©fc

Familles : La pastorale prime-t-elle sur la doctrine ?

Ignace Berten et l’Atelier Familles ont partagé et approfondi cette thématique.

Le synode sur la famille n’est pas terminé, du moins dans sa mise en œuvre ; l’Atelier Familles tente d’y contribuer dans ses auditions et le partage de ses réflexions

L’Atelier Familles a invité Ignace Berten, dominicain et théologien belge, avec qui St Merry a déjà collaboré, pour explorer les approches collégialité et synodalité, et travailler en pratique sur les ruptures amorcées par François (priorité à la pastorale qui doit faire émerger une doctrine en évolution) et mise en application concrète avec les questions des divorcés remariés, des couples homosexuel(le)s, des ministères.… Un très beau moment d’approfondissement et d’échanges pour une quinzaine de personnes (dont la présence de la Conférence des Baptisés, et des responsables de la pastorale des divorcés remariés des diocèses de l’Essonne et de Seine St Denis). Lisez le compte-rendu de cette journée .

Notre atelier a poursuivi ses travaux le 14 juin par l’audition/partage imprévue avec Agnès Charlemagne, responsable de la pastorale d’ado en établissement de formation, autour de son expérience et de ses 3 ouvrages. S’appuyant sur l’écoute du vécu de ces ados, de leurs représentations notamment autour du fait religieux, et des questions qui émergent, elle échange avec eux autour du spirituel, de la foi, de l’Evangile…. Tout ceci va alimenter notre travail sur la « transmission » de la foi à nos enfants et petits-enfants et au-delà….

Prochaine rencontre de l’atelier dans la 2éme quinzaine de septembre.

 

Pour l’équipe Animation de l’Atelier Familles
André Letowski

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *