Un printemps arlésien

Le sacre du printemps

Jean Verrier clôt, avec cette 7ème semaine, son feuilleton « le printemps arlésien ». On associe souvent Arles avec les Alyscamps, peut-être à cause de Paul-Jean Toulet qui écrivit : « En Arles où sont les Aliscans quand l’ombre est rouge sous les roses … »

Premier mai

« Dans Arles, ce printemps, tous les abris bus de la ville sont agrémentés d’une longue déclaration d’amour, » Jean Verrier poursuit son récit…

Un mariage et un anniversaire

Entre balade dans les Alpilles, flâneries dans les rues et les musées d’Arles, Jean Verrier nous convie à la fête dans ce nouveau volet de notre feuilleton

« Sweeter than Roses… »

Entre Semaine sainte et Féria de Pâques, le printemps arlésien est plus doux que les roses.
Jean Verrier nous en fait partager les parfums et les émotions dans le deuxième volet de notre feuilleton

Au pays des petits riens

Après le feuilleton de l’été arlésien 2014, voici celui du printemps 2015 ! Le pays d’Arles se réveille de l’hiver. Jean Verrier suit le cycle des traditions et des événements, mais s’émerveille aussi des petits riens, des choses vues, des mots entendus