Groupe « Accueil Réfugiés » de St Merry, avec SNL

Des familles accueillies, en réponse à l’appel du pape pour l’accueil de familles migrantes à la rue. Saint-Merry et Solidarités Nouvelles pour le Logement s’allient pour que même les plus pauvres puissent avoir leur place dans le centre de Paris. N’est-ce pas là, pour les accompagnants, un chemin de la rencontre, et pour tous, un message de Noël  ?

Au 1ernovembre 2019, nouvelles des familles accueillies.

Grâce à vos dons – ponctuels ou réguliers – notre communauté a pu accueillir et loger 2 familles de réfugiés :  depuis 2016, Sifan Tadesse et ses 2 enfants (8 et 3 ans), originaires d’Ethiopie et depuis 2018, Elyse N’Gabire et ses 3 enfants (18, 15 et 10 ans) originaires du Burundi.
Cet accueil se fait en partenariat avec l’association Solidarités Nouvelles pour le Logement. Depuis 30ans, SNL loge des personnes qui seraient à la rue.

En 2018, nos finances nous ont permis de constituer les fonds propres nécessaires à l’acquisition, par SNL, de l’appartement dans lequel la 2èmefamille de réfugiés a pu entrer. Autre bénéfice de cet achat : la Communauté de St Merry sera « réservataire prioritaire » pour cet appartement acquis, c’est-à-dire qu’elle pourra y loger une 3èmefamille, quand la famille occupante actuelle pourra trouver, de façon autonome, un appartement à plus long terme, dans le logement social.

La 1èrefamille que nous logeons n’a pas encore pu quitter notre « logement passerelle » (rue Jean-Jacques Rousseau, Paris 1er) : car les logements proposés par SNL sont bien là pour aider les personnes à devenir autonomes ! SNL accompagne les personnes dans leur intégration jusqu’à leur installation dans un logement définitif. Une assistante sociale, rémunérée par SNL, aide les familles à faire toutes les démarches administratives (école, santé, etc.). Bonne nouvelle :  en novembre 2019, la maman éthiopienne, qui élève seule ses deux enfants, a commencé à travailler à temps partiel et elle cherche d’autres heures de ménage : elle a ouvert son chemin vers une autonomie financière.

En ce qui concerne les finances, Bernard SADIER fera un point prochainement lors d’une réunion spécifique. En attendant merci de maintenir vos retraits automatiques. S’il y a de nouvelles personnes qui veulent cotiser, merci de prendre contact avec Céline Dumont / RCI / Accueil Familles « Réfugiés » – Centre Pastoral Saint-Merry 76 rue de la Verrerie 75004 Paris.

Merci de votre générosité, bien fraternellement à chacun.e
Le groupe d’accueil de St Merry :  Bernard, Céline, Isabelle, Kamel, Marie-Antoinette, Pietro, Sylvie.

 

Solidarités nouvelles pour le logement : le groupe Paris Centre

Il s’est créé en 1998 à la suite du Groupe Halles-Beaubourg-Logement à Saint-Merry, qui s’est dissous pour constituer un groupe avec SNL, Solidarité Nouvelles pour le Logement, association qui répondait aux objectifs de solidarité. A ce jour, en 20 ans, le groupe Paris centre a logé 80 personnes, 42 adultes et 38 enfants…
SNL fondé en Essonne s’est développé en Ile de France, sur le principe de logements « passerelles » (donc passage à un logement pérenne en HLM), financés par apport de SNL (20%) – membres ou dons – , subvention Etat, CL, organismes divers (68 %) et emprunts (12 %). Aujourd’hui SNL gère environ 1100 logements en Ile de France dont plus de 200 à Paris, avec 117 groupes de solidarité dont 26 à Paris : des membres de Saint-Merry sont actifs dans d’autres groupes : 5e, 17e, 20e.

Le groupe Paris Centre se dédouble.
Le groupe Paris Centre a eu à disposition 6 logements qui lui ont été confiés entre fin 98 et 2003 : 3 studios et 3 petits logements familiaux, certains achetés par SNL sur le marché, d’autres mis à disposition par la ville de Paris. Jusqu’à l’explosion du marché après 2003.
Puis une initiative a été prise par Saint-Merry à l’appel du Pape pour l’accueil de migrants : comment loger une famille ? Un budget a été dégagé. Et deux dispositifs ont suivi :

  • un logement loué par SNL en 2017 sur le marché privé avec les dons de St Merry, et sous-loué à une famille : ce fut le cas du premier logement où vivent une jeune femme éthiopienne et sa fille, puis un petit garçon né à Paris en 2017.
  • ou un achat à un prix raisonnable à la Ville de Paris, qui a des logements dans le diffus qu’elle ne peut pas gérer facilement …. Ce fut le second logement dont l’apport de 20 % a été financé par St Merry, qui peut décider de l’attribution. Céline raconte :« La seconde famille a visité l’appartement du 2e étage de la rue des Nonnains… La dame du Burundi est ravie, les trois enfants sont à Paris, une fille de 17 ans, et deux garçons 11 et 9 ans, la signature aura lieu fin août 2018. »

Au fil des propositions de la Ville de Paris, le groupe SNL « Paris Centre », après les 6 logements du début, accompagne 7 autres logements ; un 70m2 sera inauguré le 19 décembre, et pourrait convenir à une famille : un couple et 3 enfants. Deux autres seront disponibles en 2020. Le groupe a choisi de se diviser en 2, avec un groupe « Paris Marais », qui prendrait en charge les nouveaux logements. Et les accompagnants ? nous faisons appel aux personnes de ces quartiers, celles qui y résident et leurs voisines/voisins côtoyés et qui peuvent être motivées par cette solidarité.

Va-t-on conserver une place aux classes populaires dans la capitale ?  Notre action veut  contribuer à ce que Paris ne soit pas réservé à un entre-soi des plus riches, n’exclue pas tous les pauvres, reste une ville ouverte à tous. Et le développement d’un parc HLM dans tous les quartiers est un vrai enjeu à suivre pour les prochaines élections à Paris.

 

 

A noter :
Une occasion de rencontre avec les familles de migrants,
avec ceux qui les accompagnent,
pour fêter l’Epiphanie : samedi 11 janvier à 14h aux Grands Voisins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.