Il était une foi

Moribond pour les uns, insignifiant pour les autres. Et si le christianisme avait encore son mot à dire ? Si, au milieu des contradictions de la modernité, un autre christianisme était en train de naître ? Nous en parlerons avec Claude Plettner le 14 juin, à Saint-Merry. En attendant, voici la présentation du livre, en paroles et... en vidéo

claude p

Moribond pour les uns, insignifiant pour les autres. Et si le christianisme avait encore son mot à dire ? Si, au milieu des contradictions de la modernité, un autre christianisme était en train de naître ?
Nous en parlerons avec Claude Plettner le 14 juin, à Saint-Merry. En attendant, voici la présentation du livre, en paroles et… en vidéo

« Quand les visions de l’existence et les styles de vie sont pluriels, quand, à travers les rencontres quotidiennes s’entrelacent, s’apprécient et parfois s’affrontent différentes façons d’habiter ses jours, son corps, ses amours et le monde, le moment est venu d’une situation spirituelle nouvelle. C’est d’une tâche intérieure, d’un travail sur soi mené avec d’autres, au moins autant que de réformes de structures, qu’autre chose peut prendre corps. C’est là que les idéologues laissent place au charnel, au vif, au visage de l’autre, surtout celui du plus marginal, du plus vulnérable ».

L’autre christianisme, une expression qui voudrait fraternellement rappeler la nécessité de renouer avec la culture du débat dans l’Église. Et reconnaître avec humilité que les évolutions, les crises comme les créations du monde contemporain posent de nouveaux défis à l’Église et à tout les chrétiens. Une fois encore, les voilà poussés à l’innovation, au décentrement.

 

Claude Plettner est écrivain et théologienne. Son livre Chère Thérèse d’Avila vient d’être adapté au théâtre. Récemment, elle a publié un livre d’entretien avec la théologienne Véronique Margron (Solitudes nuit et jour, Bayard) et a été l’édititrice d’un important volume sur sainte Thérèse d’Avila (Une année avec Thérèse d’Avila, Bayard).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *