Espérance et rencontres dans l’accueil

L'accueil à Saint-Merry est une réalité vivante. L'Eglise s'ouvre davantage aux passants, et l'équipe qui les accueille nous communique son enthousiasme et ses espoirs.

Les accueillants sont de nouveau présents le samedi matin, pour un accueil de 11h30 à 13h 45, l’équipe de l’après midi étant sur place dès 13h45. Ces horaires permettent ainsi l’ouverture et l’accueil de Saint-Merry le samedi, de 11H 30 à 18 h. Nous reprenons ainsi une expérience menée en mai et juin dernier, avec l’accord de l’équipe pastorale et la collaboration combien précieuse des personnes suivantes :

  • Laurent Bellin et Tristan Isaac, organisateurs de concerts les samedis après-midi et soirs, qui savent négocier avec les artistes l’ouverture de l’église pendant les répétitions ou les concerts, et avec lesquels nous sommes convenus de  ne pas faire d’accueil si certains artistes ont besoin de répéter dans le calme et silence.
  • Aristide bien sûr, avec qui nous avons fixé ces horaires d’ouverture afin de respecter ses heures de travail du samedi matin, heures consacrées à l’entretien de l’église et entretien dont nous ne mesurons pas toujours le prix : avez-vous tous remarqué (et remercié le ciel, à défaut d’Aristide, Thomas et Youssef),  la chaire toute brillante et encaustiquée ?
  • et Laurence qui nous avertit de toutes manifestations ou cérémonies requérant un accueil particulier ou même une fermeture de l’église.

Merci à toutes et tous !

Nous avons inauguré cette ouverture du samedi matin avec deux idées en tête, car nous avons une tête et même plusieurs, et quelques idées….

La première idée : ouvrir l’église pour une population plus familiale et plus résidentielle et le samedi matin nous parait le bon jour. L’expérience montre que nous ne nous sommes pas vraiment trompés : nous voyons plus de familles avec jeunes enfants. Quant à savoir s’ils sont du quartier ou non, nous ne pouvons l’affirmer.

La deuxième idée : proposer cette mission d’accueil aux membres de la communauté et de la paroisse peu ou pas disponibles en semaine, et là nous avons quelques rares mais précieux encouragements.

A l’accueil nous vivons d’espérance et de rencontres : qu’on se le dise !

 

Colette, Hélène, Joséphine, Catherine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.