Felix culpa. Deux artistes en dialogue

Accident, chaos, évènement... L’exposition de Raphaël de Villers et Martin Mc Nulty prolongée jusqu’au 21 juin 2014, à la Galerie Patricia Dorfmann (Paris).

FELIX_CULPA_372_WEBAccident, chaos, évènement…
L’exposition de Raphaël de Villers et Martin Mc Nulty prolongée jusqu’au 21 juin 2014, à la Galerie Patricia Dorfmann (61, rue de la Verrerie . 75004 Paris).

 

Felix Culpa est le résultat d’une rencontre entre deux univers motivés par un renouvellement des formes. Si le dialogue gestuel et physique fait sens, la culture d’une tension entre les deux pratiques est aussi instaurée. Raphaël de Villers parle d’une « menace » qui viendrait exacerber la dimension tellurique des oeuvres céramique et souligner le caractère interstellaire des oeuvres fluorescentes et scintillantes de Martin Mc Nulty. Un rapport de forces est invoqué, la terre et le cosmos interagissent. Avec un besoin constant de générer de nouvelles formes, de faire éclater la couleur et la matière, les deux artistes travaillent l’accident et le chaos.

Julie Crenn, commissaire de l’exposition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.