F

Face à l’effondrement : quelle espérance ?

Les trois intervenants apporteront chacun son regard propre, politique et sociétal, psychologique, économique et spirituel :

  • Lucile Schmid, vice-présidente de La Fabrique écologique, vice-présidente de Génération Écologie
  • Pierre-Éric Sutter, psychologue, co-auteur de N’ayez pas peur du collapse(DDB)
  • Pierre-Jean Cottalorda, Campus de la Transition.

Le débat sera animé par Marine Lamoureux, journaliste à La Croix.

L’objectif de ce débat n’est pas de présenter des solutions pour ralentir ou éviter les « effondrements » environnementaux, économiques, sociétaux ou spirituels qui s’annoncent, de façon plus ou moins catastrophique, voir apocalyptique, selon les points de vue. Qu’on les ralentisse ou non, qu’on les évite ou non, les mutations sont en cours.

De toute façon, les germes d’une nouvelle civilisation sont en train d’apparaître, et le débat portera sur l’espérance qu’ils nous offrent. Malgré les arrachements prévisibles, quelles opportunités porteuses d’espoir se dessinent ? Allons-nous être capable d’inventer un monde désirable, développer des modes d’existence conformes à certaines de nos aspirations profondes, trouver davantage de sens à nos vies, gagner en autonomie, en justice et en authenticité, nous réconcilier avec la nature et le vivant ? Cette nouvelle civilisation sera-t-elle capable de rendre l’humanité heureuse, moins inégale, plus consciente de ses limites et plus unie ? Quels appels à ouvrir un avenir possible et à un engagement collectif pouvons- nous discerner ? Quelles espérances pouvons-nous bâtir ?

CatégoriesNon classé

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.