Baptême du Christ, Évangéliaire arménien

« C’est toi qui viens à moi ! »

Aujourd'hui nous commémorons le baptême du Christ et nous célébrons notre propre baptême. Qu'avons-nous fait de notre baptême ? Comment le vivons-nous ?

bat$pteme jésusBaptême de Jésus
Dimanche 12 janvier 2014

Lectures

  • Livre d’Isaïe 42, 1-4, 6-7
  • Livre des Actes des Apôtres Ac 10, 34-38
  • Évangile de Jésus Christ selon  Matthieu Mt 3, 13-17
« Jean… disait : « C’est moi qui ai besoin de me faire baptiser par toi, et c’est toi qui viens à moi ! »Jésus est baptisé dans les eaux du Jourdain par saint Jean-Baptiste
Mais Jésus lui répondit :  » Pour le moment, laisse-moi faire ; c’est de cette façon que nous devons accomplir parfaitement ce qui est juste ».  Alors Jean le laisse faire ».

 Mot d’accueil

Bonjour, et bienvenue à tous, les amis de la communauté et les amis de passage.
Aujourd’hui nous commémorons le baptême du Christ et nous célébrons notre propre baptême. Qu’avons-nous fait de notre baptême ? Comment le vivons-nous ?
Dans les Actes, Pierre nous dit que le baptême c’est pour tous, les juifs et les païens, égaux par le baptême.et  les trois textes de la liturgie nous invitent à réfléchir à ce qui est juste.

Dans l’Evangile, Jésus répond au Baptiste nous devons accomplir, parfaitement, ce qui est juste.
Dans Isaïe, nous entendons : «  Moi ,le Seigneur, je t’ai appelé selon la justice ».
Et dans les Actes, Pierre proclame : « Dieu ne fait pas de différence entre les hommes… »il accueille tous ceux qui  font ce qui est juste.

Qu’est-ce donc qui est juste ? Ce sera notre questionnement pendant  cette célébration.
Marquons-nous du signe de Celui qui nous rassemble aujourd’hui, celui qui nous appelle, celui qui vient à nous,
au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.bat$pteme jésusbat$pteme jésusMarquons-nous du signe de Celui qui nous rassemble aujourd’hui, celui qui nous appelle, celui qui vient à nous, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Danielle Mérian

Baptême du Christ, Évangéliaire arménien
Baptême du Christ, Évangéliaire arménien

Méditation à la manière d’une prière eucharistique

Pourquoi te louer et te remercier, Dieu notre Père ?
Parce que tu nous réunis autour de ta Parole, Jésus-Christ, et tu ne nous disperses pas dans la nuit de l’isolement et du silence.
Pourquoi de louer et te remercier, Dieu notre Père ?
Parce que notre monde n’est pas d’une joie exaltante et, dans cette tentation du désenchantement, tu nous proposes un but, une visée vivifiante : être des artisans de libération.
Pourquoi de louer et te remercier, Dieu notre Père ?
Parce que les repères nous manquent, la mesure nous échappe et le discernement faiblit, et là, tu nous donne la lumière, tu nous montres le chemin, tu nous désignes la vie.
Parce que tout ce que tu nous donnes a un nom, Jésus, notre Christ, ton serviteur, ton Fils.
Pour Lui et par Lui nous te remercions et nous te chantons.

Ce Serviteur ne crie pas, il ne hausse pas le ton, il n’écrase pas le roseau froissé, il n’éteint pas la mèche qui faiblit. C’est pourquoi il n’a pas faibli lui-même dans sa tâche de libération en tout genre, et en toute fidélité. Et comme tu as fait reposer sur lui ton Esprit, que tu l’as soutenu à fond, il n’a pas été écrasé et tu l’as fait passer par la mort en faisant de lui Le Vivant. Que ton Esprit  fasse aujourd’hui de ce pain et de ce vin, les signes visibles de sa présence vivifiante parmi nous, les signes du Corps et du sang du Christ, notre Seigneur.

bat$pteme jésusNous ne pouvons que faire son mémorial, car nous voulons vivre. Faire son mémorial, le re-présenter parmi nous, rendre présentes parmi nous sa vie, sa mort et sa résurrection. Et l’attendre, dans la joie d’une espérance active.

Le baptême pour tous, sans frontières ni limites, notre baptême nous demande de faire ce qui est juste. Pas facile de dire à l’avance ce qui est juste. Nous avons besoin pour voir et faire, des lumières de ton Esprit. Nous avons besoin de construire une vraie communauté. Que ton Esprit fasse de tous ceux qui partagent le repas de Seigneur un seul corps et un seul esprit, le Corps du Christ, ton Eglise.
Qu’elle rassemble et ne disperse pas.
Qu’elle réconforte et ne fasse pas souffrir.
Qu’elle soit source de joie et pas d’amertume.
Qu’elle cultive la justice et non pas d’oppression.
Qu’elle donne envie de vivre et de servir.

Jesús Asurmendi

 Envoi

Cette célébration touche à sa fin. Nous avons partagé sur ce qu’il est juste de faire et de ne pas faire quand on est un baptisé.
Le partage et le Saint-Esprit ont peut-être provoqué quelques illuminations parmi vous sur le juste, la justesse, la justice ?
L’équipe pastorale vous invite à venir préparer les célébrations. Partager en groupe les textes est très enrichissant. C’est tous les lundis à 19H30.Sauf que… pour ceux qui affectionnent l’heure de midi, nous vous proposons : midi : chaque premier mardi du mois.Venez et entraînez un ami. Il ou elle ne le regrettera pas.
Peuple de baptisés, nous nous levons pour la bénédiction.

Danielle Mérian

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.