Le groupe chômage, un engagement accessible, humain et convivial

Le groupe Chômage de Saint-Merry, groupe local de l’association Solidarités Nouvelles Face au Chômage (SNC), regroupe une quinzaine de membres qui agissent concrètement pour accompagner des personnes de tous horizons dans leur recherche d’emploi. Une expérience humaine très riche au sein du groupe et avec les accompagnés. Les groupes parisiens de SNC organisent une soirée musicale le 7 décembre à 19h à la mairie du 4è, à laquelle vous êtes tous conviés.

Parmi les associations actives au sein du pôle « Solidarités », fonctionne depuis de nombreuses années le groupe « Solidarités Nouvelles Face au Chômage ». Ce groupe n’est pas isolé, mais s’insère dans une association nationale en constant développement, qui agit concrètement en direction des chercheurs d’emploi, et qui est également un acteur reconnu et influent dans les politiques publiques.

L’association a été fondée en 1985 par Jean Baptiste de Foucauld, alors Commissaire au Plan, et un groupe d’amis. Elle était initialement dirigée vers les chômeurs de longue durée, et axée sur la volonté de créer des emplois solidaires mais aussi de lever les multiples freins administratifs rendant difficile le retour vers l’emploi.

Si l’association s’adresse désormais à tous les chercheurs d’emploi qui en effectuent la demande, par le bouche à oreille ou l’une des permanences de l’association[1], la méthode est simple et ses fondamentaux n’ont pas changé : nous avons fait le pari de combattre le chômage par une action individuelle et collective qui fait sens, une action porteuse de transformation sociale. Nous pensons que tout est possible quand on le décide, que tout est question de temps et de ténacité.

Notre méthode est assez spécifique : fonctionnant toujours en binôme, et intégrés à un groupe de solidarité (le groupe Saint-Merry nous concernant), les accompagnateurs s’engagent auprès d’un chercheur d’emploi et l’accompagnent, à son rythme, suivant ses possibilités, de manière continue et en grande proximité. Par une écoute bienveillante, indépendante du cercle familial ou amical, se refusant à tout jugement, les accompagnateurs effectuent un travail de revalorisation sociale  et de mise en confiance indispensables. Le trio ainsi formé est plus solide pour trouver des pistes, plus ou moins directes, de retour vers l’emploi.

Autant de préalables nécessaires afin que la personne puisse être elle-même en capacité de rebondir et d’engager son avenir. Les accompagnateurs, tous bénévoles, sont soutenus par des actions de formation organisées par le siège qui sont des moments d’enrichissements pour chacun de nous et d’échanges entre membres de groupes différents, de Paris et de province. Les problématiques rencontrées lors des accompagnements sont débattues lors des réunions mensuelles du groupe de solidarité.

Il existe actuellement 182 groupes de  solidarité, dont une trentaine à Paris, où s’est créée l’association.  Le groupe de Saint-Merry est l’un des groupes « historiques » de SNC.

Ces groupes comptent en moyenne 13 membres ; au total 2400 bénévoles accompagnateurs étaient engagés fin 2016. Ils sont engagés dans la vie professionnelle pour 47% d’entre eux, 53% étant retraités ; 52%  sont des femmes pour 48% d’hommes.

Les binômes (une femme / un homme, un actif / un retraité dans la configuration idéale) rencontrent le chercheur d’emploi dans un lieu neutre, un café en général, à intervalles réguliers (environ tous les 15 jours) aussi longtemps que nécessaire.

Les personnes accompagnées étaient 3800 fin 2016. Pour 52% d’entre elles, l’accompagnement s’est terminé par la reprise d’activité.

En appui de l’accompagnement, et dans le droit fil des principes fondateurs, SNC, grâce au soutien de ses donateurs, impulse et finance des emplois solidaires pour les personnes dont la recherche d’emploi se prolonge, et pour lesquels le retour direct dans le monde de l’entreprise classique apparaît trop difficile.

Ces emplois à durée déterminée créés par des associations ou des structures de l’économie sociale et solidaire, d’une durée moyenne d’un an, sont soutenus par SNC sur la base de 115% du SMIC. En s’adaptant à leur profil et à leur projet, ces emplois permettent aux chômeurs de longue durée de se repositionner sur le marché du travail, tout en aidant la structure employeuse à développer ses activités. En 2016, 116 accompagnés ont ainsi occupé un emploi solidaire dont 59 en Ile-de- France ; plus d’un emploi solidaire sur deux a été immédiatement suivi d’un contrat de travail dans l’association employeuse.

La moitié des ressources de l’association est consacrée au financement des emplois de solidarité (les frais de fonctionnement représentent 12 % du total, le reste étant consacré à l’animation du réseau, à la formation et à la recherche de fonds privés).

L’association a pris le parti de ne pas solliciter de subventions publiques, et sa première source de financement provient donc des donateurs personnes physiques, c’est-à-dire les bénévoles des groupes et toute autre personne souhaitant accompagner l’activité de SNC, soit directement, soit par le biais de la Fondation SNC permettant aux personnes donatrices assujetties à l’ISF de pouvoir tracer aisément l’affectation de leurs dons et legs.

Dans le contexte actuel  où le nombre d’emplois aidés connaît une forte réduction, le développement des emplois de solidarité est particulièrement indispensable. Il demande des moyens qui nous conduisent à faire appel plus que jamais à la générosité de chacun.

Quelques mots pour finir sur le groupe Saint-Merry : nous sommes 15 bénévoles, dont la majorité appartiennent à la communauté. Nous accompagnons actuellement 23 personnes, l’engagement de chacun d’entre nous dans le nombre d’accompagnement est variable et fonction de notre disponibilité. Nous nous réunissons chaque début de mois le dimanche matin, de 9 h à 11h15 dans la salle à manger du 1er étage, dans une ambiance de travail et d’efficacité qui n’exclut pas la convivialité. Nous serions heureux d’y accueillir de futurs accompagnateurs de la communauté.

Le site de l’association https://snc.asso.fr/ est riche et documenté nous vous invitons à le visiter.

Enfin nous souhaitons vous faire part d’une bonne occasion de connaître SNC lors de la soirée musicale du 7 décembre prochain à 19h à la mairie du 4ème (entrée 25€, déductible ! , et inscription possible en amont via https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdCs0lrMoBAR381SAC9-iqR_Dc4KwL14Ebyv6RXdvljUDuUDA/viewform)

Nous pensons utile de vous rappeler que nous avons besoin de vous tous : ceux qui le souhaitent pour accompagner, ceux qui travaillent dans le monde associatif pour monter un emploi solidaire, ceux qui le peuvent pour accueillir vos dons, ceux qui ont des chômeurs dans leur entourage pour les inviter à s’orienter vers SNC.

Françoise Fabre et Raphaël René-Bazin
Co-responsables du groupe Chômage
groupe.stmerri@snc.asso.fr

 

[1] par exemple sur rendez-vous (01 55 25 01 93) le lundi de 9h30 à 12h30 à l’EPEC 209 rue La Fayette Paris 10e

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *