F.X. de Boissoudy : Paternité. Encres et lavis, Paris, jusqu’au 2 juin 2018

Un peintre chrétien ancré dans la tradition qui, par ses encres subtiles, explore un thème sensible. « Si la mère est l’évidence, le père est le questionnement ».

 

Une belle exposition, à méditer…
A voir peut-être seul ?
Un bel ensemble pour faire discuter.
A voir  peut-être en famille ?
 Ci-dessus : Sur les épaules.
D’autres oeuvres évoquent plus précisément la Bible et l’Evangile.
Visible dans la Galerie Guillaume (8eme arrondissement) jusqu’au 2 juin 2018.
L’artiste serait d’accord pour  recevoir en groupe des  personnes de Saint-Merry intéressées pour la leur faire visiter : se manifester auprès de saint-merry@orange.fr qui fera suivre.
Vous êtes invités à en savoir plus en cliquant sur le lien mis en place par Voir et Dire qui présente photos, textes et une petite vidéo  :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.