www.enercoop.fr

Enercoop, le plein d’énergie

Client d’Enercoop depuis 2006, j’invite celles et ceux qui veulent agir pour un modèle écologique et éthique de consommation d’électricité, à franchir le pas sans hésitation, d’autant que c’est d’une simplicité enfantine (voir modalités de souscription en fin d’article).
www.enercoop.fr
www.enercoop.fr

En 2006, voulant participer à une initiative écologique que j’espérais depuis longtemps et qui prenait forme avec Enercoop, j’ai décidé de quitter EDF. Pourquoi changer de fournisseur d’électricité ?
Parce que j’en avais assez de donner de l’argent à l’industrie nucléaire et aux producteurs d’énergies fossiles non renouvelables et polluantes (charbon, gaz, fioul…).
Parce que les fournisseurs d’électricité privés, apparus sur le marché depuis l’ouverture à la concurrence en 2004, ne proposent en réalité qu’une petite partie d’énergie renouvelable (juste ce qu’il faut pour verdir leur communication).
Parce que Enercoop propose une troisième voie, éthique et citoyenne, entre un opérateur public (EDF) qui mise presque tout sur le nucléaire, et des fournisseurs privés qui n’ont pour objectif que le profit, selon le modèle libéral.

Enercoop : écologique et sobre
Enercoop est le seul fournisseur d’électricité à s’approvisionner à 100% et directement auprès de producteurs d’énergie renouvelable (petit hydraulique, éolien, photovoltaïque, biogaz).
Bien sûr, l’électricité n’ayant pas de traçabilité physique, une fois injectée dans le réseau de distribution, l’électricité d’origine renouvelable ne se différencie pas de celles d’origine polluante ou dangereuse. Aussi Enercoop s’engage à injecter dans le réseau autant d’électricité d’origine renouvelable que ses clients en consomment, la vraie traçabilité étant financière : le consommateur est sûr que la part énergie qu’il paie pour sa consommation sera reversée exclusivement à des producteurs d’électricité d’origine renouvelable.

Enercoop : éthique et citoyen
Enercoop est le seul fournisseur d’électricité sous forme de société coopérative d’intérêt collectif (SCIC), agréée par l’État comme entreprise solidaire.
La coopérative réunit autour du même projet producteurs, consommateurs, associations, collectivités locales, salariés de la SCIC. Ses partenaires sont des acteurs de l’économie sociale, solidaire et écologique : La Nef, Biocoop, Greenpeace, WWF, Ecocert, Macif, Crédit coopératif, Réseau Sortir du nucléaire, Ensemble pour une énergie citoyenne, Fondation de France, etc.
La quasi totalité de ses bénéfices sont réinvestis dans de nouveaux moyens de production d’énergies renouvelables et dans la maîtrise de la consommation.

Un projet dans le sens de l’histoire
Enercoop est plus qu’un distributeur d’énergie propre ; c’est un acteur qui, avec d’autres, contribue à la sauvegarde de la planète (contre le dérèglement climatique et la prolifération nucléaire) et à la démocratisation de l’accès à l’énergie, à travers une politique énergétique viable et responsable :
– promouvoir les énergies renouvelables (qui souffrent d’un manque cruel d’investissement au profit de l’énergie nucléaire), alors que les ressources fossiles (pétrole, gaz, charbon) se raréfient à grande vitesse ;
– encourager la maîtrise de la consommation d’énergie (née de l’incitation à consommer pour rembourser le vaste programme nucléaire mis en place dans les années 1970) ;
– décentraliser la production d’électricité (la centralisation mène à des pertes liées au transport du courant et à des gaspillages dus à l’inadéquation entre les moyens de production et les besoins de consommation) ;
– offrir à chaque citoyen la possibilité de s’approprier l’accès à l’énergie (au-delà de la consom’action, chaque consommateur peut devenir sociétaire, et ainsi influer sur les choix de la coopérative).

Enercoop c’est :
> 21 000 clients (personnes physiques et morales) et 15 000 sociétaires.
> 85 producteurs sur toute la France : 48 hydraulique, 25 éolien, 11 photovoltaïque, un biogaz.
> Une coopérative nationale et sept régionales.
> Des tarifs de plus en plus compétitifs : lorsque j’ai souscrit, il y a huit ans, le tarif d’Enercoop était supérieur de 40 % à celui d’EDF (ce qui ne m’a pas empêché de franchir le pas !). Désormais, avec la fin des subventions publiques et l’intégration des coûts réels de l’énergie nucléaire (sécurité, déchets, démantèlement), EDF doit augmenter sans cesse ses tarifs : l’écart aujourd’hui n’est plus que de 18 % et il va encore diminuer !

Comment devient-on client d’Enercoop ?
C’est très simple : Enercoop s’occupe de tout !
Il suffit d’envoyer le bulletin de souscription en ligne. Enercoop se charge de la résiliation du contrat en cours. Il n’y a aucune intervention sur le compteur, qui reste géré par le monopole public ERDF (Électricité Réseau Distribution France). ERDF assure un service identique à tous les consommateurs, qu’ils soient clients d’Enercoop, d’EDF ou d’autres opérateurs ; ce sont les mêmes agents qui interviendront pour relever le compteur ou en cas de panne.
Tout client peut quitter Enercoop pour EDF ou un autre fournisseur à tout moment et sans frais. S’il souhaite s’engager davantage, il peut devenir sociétaire d’Enercoop, mais ce n’est pas une obligation pour devenir consommateur (j’ai moi-même souscrit 11 parts sociales pour 1 100 €).

J’espère que vous serez nombreux à adhérer à Enercoop : ce sera un petit pas pour vous mais un grand pas pour l’humanité ! Et si l’église Saint-Merry montrait l’exemple ?

Laurent Baudoin

Enercoop – 10 rue Riquet 75019 Paris- 09 70 68 07 65

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *