« J’étais un étranger, vous m’avez accueilli »

"j'avais faim, et vous m'avez donné à manger ; j'avais soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais un étranger, et vous m'avez accueilli ; j'étais nu, et vous m'avez habillé ; j'étais malade, et vous m'avez visité ; j'étais en prison, et vous êtes venus jusqu'à moi !'

  23 novembre 2014
Notre Seigneur Jésus Christ Roi de l’Univers
Année A

Lectures 
1ère lecture : Dieu, roi et berger d’Israël, jugera son peuple (Ez 34, 11-12.15-17)
2ème lecture : La royauté universelle du Fils (1Co 15, 20-26.28)
Evangile : La venue du Fils de l’homme, pasteur, roi et juge de l’univers (Mt 25, 31-46)

Parole du Seigneur Dieu : Maintenant, j’irai moi-même à la recherche de mes brebis, et je veillerai sur elles. Comme un berger veille sur les brebis de son troupeau quand elles sont dispersées, ainsi je veillerai sur mes brebis, et j’irai les délivrer dans tous les endroits où elles ont été dispersées un jour de brouillard et d’obscurité. C’est moi qui ferai paître mon troupeau, et c’est moi qui le ferai reposer, déclare le Seigneur Dieu. La brebis perdue, je la chercherai ; l’égarée, je la ramènerai. Celle qui est blessée, je la soignerai. Celle qui est faible, je lui rendrai des forces. Celle qui est grasse et vigoureuse, je la garderai, je la ferai paître avec justice.
(Ez 34, 11-12.15-16)

 

Nous avons bien  en tête Jésus : le Bon Berger
Dans le livre d’Ezéchiel, le prophète fait dire à notre Dieu :
«  qu’il est comme un berger  » !P1050570
plus qu’intéressant pour nous en ce jour où nous célébrons le Christ Roi !
Dans le Livre de la Bible  nous constatons,
que choisir un Roi ,ce n’est pas simple,
Un Roi qui est berger et qui doit mener le peuple de Dieu !
C’est très loin d’être simple, et nous constatons que ces personnes
choisies et responsables naviguent entre alliances, mésalliances,
négociations et nouvelles alliances !     comme aujourd’hui ! c’est humain !
.  Le prophète Ezéchiel semble nous dire que notre Dieu veut reprendre les affaires en main ! car lui notre Dieu est toujours fidèle.
Son alliance avec son peuple, notre humanité aujourd’hui est pour toujours.
Notre Dieu, lui, fait confiance à son peuple,
Lui fait confiance à chacun de nous.
Si un jour vous voulez vivre un moment de réconciliation : relisez ce
Passage du prophète Ezéchiel : Notre Dieu nous donne sa confiance .

Le prophète nous dit et nous rappelle
Que notre Dieu nous rassemble, malgré les guerres, les déportations,
Les errances , les migrations et les transgressions.
Dieu rassemble son peuple en commençant
par les perdus, les blessés, les cabossés de la vie,
et ensuite par les nantis et les vigoureux.
Oui il y a de la place pour tous : c’est difficile à réaliser ! à accepter !
Ezéchiel fait parler notre Dieu de la brebis grosse et vigoureuse :
«  je la ferai paître avec justice,
je lui permettrai de s’ajuster à la vie de notre monde … »
Notre Dieu est toujours fidèle,
Et Jésus est venu, il nous rassemble et nous rassemblera.
En contemplant la façade restaurée de notre Eglise, j’ai constaté qu il y
avait un jacquet, un personnage avec 2 coquilles Saint Jacques sur le haut face
du manteau, s’appuyant sur un bâton, appelé « bourdon » ,
rue Saint Martin, rue Saint jacques nous sommes sur le Chemin de Compostelle
Les Pélérins de St Jacques avaient et ont avec eux le «  Gourdon » ce bâton ,
Qui accompagne leur marche et qui leur permet de se défendre..
Le bâton de Jésus, le bon berger est l’outil qui permet de prendre la patte
de la brebis qui semble défaillante et de la soigner si besoin est !
Aujourd’hui nos pasteurs ont leur bâton , leur crosse ,la spirale.
La spirale qui semble vouloir nous dire
Je suis au milieu de vous, et puisque je suis au milieu de vous, je suis déjà
au milieu de ceux qui nous attendent
Aujourd’hui c’est Marion et Marius que nous accueillons
dans notre grande Famille.
Aujourd’hui comme demain nous avons, à la suite du Christ, en communauté,
à vivre et proclamer son Evangile de justice , d’amour et de paix.

Gérard Wybo

A propos de Matthieu 25+

Matthieu 25, c’est limpide.
Oui, c’est limpide, mais qu’en avons-nous fait depuis 2000 ans ?
Aujourd’hui nous fêtons le Christ-Roi de l’Univers.
Nous n’allons pas nous désoler sur le passé.
Nous allons fêter aujourd’hui, ici et maintenant, ce que nous faisons pour être des « justes «

Je fête un Dieu incarné, terre-à-terre, au plus près des besoins des plus démunis.
Je fête un Dieu qui a soif, qui a faim, qui est nu, qui est malade, qui est en prison, qui est étranger,
un Dieu qui privilégie tous les cabossés de la vie qui sont ses « frères ».

Je fête, en cette semaine internationale de la solidarité, ceux d’entre vous dans notre communauté qui s ‘ingénient à réaliser des programmes de solidarité.

Je fête celui ou celle d’entre vous qui ira cet après-midi visiter un malade à l’hôpital.
Il ne le guérira pas. Mais ce qui compte c’est le déplacement, sur le chemin de la rencontre.
Et si le malade est mourant c’est lui qui apprendra la vie au vivant .

Je fête le 40ème anniversaire de l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture.
Il y a 40 ans deux Antigone ont lançé les chrétiens sur le combat contre la torture.
Depuis quel chemin parcouru : juste un exemple : la correspondance avec les condamnés américains dans les couloirs de la mort.
On croit qu’on va donner. On reçoit. On reçoit des lettres lumineuses qui parlent d’amour, de pardon, de non-violence, de sérénité.
Et la dernière de ces emmunrés avant qu’ils soient piqués par les autorités est un pur joyau.
Je fête mon ami le docteur Duterte, athée et thérapeute, qui répare les enfants-soldats.
L’enfant-soldat c’est celui qui a subi tous les traumatismes, tous sans exception.
De ces survivants de l’enfer il dit que ce sont les vrais héros de notre temps.
Matthieu qui nous parle du jugement dernier évoque les « bénis » de Dieu.
Ce sera des chrétiens et des athées, et aussi des condamnés à mort, et  aussi des juifs, et des musulmans, et des bouddhistes, et des animistes…., bref la foule de tous les « justes » qui auront consacré leur vie à faire du bien à autrui.
Les autres, les injustes, les mauvais, ceux qui préfèrent l’argent à la justice, il y en a plein autour de nous.
Et comme il n’est pas nécessaire de réussir pour persévérer, nous allons persévérer à tenter de leur faire comprendre que l’amour de l’autre, le respect de l’autre, l’aide à l’autre sont les vrais chemins de la vie,
car nous les baptisés, qui sommes à jamais « prêtres, prophètes et rois, », nous sommes surtout et d’abord des rois du service.
Fêtons le Christ-Roi. Fêtons-le. Fêtons !

Danielle Mérian

Prières d’intercession

…au nom de la commission partage :
Depuis des années, notre communauté de Saint Merry -Centre Pastoral Halles-Beaubourg  tient à soutenir des petits projets dans différents pays du monde et à garder des liens avec ces groupes d’hommes et de femmes qui essayent de se prendre en main et de vivre plus dignement.
Ainsi, actuellement nous soutenons à Monea, au Mali, une communauté villageoise qui construit un collège;
A la paroisse Rach Kien au Vietnam, près de Ho-Chi-Min-ville, des  femmes qui mettent en marche un projet d’auto-subsistance à l’aide du microcrédit;
Et à Bouaké, en Côte-d’Ivoire, un groupe de femmes, petites agricultrices qui nous écrivent en ces termes:  » Les pluies ont commencé. C’est le début des semailles, nous allons nous mettre au travail. Merci de votre soutien. Nous prions pour vous… priez vous aussi pour la bonne marche de notre projet. Nous avançons comme un caméléon mais nous arriverons par la grâce de Dieu.  Et que le Ressuscité soit dans nos vies ! « 

Seigneur, aujourd’hui, nous te présentons sur la table des offrandes ces modestes actions de solidarité internationale !

Gerardo Ramos

« Seigneur, reçois en offrande la prière, les lettres et interventions, l’engagement de tous les membres de l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture et de la Peine de mort, et de tous ceux qui se joignent à eux régilièrement et plus particulièrement dans la  communauté.
Reçois aussi l’engagement de tous ceux qui, dans le monde, transmettent les informations, souvent au rique de leur vie. »

Damien Pasquier-Desvignes

Voilà près de 15 ans naissait le Réseau Chrétien-Immigrés à qui la communauté a apporté un soutien indéfectible. Dés le début le CPHB a ouvert ses portes pour accueillir les sans-papiers durant une semaine.
Au sein de notre réseau un groupe d’alphabétisation  a vu le jour, grâce à la mise à disposition des locaux de la mairie du 4ème ardt.
Puis il y a eu le « goût de l’autre », espace où, à part égale, se retrouvent français et étrangers pour partager un repas préparé par les migrants. Ces rencontres ont  débouché sur une aventure de 3 ans : la naissance d’un beau livre intitulé: « Plats d’existence », un beau cadeau de Noël pour inviter « le monde à table ».
En 2002 ce fut l’ouverture d’une permanence juridique en lien avec la Cimade pour aider les sans-papier à obtenir leur régularisation. Nous pensons au président Obama qui a décidé de régulariser 5 millions de personnes en situation irrégulière.
Seigneur tu nous as dit : «  j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli » nous te présentons tous ces migrants, ces déplacés qui frappent à nos portes au risque de leur vie. Ils sont là, allons nous les abandonner ? Donne la force à tous les bénévoles et à chacun d’entre nous de leur ouvrir nos portes et nos cœurs.

Jean Guillaumel

Tags from the story
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.