Rencontre avec les soufis

Il était une fois lunaire et solaire

Lorsque l’Almanach lunaire prend rendez-vous avec l’Almanach solaire. Rencontre à Saint-Merry avec la communauté soufie. Un article de Jacqueline Casaubon

Lorsque  l’Almanach lunaire prend rendez-vous  avec  l’Almanach solaire

©fc

Il était une fois… Non pas une fois,

mais tous les 30 ans,

voilà que deux anniversaires importants

pour de nombreux gens

se fêtent

en même temps,

lorsque  l’Almanach lunaire prend

rendez-vous  avec  l’Almanach solaire.

Or cet évènement allait avoir  lieu cette année.  Peu avant Noël, une dame soufie, qui guette les étoiles, est venue taper à la porte d’une église.

–  Pourrait-on se retrouver pour fêter ensemble nos deux anniversaires, celui de Jésus et celui de Mohamed ?

–  Oui, quelle bonne idée, vous êtes les bienvenus mais attention que les gens autour de nous ne fassent pas d’amalgame et  embrouillent tout.

–  Vous les chrétiens, vous fêterez le Seigneur Jésus, Sauveur du monde

– Et nous les musulmans soufis, nous fêterons notre Prophète.

Et cela s’est passé ainsi.©fc

La communauté soufie est venue un dimanche matin assister à la célébration, ils souhaitaient voir comment on priait. Toujours dans l’église, un buffet était dressé recouvert de plats salés et sucrés apportés par les musulmans et les chrétiens. La fête !

Ensuite, les enfants, bougies à la main et musiciens soufis  ont chanté en l’honneur du Prophète. Du côté chrétien une conteuse a raconté la naissance de Jésus d’après le texte de St Luc en l’interprétant.

Un temps aussi pour se parler. A  nouveau des chants soufis très priants.  Etait-ce un conte, un rêve ? Je peux vous dire que non, car j’y étais, j’ai bu, j’ai mangé, parlé, c’est même moi qui ai raconté la naissance de Jésus.

Va-t-on attendre 30 ans pour recommencer ? Y serez-vous ?

Jacqueline Casaubon
30 décembre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.