Projet commission partage, Côte d'Ivoire

Bouaké. Un projet de la Commission Partage

logosSolidarité Adossé au monastère de la Bonne Nouvelle des sœurs Bénédictines,  s’étend un campement d’immigrés économiques, arrivés depuis les années 80,  et vivant dans un une très grande précarité. Parlebiais des sœurs du Monastère, la Commission Partage a  pu établir des liens avec un groupe de 6 femmes de ce campement : pour la première fois, elles se sont regroupées pour lancer ensemble une petite activité économique qui leur permettrait d’améliorer leur quotidien et d’envoyer leurs enfants à l’école. Acheter des semences de maïs, le faire pousser, le récolter,  le vendre en se confrontant aux aléas des cours du marché…  surmonter la déception de ne pas l’avoir assez bien vendu, ne pas se décourager, rebondir pour une nouvelle récolte, plus diversifiée, avec plantation d’arachides, et prendre conseil auprès de personnes expérimentées et de confiance… La motivation, le courage de ces femmes, vivant dans une extrême précarité, forcent notre admiration. Nous arrivons (par le biais des sœurs) à échanger avec elles quelques  rares mails : l’une d’entre elles, Alphonsine, lit et écrit le Français, et c’est elle qui tient les comptes.

Tags from the story
, , ,