spirituelles, plus intimistes mais aussi fortes. Une splendide exposition aux symboliques multiples. 9-24 février 2018

Un été colombien

Un été colombien

Un hommage à l’exposition qui a rythmé l’accueil en cet été 2017, en lien avec l’ « Année France-Colombie 2017 ».
Les passants, attirés par les bruits de la forêt où l’on percevait les chants des « Oropendola crestada » entrent dans l’église et s’approchent de ces nids suspendus dans le transept…

Anne Christine Dura. Instantciel

Exposition Saint-Merry du 3 mars au 3 avril 2017. Elle habite et travaille à Lille. Chaque jour, elle dessine un morceau de ciel. Pour Saint-Merry, elle a installé une année de ses pastels. Une méditation visuelle sur le temps.

Expositions 2017

Le Collège des arts visuels vous propose de découvrir sept artistes étonnants tout au long de l’année.

Michiru Nakayama. Familles : portraits intimes

Nouvelle exposition photographique à Saint-Merry (27 janvier – 24 février 2017) : une jeune et talentueuse Japonaise transforme des portraits de familles habitant Paris en tableaux, fascinants, ironiques, mais inquiétants.

Nos amis Peyret, photographes

Au terme de ces 18 mois de résidence, nous sommes impressionnés par la vitalité, la jeunesse et la mobilité des personnes qui vivent ou travaillent autour du bassin aéroportuaire. Notre présence dans l’espace public a suscité beaucoup de questions et permis de nombreuses rencontres.

Présage

Retour sur la Nuit Blanche: le regard de Clem. « Présage » de Djeff et Monsieur Moo. Préparatif de la  Nuit Blanche à Saint-Merry le 3 octobre 2015.

Recyclages. Un autre regard

Recyclages. Un autre regard

A l’Orangerie du sénat, jusqu’au 6 septembre, une exposition intitulée : Recyclages, un autre regard …. Sont exposées 55 œuvres du photographe Alain Fouray.   De beaux formats carrés aux couleurs et lignes…

Pascale Peyret. Green Memory

Le cycle des expositions « COP 21 » débute à Saint-Merry avec l’installation d’été de Pascale Peyret. On se souviendra probablement de cette maquette de ville et du blé qui pousse entre les bâtiments, comme on se souvient d’Anamorphose, Nuit Blanche féérique de 2013.

Aujourd’hui, une crèche

La crèche de Saint-Merry nous propose l’éclat de la lumière de Noël, sa blancheur et son éblouissante nouveauté au travers du prisme de l’arc en ciel.
De Florence Carillon

La vague de la fraternité

La vague de la fraternité

La vague de fraternité. Un patchwork en drapé, des textes accrochés aux piliers, une histoire qui remonte au Jeudi-Saint. Nous avions été invités à déposer sur la table de la célébration des carrés de tissu apportés de chez nous.

Des musulmans intéressés par la vague

Des musulmans intéressés par la vague

armi les très nombreux visiteurs séduits par la vague FRATERNITE, exposition qui a accompagné notre accueil estival, par au moins 3 fois, des femmes musulmanes ont bien voulu soit coudre un carré

Des tissus et des mots

Un patchwork en drapé… Des textes accrochés aux piliers…
Une histoire de notre communauté qui remonte au Jeudi-Saint de cette année. La vague de la fraternité.