« D’où cela lui vient-il ? »

5 juillet 2015
14ème dimanche du Temps Ordinaire
Année B

 

 Jésus se rendit dans son lieu d’origine,
et ses disciples le suivirent.
Le jour du sabbat,
il se mit à enseigner dans la synagogue.
De nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient :
« D’où cela lui vient-il ?
Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée,
et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ?
N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie,
et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ?
Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? » .
                                                                               (Mc 6, 1-3)


Incroyable paradoxe, auquel Paul finalement adhère, après avoir pensé pouvoir y échapper.
De quoi Paul nous parle-t-il dans ce court passage ? D’une difficulté personnelle qui semble limiter ses capacités, et aussi de l’adversité.
Il a pu se dire que si Dieu écartait cette écharde, il deviendrait plus fort et plus convaincant. Mais ce n’est pas ainsi que les choses se passent. Il a pu penser que pour annoncer la Bonne Nouvelle de la part du Seigneur, celui-ci ferait en sorte de dégager la route et qu’on l’écoute avec bienveillance. Mais ce n’est pas ainsi que les choses se passent.
Les difficultés, les faiblesses qu’il ressent l’empêchent de s’attribuer un peu vite les mérites d’un succès facile. Les difficultés de la transmission du message, il en connaît d’expérience la dure réalité.
« Lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort ». De ce paradoxe, devons-nous nous étonner ? Oui, sans doute, il est sain que nous conservions notre capacité d’étonnement, pour que ce texte que nous avons souvent entendu ne sombre pas dans l’indifférence de la routine. Qu’au contraire il nous rappelle que ce qui nous arrive quand nous connaissons l’adversité, ou sommes confrontés à nos propres faiblesses, nous déconcerte, certes, mais que c’est peut-être le plan de Dieu.
Nous avons d’ailleurs noté, en échangeant sur ce texte, que Paul a bien adhéré à cette situation surprenante, mais que c’est d‘abord Dieu qui s’est exprimé en ces termes : « Ma puissance donne toute sa mesure dans la faiblesse». Est-ce que cela ne nous rappelle pas la croix ?

Régine Ringwald

Invitation à partager au micro sur

Prière universelle

  1. Nous voulons Te parler Seigneur des chrétiens d’Orient, persécutés pour leur foi. Minoritaires, leurs communautés paraissent faibles. Mais c’est peut-être dans cette faiblesse que réside la force de leur témoignage. Ne nous laisse pas, Seigneur, démissionner parce que nous ne savons pas bien quoi faire. Aide les à supporter l’adversité et à continuer à témoigner.
  1. C’est à chaque habitant de cette planète que le Pape François adresse son encyclique « Laudato si ». Seigneur, donne à chacun de nous la lucidité de découvrir les actions responsables qui dépendent de lui.
  1. Aujourd’hui, les Grecs vont voter sans qu’on sache bien si c’est contre une austérité qui semble ne déboucher sur rien, ou pour une Europe plus solidaire. Aide, Seigneur, nos dirigeants et chacun de nous, là où il est, à trouver les voies d’une Europa plus humaine.
  1. Voici l’été qui, pour beaucoup, sera un temps de vacances, de repos, de prise de distance. Nous pensons, Seigneur, à ceux pour qui c’est au contraire l’angoisse de la solitude, les personnes seules, les malades. Garde nous, Seigneur, de les oublier, nous reposant sur les numéros de secours officiels qui ne remplacent jamais une présence.
  1. L’été, Seigneur, c’est aussi un temps où notre communauté est appelée à recevoir beaucoup de visiteurs. Notre accueil est déjà un témoignage de Ta parole. Aide notre communauté de Saint-Merry, à vivre, avec conviction, cet appel.                                                                                                                                                                                           Régine Ringwald

 

CatégoriesNon classé

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.