©fc

Je ne me suis pas dérobé

Dimanche 25 mars
Procession des rameaux
ÉVANGILE (Mc 11, 1-10)
« Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! »

Passion du Seigneur
PREMIÈRE LECTURE (Is 50, 4-7)
« Je n’ai pas caché ma face devant les outrages,
je sais que je ne serai pas confondu »
PSAUME (21 (22), 8-9, 17-18a, 19-20, 22c-24a)
Mon Dieu, mon Dieu,
pourquoi m’as-tu abandonné ?
DEUXIÈME LECTURE (Ph 2, 6-11)
« Il s’est abaissé : c’est pourquoi Dieu l’a exalté »
ÉVANGILE (Mc 15, 1-39)
Passion de notre Seigneur Jésus Christ

Accueil

Bonjour, et un bonjour particulier à vous qui êtes peut-être juste de passage aujourd’hui, pour cette fête particulière, avec ces rameaux de feuillage toujours vert, symbole de la vie qui ne finit pas, la vie qui surgit même à travers la mort.
Nous voici au début de la Semaine sainte. Nous allons suivre Jésus, aujourd’hui acclamé, demain … bafoué par cette même foule qui l’acclame, mouvement qui ne nous est peut-être pas si étranger dans notre monde actuel et dès aujourd’hui nous l’évoquerons en lisant l’évangile de la Passion. Mais maintenant, nous suivons Jésus qui entre à Jérusalem et nous le chanterons, lui  « le Seigneur, le seul Dieu. »
Après la bénédiction des Rameaux, puis l’écoute de l’Évangile de Matthieu, avec ce chant nous irons prendre place en procession autour du Carré, en passant par son centre. Ensemble, entrons dans cette célébration au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit

Myriam Glorieux

Les invocations de la prière universelle

Seigneur, par les médias nous assistons aux carnages de la guerre en Syrie et au Yémen ; nous avons entendu aussi l’attentat à Carcassonne ; et par la liaison que nous avons établie avec des étudiants de Gaza, nous connaissons les conséquences d’un siège subi par 2 millions d’habitants. Seigneur, à tous ces gens, à ceux qui infligent et aussi à ceux qui subissent, donne l’intelligence et la force de s’interroger sur l’utilité de ces combats en regard de leur prix en vies humaines et en souffrance.

Jacques Denantes

Proches de nous, membres de cette communauté, nous connaissons des personnes qui ne peuvent plus venir du fait de l’âge, ou de la maladie. Merci pour leur présence à distance et leur énergie souvent surprenante ! Dieu veille sur toutes ces personnes qui ne sont plus physiquement avec nous le dimanche mais qui y sont très fort de cœur. Veille aussi sur celles que nous connaissons bien et qui ne viennent plus, blessés d’une manière ou d’une autre par la communauté. Dieu, ouvre en nos cœurs et nos esprits des chemins nouveaux de rencontre.

Myriam Glorieux

Seigneur, dans ce Proche Orient déchiré, brille une lueur d’espoir au Liban. De ce pays où Musulmans et Chrétiens sont égaux en nombre, un ami m’écrit : nous avons inventé une fête islamo-chrétienne, celle de l’Annonciation le 25 mars, devenue une fête nationale où chrétiens et musulmans se réunissent pour des offices religieux communs, car tous vénèrent la Vierge Marie. Seigneur, donne à ces messagers de paix la force de poursuivre et de démultiplier leur action.

Jacques Denantes

Ici, dans cette église, nous essayons de maintenir les portes ouvertes au tout venant et les accueillants sont témoins d’histoires de vie aux mille couleurs, témoins aussi souvent de recherche de sens. Dieu, nous te confions toutes ces personnes rencontrées. Soutiens aussi notre désir d’ouverture à des itinéraires qui nous sont étrangers. Éveille nos oreilles, ouvre nos lèvres, donne nous un langage, dilate nos cœurs pour un accueil selon ton Esprit.

Myriam Glorieux

 

Tags from the story
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *