La danse s’exprime à Saint-Merry

Les Rendez-vous Contemporains ont invité le Théâtre de Vanves et son festival 20ème ARDANTHE DANSE pour une soirée dans l’église.  Le 22 mars, une petite dizaine de solos ou duos se sont produits dans divers lieux de l’église en fonction de l’espace qu’ils ont su habiter avec simplicité et sous des éclairages fascinants.

Les dimensions de l’édifice comme son architecture : piliers, crypte,
chapelle de communion, croisée des transepts… ont été mis en valeur et les diverses expressions de ces artistes s’y sont exprimées avec beaucoup de plaisir, pour eux comme pour nous.

Les « participants » à cette soirée, tant artistes se produisant que spectateurs ont été séduits par les possibilités offertes par les lieux. Nos techniciens n’y sont pas pour rien ! Baptiste, Benjamin, Louis, Paolo, Solène et Thomas L. ont su faire passer leur profonde connaissance – et leur passion – des lieux pour les mettre au service des danseurs. Les estrades au centre de la nef, sous l’orgue ou au transept, et encore dans la chapelle de communion et la crypte, ont permis des éclairages adaptés aux différentes performances données dans chaque lieu.

Très grande variété des pièces présentées. Une danseuse toute vêtue de noir, sur un immense carré blanc habité de 4 boules noires ou blanches. Une altiste en maillot doré : dans la crypte moyennageuse, de son alto elle nous charme de sa voix et de ses mimiques… Le multicolore survient avec une femme vêtue de mille tissus entassés et tourbillonnant au son d’un violoniste ancré au pied d’un pilier de l’église.

Et « tout ça » dans une église. Des questions sur la « désaffectation » ou non des lieux se posent. Expliquer la mission artistique de la communauté donnée par l’archevêque de Paris est une réponse qui surprend mais qui, la plupart du temps, suscite l’admiration et pousse à plus de dialogue.

 

La beauté donnée par tous ces artistes, ouvre chacun à un monde autre… Alors merci à tous

Florence Carillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.