Jérusalem à la mosquée de Massy

La 18ème édition de la SERIC (Semaine européenne de rencontres islamo-chrétiennes) s'est déroulée en novembre. Le Centre Pastoral Saint-Merry s'est associé pour la 2ème année consécutive à cet événement qui a permis de belles rencontres, dont cette conférence à la mosquée de Massy.

Une dizaine de membres du Centre pastoral Saint-Merry se sont retrouvés le 18 novembre dernier par un bel et froid après-midi de novembre à la mosquée de Massy pour assister à une conférence débat sur Jérusalem, organisée à la fois par le Groupe d’amitié islamo-chrétienne (GAIC), le Conseil des Musulmans à Massy (CMM) et le Centre Pastoral Saint-Merry.

Cette rencontre avait pour thème Jérusalem – Al Quds (la Sainte) –, sujet au cœur de l’actualité politique et religieuse. La conférence a été ouverte par une allocution de Yazid Madi, président du CMM, suivie de trois interventions. Pour commencer, Bernard Flichy, membre du GAIC et du réseau Chrétiens de la Méditerranée, nous a parlé des conditions de vie des Palestiniens à Jérusalem. Ensuite, Gabriel Hagaï, rabbin orthodoxe engagé dans le dialogue interreligieux, notamment islamo-chrétien pour promouvoir la paix, nous a rappelé que le sionisme ne pouvait être confondu avec le judaïsme et que la Torah ne pouvait servir d’argument pour justifier l’occupation de la Palestine, et particulièrement de Jérusalem,  par Israël. Enfin, Martine Millet, pasteure retraitée de l’Eglise réformée de France et vice-Présidente du GAIC nous a présenté l’association Sabeel des chrétiens de Palestine, dont l’objectif est de défendre la cause palestinienne en s’appuyant sur le message de l’Evangile. Ces interventions ont été suivies d’un débat très riche qui a conclu la soirée.

Après quoi, le président de la mosquée, Ramzi Aïd Djaoud, a emmené le petit groupe de Saint-Merry visiter la mosquée de Massy, vaste bâtiment d’une architecture résolument moderne, utilisant largement la lumière naturelle pour éclairer les espaces de prière. Dédié non seulement à la prière, mais aussi à la formation, il organise des cours de théologie coranique, ainsi que des cours de langue arabe.

                                                                                              Réseau Spiritualités Fraternité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.