©fc

Harmoniser nos singularités

Dimanche 26 janvier 2020

PREMIÈRE LECTURE  (Is 8, 23b – 9, 3)
Dans la Galilée des nations le peuple
a vu se lever une grande lumière
PSAUME  (Ps 26 (27), 1, 4abcd, 13-14)
Le Seigneur est ma lumière et mon salut.
DEUXIÈME LECTURE  (1 Co 1, 10-13.17)
« Tenez tous le même langage ;
qu’il n’y ait pas de division entre vous »
ÉVANGILE  (Mt 4, 12-23)
Il vint habiter à Capharnaüm pour que
soit accomplie la parole d’Isaïe

Bonjour à toutes et tous

Aujourd’hui nous célébrons avec des fleurs,
les fleurs font partie de la liturgie, elles ne sont pas un discours, mais une offrande au créateur.
Elles contribuent à la beauté de la célébration, elles sont accueil, elles habitent l’église,
elles sont un lien entre nous et et une louange à la beauté.
Composer un bouquet appelle à la méditation. C’est s’adapter à chaque saison,
C’est une prière vivante, une occasion de dialogue avec les passants.
Se rendre disponible et accepter les fleurs que l’on trouve,
c’est comprendre le langage des fleurs qui imposent elles même la composition à faire.
Mais aussi vivre avec la nature et rendre grâce pour cette Lumière qui resplendit.

Viendrez-vous partager avec nous ce langage vivant ?

Mireille Berbonde

Introduction à la deuxième lecture

La lecture de Paul nous a posé question lors de la préparation. Comment entendre son invitation à « avoir le même langage » sans se retrouver cantonnés à la langue de buis ou d’eau de rose ? Que vise-t-elle ? Une uniformité de ton ? La suppression de toute discussion ?
Nous avons cru entendre un appel à reconnaître la Lumière qui lève sa clarté au cœur même de tous nos Capharnaüms et nous apprend à harmoniser nos singularités en un bouquet de nuances… sans pour autant trop nous prendre pour des lumières ! Mais concrètement, comment l’écoute de Paul interroge nos revendications, nos sentiments d’appartenance et notre écoute des désaccords ? Qu’est-ce qui fonde nos paroles ?

Alexandra N
Tags from the story
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.