D

Déverrouiller nos portes intérieures. Avec les détenus de Fleury-Mérogis

Le confinement, ils connaissent.
À l’occasion des messes et des rencontres de prière avec l’aumônerie catholique et nos amis du Centre pastoral Saint-Merry, ils partagent leur message d’espérance et de lumière.
Le témoignage de Jacqueline Casaubon

Tandis que Eliane Brouard vient de lancer, à la Communauté et à la Paroisse de Saint-Merry, l’action « Offrir des cartes de vœux pour la nouvelle année aux détenus du D2, les unes, écrites avec un petit mot à leur attention, les autres vierges sous enveloppe timbrée, qu’ils pourront envoyer à des proches », je viens d’assister sur Skype à une réunion organisée par l’aumônerie catholique et animée par Denise. Elle est adressée aux intervenants des dimanches, dont Eliane et une petite équipe font partie. Cela a été une très bonne idée de Dominique Lambert, pendant ses années passées à Saint-Merry, de créer ces liens, qui pour le moment, sont touchés par le confinement.

Un message venu d’ailleurs, un message de lumière et de partage

Pendant la réunion, je suis émue par l’ardeur, le courage, les convictions, qui émanent des témoignages de toute l’assemblée, engagée, qui y croit vraiment.

Aujourd’hui, il y a un partage possible avec les détenus, en particulier, ainsi que pendant les messes format réduit. Ces rencontres mystérieuses d’où l’on ne sait pas qui a reçu et qui a donné, l’un repart dans sa cellule et l’autre revient à la maison… Des rais de lumière habitent les murs de la prison, invisibles, l’invincible Espérance. Il se passe alors quelque chose de grand, qu’on peut appeler la grâce. La preuve en est, ces deux témoignages :

« Tu m’ouvres tes bras,
Seigneur, sur le chemin de mon incarcération.

Tu te montres à moi, tu m’ouvres tes bras, ceux d’un Père aimant et miséricordieux.

Au moment où j’étais au plus bas, où je croyais être incapable de continuer cette vie de souffrance, tu m’as délivrée de la mort.

Tu as mis, Seigneur, sur mon chemin, des personnes qui m’ont écoutée, conseillée, éclairée.

Le retour sur moi-même, qui était indispensable, n’a pas été facile à chaque instant, mais avec beaucoup de travail et de persévérance, Tu m’as permis de déverrouiller des portes.

Merci Seigneur, pour le nombre de fois où j’ai dû me rendre à l’évidence en me disant : « Dieu m’a accordé sa grâce ».

J’ai eu du mal à admettre et à comprendre que tu m’avais pardonnée, mais maintenant j’en ai la certitude.

Depuis que je t’ai rencontré au plus profond de mon cœur, que j’apprends à te connaître, je ressens ta présence à chaque instant de ma vie !

Seigneur Jésus, permets-moi de grandir dans ma foi, chaque jour un peu plus.

Tu es le chemin sur lequel je veux marcher toute ma vie. Sois la Lumière qui m’éclaire afin que je ne m’égare pas.

En Toi je remets mon avenir, je te fais entièrement confiance. Ne te détourne pas de moi, Seigneur, et retiens-moi fermement si jamais je m’écarte du chemin.

Seigneur Jésus, garde-moi dans ton Amour. Et si tu le veux, sois mon compagnon de route sur le chemin de la vie.

Amen

« Comme une certaine habitude, je m’empresse de prendre le stylo pour répondre à ta lettre qui m’a trouvé avec un bon moral et une forme adéquate par la grâce de Dieu. Je prends soin de moi […] Vous êtes tous dans mes prières. Sinon je tiens à te rassurer sur mon état d’esprit qui se porte bien car le Seigneur est avec moi et me guide. […] Sois rassuré, je suis un homme debout et disposé. En ce qui concerne le psaume 15, je l’ai toujours médité. Tous les jours, je lis des psaumes : 5, 7, 8, 9, 16, 17, 23, 25, 27, 31. L’après-midi 51, 57, 60, 61, 63, 65. La liste est longue mais j’y médite. […] J’ai bien la tête sur les épaules, je suis même plus sensible qu’auparavant. Le confinement n’est pas un hasard. Je profite énormément pour nettoyer ma tuyauterie émotionnelle pour un mieux-être et un mieux devenir. […] Au plaisir » E 06/05.

Quand les liens se maintiennent envers et contre tout

Ayant participé à l’atelier biblique D2, animé par Dominique, j’apprends que certains ont demandé de mes nouvelles, j’ai de beaux souvenirs de ces partages avec un groupe de douze détenus. À la suite de mes récits de vie, ou de contes, Dominique lançait le débat, venait un moment de silence… Ensuite, quelques voix, parfois timides, exprimaient l’écho en eux des images et des histoires écoutées.
Aujourd’hui, l’accès à un atelier biblique est supprimé, mais je peux continuer en échangeant du courrier avec des détenus rencontrés. Je cherche aussi côté enregistrement de mes histoires, pourquoi pas l’audio, par Radio ND, car certains détenus écoutent l’émission.
Ces rencontres, ces moments uniques où l’on sent que ce n’est pas vous qui menez la felouque, sont une chance, aussi ma reconnaissance est grande.
Je voudrais rester dans cet appel, le plus longtemps possible.

Dans le bruissement d’une brise légère, le Souffle.
En 1956, J. Casaubon

Pour Eliane et l’équipe des intervenants des cinquièmes dimanches

Jacqueline Casaubon

Jacqueline Casaubon est conteuses. Elle écrit des récits de vie («Empreintes et Tissages d’hier et d’aujourd’hui », à paraitre). Des poèmes illustrés de ses peintures. Les psaumes et d'autres textes de la Bible lui ont donné l’occasion de les actualiser.

  1. Catherine Goguel says:

    Chère Jacqueline,
    Je souhaiterais participer à cet envoi de messages de Noël de Saint-Merry aux détenus de Fleury-Mérogis . J’ai de jolis tirages de gravures faites par mon mari décédé qui pourraient faire plaisir. A qui dois-je m’adresser? Je n’ai pas le contact d’Eliane Brouard.
    Amicalement,
    Catherine Goguel

  2. Jacqueline Casaubon says:

    Chère Catherine,
    Merci, en relisant le début de mon témoignage,”Des portes verouillées…” Tu trouvera exactement, en détails, la proposition de Eliane. Ce qui est proposé et le lieu pour les envoyer. Tout est mentionné.
    A bientôt.

    Jacqueline

  3. Jacqueline Casaubon says:

    Chère Catherine,
    Le tout est à déposer au secrétariat de St Merry ou dans la boite aux lettres, en indiquant sur l’envelppie le nom d’Eliane, Cartes de voeux.

    Jacqueline

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.