Formation

L’atelier biblique: pardon et réconciliation – Cycle de Joseph

Il faut reconstruire la fraternité en la dépouillant des éléments bâtards, falsifiés, illégitimes (préférences, rivalités) et rétablir la communication, l’assomption du passé et du présent. Pour cela il est indispensable la reconnaissance de la faute et de la culpabilité. Joseph non seulement il ne se venge pas, il pardonne. Mais le pardon exige obligatoirement la reconnaissance la culpabilité. On ne peut pas pardonner à celui qui n’a pas conscience de la faute, de l’injustice commise.

« Laudato si », un atelier de travail

Il y a un mot transversal dans l’encyclique : interdépendance :
– entre l’humain et la nature (clameur des pauvres et clameur de la terre)
– entre l’individuel et le collectif (changer de style de vie et changer le système politique et économique)
– entre pays riches et pays pauvres : dette écologique.

Écoute

Écoute

Cet atelier prend donc comme point de départ le mot : « Ecoute, » maitre mot de la Bible. Ecouter et pas seulement entendre, comme le rappelle récemment le pape François, lequel dit aussi : « La parole a en soi un potentiel que nous ne pouvons prévoir, l’Evangile parle d’une semence qui, une fois semée, croît d’elle-même… ». Encore faut-il qu’elle trouve la bonne terre, pour germer.

Vous avez dit Slunchs… de la Parole ?

Cette Parole, lue, interprétée, dialoguée, ” vivante”, déconstruit les images figées et participe d’une remise en route, intime et commune, par le questionnement pluriel. Le Slunch de la Parole instaure une sorte de corps à corps avec le texte, une écoute et une interrogation mutuelle entre lecteurs, sans prétendre établir une ”vérité” ultime du texte… qui fermerait le texte.

Atelier « Fondamentaux de la foi  » Michel de Certeau

Entrer dans l’Évangile, c’est aussi entrer dans un monde. De Certeau c’est la même chose : à quel type de déplacement nous conduit-il ? Les questions de « tactiques et de stratégies », dont il parle sans cesse, masquent ce que de Certeau a voulu réellement faire. A quelle forme de présence, d’attention, sommes-nous appelés à travers le plus quotidien ? C’est l’inverse d’une possession. C’est aussi l’opposé de la phénoménologie comme retour à un originaire sans hésitation.

Trois voix à entendre, 

Trois voix à entendre, 

Ces trois « piliers » du christianisme. Ces « stars » sont les figures phares de la théologie occidentale…Leurs personnalités peuvent donner lieu à des controverses : le « machisme » de saint Paul, la fougue intransigeante du converti saint Augustin, la raideur dogmatique de saint Thomas. Mais prend-on encore le temps de les écouter ?

Atelier Michel de Certeau  – 13 décembre

Atelier Michel de Certeau – 13 décembre

ATELIER « Fondamentaux de la foi » MICHEL DE CERTEAU- dimanche 13 décembre 2015 Animé par Jean-François Petit Présentation générale et mise en contexte Ceux qui nous rejoindraient peuvent se référer au…

Atelier biblique : Pardon et réconciliation

Quelques textes du livre de la Genèse offrent une trame narrative très riche touchant le pardon et la réconciliation et, en conséquence, pointent les causes des conflits et les processus qui mènent à leurs dénouements. Des incontournables apparaissent qui semblent aussi valables pour ces récits que pour tout autre conflit. Ils deviennent ainsi exemplaires, paradigmatiques.

Vivre des Évangiles

« Une fraternité vivante se tisse au fil des réunions, riche de nos différences irréductibles, de nos ressemblances. Une fraternité affective certes, solidaire, mais aussi spirituelle. Ne nous choisissant pas, nous apprenons à recevoir l’autre comme un frère dans le Christ. Une fraternité en devenir, vécue différemment selon chacun ».
La proposition du groupe « Vivre des Évangiles » à Saint-Merry

Atelier Michel de Certeau

La subversion du langage selon Michel de Certeau

« Ce qui intéresse de Certeau, c’est de démythifier une objectivité souvent fondée sur un vide. Face à ce vide, il faudrait que nous acceptions de nous désencombrer pour aller vers l’essentiel ».
Compte-rendu de notre atelier sur les Fondamentaux de la foi, avec Jean-François Petit (8 mars 2015)

Le mariage : des histoires de familles

Dans le cadre de l’atelier « Synode sur la Famille », l’historien Alain Cabantous nous a proposé une conférence le 8 février 2015 autour du mariage. Voici l’essentiel de sa passionnante intervention.

Fondamentaux de la foi

Il est intéressé par les questions de méthode, de fond, peut-être moins que la qualité des analyses historiques. De Certeau interroge : Qu’en est–il de l’histoire de la raison, alors que Foucault montre les discontinuités de la raison, « les altérations de l’ordre constitutif de la culture ». « Une vérité est-elle encore possible ? » interroge de Certeau lisant Foucault.

Atelier des enfants (7-11ans)

Pour comprendre ce qui fait la véritable force de Jésus, nous sommes revenus sur le texte qui raconte les tentations de Jésus dans le désert. Pourquoi Jésus refuse la toute puissance proposée par trois fois par le diable (le « diviseur » en grec) ?

Chanter à Paris

Chanter à Paris

C’est à Notre-Dame d’Espérance, rue de la Roquette à Paris, le samedi 22 novembre, puis le dimanche 23 à Saint-Merry, rue de la Verrerie, que nous avons chanté. Avec l’idée d’ouvrir notre répertoire à de nouveaux chants, découvrir d’autres façons d’animer la liturgie d’une communauté, étendre le réseau de nos amitiés chantantes.