Unsplash – By Mikael Kristenson https://unsplash.com

Je suis au fond… mais je respire

« C’est ainsi... j’ai touché le fond ... plus profond que je l’imaginais. Mais je respire ». Un cri de détresse. À la manière du psalmiste qui, des profondeurs, à bout de souffle, exprime son désarroi. La chronique de Geneviève Esmenjaud

C’est ainsi

je suis au fond

j’ai touché le fond

ce fond est plus profond que je l’imaginais

le fond n’en finit pas de se creuser

est-ce pour me porter

me supporter

et laisser déposer

ou m’appeler

à me laisser creuser

de plus en plus profond

dans la masse inconnue

pas de repère et pas  de prise

pas même en moi de peur

tant la conscience aussi est prise

dans le brouillard d’anesthésie

seul reste un JE

un petit JE qui dit

oui c’est bien moi cette aventure

non pas néant mais mystère

d’inconnu innommable

aucun repère ni de temps ni d’espace

de l’énorme

inconnu

insaisissable

de l’impensable

et l’innommable

du quoi ?

sans mots…

mais je respire

qui donc respire en moi ?

oui je peux dire

JE

je respire.

Oui je peux dire

JE

Je respire

JE respire…

Geneviève Esmenjaud

Tags from the story
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *