©fc

La conquête de la lune : chimère ou défi ?

1969 : voilà 50 ans, le premier homme pose son pied sur la lune. Un défi lancé par J.-F. Kennedy comme une réplique à la réussite éclatante de l’Union Soviétique, première nation à envoyer un homme dans l’espace. Dix explorations préparatoires furent nécessaires avant de propulser ce vol légendaire initié par un président populaire :  » La conquête de l’espace mérite le meilleur de l’Humanité, nous avons choisi d’aller sur la lune, non pas parce que cela est facile, mais parce que cela est difficile « . Cette mission suivie par plusieurs centaines de millions de terriens a bouleversé le cours de notre histoire : notre vision du monde dans l’univers a été revisitée, notre capacité à nous dépasser pour réaliser des exploits et notre soif de réussir ont été assouvis, nous ouvrant de nouvelles frontières.

Depuis lors, l’espace est devenu et reste un des seuls enjeux internationaux préservé face aux difficultés que nous avons à vivre ensemble. À aucun moment, malgré les différends qui déchirent notre planète, nous n’avons remis en cause la collaboration qui nous a permis ce dépassement : présence permanente des hommes dans l’espace, création de missions internationales pour l’envoi de sondes à la découverte de nouvelles planètes, de nouveaux systèmes solaires, de comètes, constance dans le partage des données et des connaissances.

Pourquoi ne pourrions-nous pas mettre en œuvre ces principes pour préserver notre Humanité et la terre, dans un climat pacifique où Dignité est maître mot ?

Pierre-Olivier / Anne

Billet du dimanche 20 janvier 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.