©fc

Humilité, douceur et patience

Lectures du baptême :
(différentes de celles du calendrier liturgique)
Lettre aux Ephésiens 4, 1-6 
Matthieu 19, 13-15

Dimanche, 21 mai 2017

Baptême de

Augustin
Emma
Fleur

Joséphine
Kelly
Louna
Merlin

Rosalie
Thomas
Tom

 

Introduction et commentaire

Dieu nous appelle a être courageux dans la proclamation de notre religion.
Tout en étant enfermé, en prison, Paul continue à porter la parole.

Nous avons choisi ce texte pour 2 raisons majeures.
Tout d’abord, il met en exergue les différents comportements et attitudes
que nous parents, sommes appelés à exercer
pour éduquer et faire grandir nos enfants : humilité, douceur et patience.

L’humilité est une vraie force
qui ne place pas certains hommes au dessus des autres.
Elle permet de reconnaître nos erreurs et nos faiblesses.
Elle s’oppose à la fierté et à l’orgueil.
L’humilité restaure l’unité quand l’arrogance la détruit.

La douceur n’est pas une expression de faiblesse.
Au contraire, elle est désintéressée,
elle donne place aux autres, et à l’amour.
Agir avec douceur, c’est garder à l’esprit la fragilité du tout petit.
C’est refuser de se servir de la force.

La patience, c’est la décision de ne pas se laisser irriter.
C’est choisir d’être lent à la colère.
La patience est active,
elle est plus que juste cacher un mauvais sentiment.

Ce texte nous rappelle aussi qu’il n’est pas aisé de se supporter,
mais qu’il nous faut le faire avec amour.
Ce ne sont pas ici des recommandations moralisantes,
mais bien une invitation à vivre de façon conforme à sa foi
et à ce qu’on est appelé à devenir par le baptême.

Il s’agit donc de laisser affleurer en nous sans cesse cette douceur,
cette patience, cette humilité et cet amour,
afin d’entrer et de demeurer dans l’unité.

La deuxième raison pour laquelle nous avons retenu ce texte est l’unité.
Un seul Seigneur, une seule foi, un seul Dieu…
sont des mots qui peuvent heurter certains d’entre vous.
La lecture que nous en faisons ne se veut pas excluante.

Nous ne sommes pas dans une église triomphante,
mais dans une église qui embrasse, qui enlace et qui porte.
Père de tous , Dieu englobe tout amour sans limite, ni frontière,
sans distinction de culture ni d’orientation sexuelle .

Une seule planète sur laquelle nous vivons tous ensemble,
et que nous partageons.
Pour que ce vivre ensemble soit heureux,
il ne peut être réalisé que dans un climat de paix.
Nous sommes appelés à nous orienter vers l’espérance
d’un rassemblement toujours plus grand
des hommes avec Dieu et des hommes entre eux.

Ce rassemblement est le fruit de l’unité acquise par la douceur,
et non par la force.
En effet, seule la douceur peut faire grandir l’unité naturellement.
L’unité n’efface pas la diversité, au contraire, elle s’en nourrit.

On peut même faire un parallèle avec la Nuit Sacrée du 4 juin à Saint Merry,
ou chacun prie, quelles que soient ses croyances.
C’est aussi cela qui rend cette nuit si riche et si belle !
Nos différences de foi sont reconnues et accueillies. L’unité dans la diversité.

Finalement, nous avons envie de dire à nos enfants
qu’ils sont aimés par les leurs, mais aussi par un amour encore plus grand.
La conséquence de ce baptême est d’être reçu par la communauté des Chrétiens,
mais être accueilli par cette communauté n’est ni l’objectif premier, ni une fin en soi.

Enfin, ceci peut paraître un peu simpliste… Mais en réalité, Paul nous demande,
même si nous sommes heurtés, de nous supporter les uns les autres avec amour.
De nous accueillir dans nos différences.

Olivia et Mélanie

Evangile : St Matthieu, chapitre 19, 13-15

On présenta des enfants à Jésus pour qu’il leur impose les mains en priant.
Mais les disciples les écartaient vivement.
Jésus leur dit :
« Laissez les enfants, ne les empêchez pas de venir à moi,
car le Royaume des cieux est à ceux qui leur ressemblent. »
Il leur imposa les mains, puis il partit de là.

Psaume 22 « Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien».

Sur des prés d’herbe fraîche, il me fait reposer.
Il me mène vers les eaux tranquilles et me fait revivre
il me conduit par le juste chemin pour l’honneur de son nom.

Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi :ton bâton me guide et me rassure.
Tu prépares la table pour moi devant mes ennemis ;

tu répands le parfum sur ma tête, ma coupe est débordante.
Grâce et bonheur m’accompagnent tous les jours de ma vie ;
j’habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours.

Ephésiens 4, 1-6

« Moi qui suis en prison à cause du Seigneur,
je vous exhorte donc à vous conduire d’une manière digne de votre vocation :
ayez beaucoup d’humilité, de douceur et de patience,
supportez-vous les uns les autres avec amour ;
ayez soin de garder l’unité dans l’Esprit par le lien de la paix.
Comme votre vocation vous a tous appelés à une seule espérance,
de même il y a un seul Corps et un seul Esprit.
Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême,
un seul Dieu et Père de tous, au-dessus de tous, par tous, et en tous».

Prière universelle:

-« Prions pour toutes les personnes éprouvées par la maladie, le deuil
et pour toutes celles qui souffrent d’isolement.
Qu’elles puissent trouver réconfort et paix auprès de toi
mais aussi la force d’aller de l’avant.
Aide nous à être, auprès d’elles, des porteurs de joie et d’espérance ».

– « Prions pour tous ceux qui ici ou ailleurs sont persécutés ou assassinés
en raison de leur religion, de leur orientation sexuelle,
de leur conviction ou de leur soif de justice et de liberté.

– « Prions pour les migrants, hommes, femmes, enfants et nourrissons,
qui traversent les mers au péril de leur vie dans l’espoir d’un avenir meilleur. »

CREDO DU BAPTÊME

Nous croyons en Dieu,
Il est présent dans nos éclats de joie mais aussi dans nos moments de détresse.
C’est Lui, le créateur, qui donne la force de vie.

Nous croyons en Jésus, son fils, qui a partagé notre condition humaine,
II nous a enseigné par sa vie et sa parole un message d’amour et d’unité,
à voir l’autre comme un frère.

Il est au milieu de nous dans l’eucharistie
et lorsque deux ou trois sont réunis en son nom.
Par sa résurrection, il nous invite à traverser nos morts quotidiennes
et nous précède dans une vie nouvelle.

Nous croyons en l’Esprit qui souffle sur toute la terre,
Il nous apprend à croire en accueillant le doute.
Il nous pousse à vivre le message du Christ de paix et de fraternité
avec tous les hommes de bonne volonté.

Nous croyons dans l’Église universelle,
Elle dépasse les frontières des églises visibles.
Elle puise sa force dans la diversité des membres qui la composent.

Nous croyons que le royaume que Dieu a créé se vit ici et maintenant,
La pierre que chacun de nous y apporte est essentielle.

L’ENGAGEMENT AU BIEN

Dans les choix que nous faisons ici
d’accompagner nos enfants à recevoir le sacrement du baptême,
nous souhaitons les guider afin de faire fructifier les trésors de ce monde
que sont le cœur et l’esprit.

Comme parfois nous en faisons nous-mêmes l’expérience douloureuse,
nous savons que nos enfants seront confrontés au mal dans leur vie,
que parfois ils se détourneront de leurs prochains et de Dieu.

Nous avons tous étés un jour en prise avec des sentiments d’égoïsme,
de mépris d’autrui, de rancunes, et dans la tentation de la toute-puissance.

Nous sommes conscients aussi que nous évoluons et sommes acteurs
d’une société humaine donnant parfois l’apparence du bien à ce qui est mal,
et que nous sommes parties prenantes d’une compétition économique effrénée,
laissant trop souvent de côté les plus vulnérables.

Mais chaque enfant renouvelle notre espérance et notre désir de combattre le mal
en nous et sous tous ses visages.
Nous nous engageons donc ici, devant vous, à choisir la vie pour nos enfants.
Nous voulons les aider à grandir, être forts, humbles et généreux :
– en menant une vie libre et responsable pour les aider à faire des choix
qui ne les rendent pas complices du mal,
– en nous efforçant de leur ouvrir les yeux sur la fragilité et la détresse des autres,
en leur donnant le sens du partage et des « communs » comme notre planète terre,
– en leur montrant que la tolérance et l’amour sont le véritable sel de la vie,
– en bâtissant avec eux et autour d’eux un monde plus juste, plus solidaire, plus fraternel,
– en gardant à l’esprit qu’il nous faut
voir le visage du Christ dans chaque personne que nous rencontrons.

PRIERE POUR NOS ENFANTS

Seigneur, nous remettons entre tes mains les noms de nos enfants.
Grave les profondément en toi afin que rien ni personne ne puisse les enlever.
Protège-les chaque fois que nous sommes contraints de lâcher leur main.
Que ta force soit toujours plus grande que leur faiblesse.
Je ne te demande pas de leur épargner tout chagrin mais d’être leur consolation
lorsqu’ils seront seuls ou dans la peur.
Place sur leur route des témoins de ton amour.
Garde nos enfants dans ton Alliance, en ton Nom.
Seigneur, nous remettons entre tes mains les noms de nos enfants.

Chant : Tu fais ta demeure en nous Seigneur

Tags from the story
, , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *