C

Conversion écologique : faut-il entrer en résistance ?

A l’heure des élections européennes, de la crise des gilets jaunes et de « l’affaire du siècle », tout le monde convient de la nécessité d’une « conversion » de l’ima­ginaire politique et sociale. L’encyclique « Laudato Si » appelle autant à une conversion intérieure qu’à une révolution culturelle collective. Mais contre quelles logiques, quelles personnes, quels systèmes, quelles habitudes faut-il entrer en résistance ? 

Ce débat accueillera quatre personnalités fortes, engagées et de premier plan :

  • Valérie Cabanes, cofondatrice de l’association Notre Affaire A Tous
  • Florent Compain, président des Amis de la Terre
  • Cécile Duflot, directrice générale d’OXFAM-France
  • Bernard Perret, auteur notamment du livre « Pour une raison écologique »

Leurs paroles croisées discuteront les stratégies possibles pour effectuer cette conversion. Le but est de permettre un dialogue ouvrant des perspectives pour chacun dans le public.

La soirée sera animée par Louise Roblinqui travaille au CERAS (centre de recherche et d’action sociales) et à la Revue Projet.

Venez nombreux, diffuser largement l’information, la réflexion de nos intervenants peut intéresser au-delà de nos cercles habituels !

Les ateliers de la verrerie sont organisés par Saint Merry, le CCFD-Terre solidaire, la Mission de France, Chrétiens unis pour la terre, le Forum 104, la Conférence des baptisés, le Groupe d’amitié islamo-chrétien

Jacques Debouverie

CatégoriesNon classé

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.