©fc

Charlemagne : à la recherche du golden sound

Festival Sonicprotest : Charlemagne Palestine & Mondkopf ( France et Usa), Thomas Bonvalet & Jean-Luc Guionnet (France), le chœur ¨Phil Minton (Royaume Uni) le mercredi 8 avril 2015 à Saint Merry

CHARLEMAGNE PALESTINE – Charles MARTIN né en Août 1947 à BROOKLYN.

Charlemagne 2Connu pour être un des créateurs – un peu oublié – dans les années 1960/1970, de la musique dite « Minimaliste », aujourd’hui il réfute cette appellation et se dit MAXIMALISTE pour la richesse des sons offerts à l’écoute.

Charlemagne se présente comme un personnage haut en couleurs dans son habillement, son piano agrémenté de peluches enfantines, de tissus colorés ne ressemble plus au piano de concert classique…

RICHESSE DES SONS… Charlemagne est à la recherche DU GOLDEN SOUND, le son d’OR depuis des décennies – il ne le cherche pas dans les dissonances, mais dans les CONSONANCES – il offre une musique dans laquelle il faut se plonger, avec des moments tendres, d’autres bruyants, des sons continus. Cela créée une atmosphère relaxante. Charlemagne fait tinter des verres …. Quelques souffles de l’orgue sont ajoutés, il termine sur un carillon assourdi – MONDKOPF l’accompagne. Ce n’est pas le carillon d’un matin de Pâques, peut-être celui d’un souvenir lointain….. un moment d’évocation spirituelle bien à sa place à St MERRY. Charlemagne 1Ambiance chaleureuse, jeune public enthousiaste…

CHARLEMAGNE offre un visage buriné par des aventures diverses, mais il est là, bien présent à son auditoire très nombreux, heureux de ce moment de généreux partage.

Plusieurs personnes sont venues nous dire leur étonnement d’une telle soirée dans une église – « c’est très bien, c’est une belle ouverture » – Que des compliments !

CHARLEMAGNE connaît Saint-Merry « j’ai déjà joué là-bas et le curé est quelqu’un de génial. C’est un lieu ouvert à l’art contemporain, j’imagine que c’est ce qu’il faut pour que les jeunes n’aient plus peur d’entrer dans les églises. Ne plus en faire un lieu de discipline. C’est la meilleure propagande qui soit, qu’on laisse des choses se faire. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *