Coquille vide ?

A Saint Merry,  on parle d’action et on aime agir.

J’entends, chaque matin, depuis quelques semaines, se développer la campagne électorale, avec tout en mélange, son lot d’attaques, de dénigrements, d’idéaux et de beaux projets… Quelle énergie, dans ces combats !

Je ne peux m’empêcher, bien malgré moi,  de penser à tout ce que ne feront pas certains des vainqueurs, une fois dans la place… Combien de vaines conquêtes,  de sièges occupés, sans passage à l’acte, sans conséquences, sans révolutions. Des coquilles vides ! ( Evidemment, comme chacun d’entre nous , j’irai voter après la messe, absorbant ma dose de particules fines en chemin . ).

Et je me prends à réfléchir  aux lieux de pouvoir que j’occupe ( pas besoin d’être un élu).  A quel prix ?  Illusions, stratégies,  énergie dévoyée… Parfois, j’ai l’impression de me tromper de cible, d’avoir mené un vain combat, et de ne pas mettre pleinement à profit l’espace d’action ainsi conquis. Ayant cédé au miroir aux alouettes, je m’arrête en chemin, sans aller jusqu’au bout du possible.

Pourtant, chaque dimanche, la citation du lutrin et l’accompagnement de la communauté m’aident à discerner les causes justes et les vrais combats et me redonne du courage.

Et vous, comment la communauté vous aide-t-elle à  participer au changement du monde et a occuper pleinement votre coquille ?

 

Raphaël de Villers