«La paix soit avec vous»

Aujourd'hui, les enfants, cette célébration est la vôtre, elle a été pensée et préparée pour vous, avec des mots et des gestes choisi pour vous ! Alors ouvrez vos oreilles, ouvrez vos yeux, ouvrez votre bouche…

Dimanche 15 juin 2014
Fête de la Trinité
Année A

1ère communion de Diane, Elisabeth, Erwann, Félix et Thomas 

Lectures : 
Livre de l’Exode Ex 34, 4b-6.8-9
Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 2 Co 13, 11-13
Évangile selon saint Jean Jn 3, 16-18

« Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. »

« Frères, soyez dans la joie, cherchez la perfection, encouragez-vous, soyez d’accord entre vous, vivez en paix, et le Dieu d’amour et de paix sera avec vous.
Exprimez votre amitié en échangeant le baiser de paix. Tous les fidèles vous disent leur amitié. »

Accueil :
Bonjour à tous, bienvenue à vous qui êtes de passage;
bienvenue à vous, habitués de cette communauté,;
bienvenue à vous les enfants qui serez au coeur de notre célébration d’aujourd’hui;
bienvenue à vous, parents, grands-parents, parrains, marraines, frères, sœurs et cousins.

Dans les bouleversements de notre monde d’aujourd’hui et au cœeur de ce monde, célébrons la vie, célébrons la joie, célébrons le désir de Diane, Elisabeth, Erwan, Félix et Thomas qui vont recevoir le sacrement de l’eucharistie.
Aujourd’hui, les enfants, cette célébration est la vôtre, elle a été pensée et préparée pour vous, avec des mots et des gestes choisi pour vous !
Alors ouvrez vos oreilles, ouvrez vos yeux, ouvrez votre bouche…
Si jamais quelques adultes ne comprennent pas , ce n’est pas grave,vous leur expliquerez tout à l’heure !!µ
Aujourd’hui, c’est aussi la fête de la Trinité, dans le mot trinité il y a 3. Les premiers chrétiens ont trouvé ce mot pour dire que Dieu est unique mais qu’il se révèle aux hommes en  3 personnes : le Père, le Fils et le Saint Esprit.
Quand j’avais votre âge c’est avec ma grand-mère que je faisais ma prière du soir et qui m’emmenait à la messe.
Yvonne est née et a vécu de l’autre côté de la méditerranée dans un pays de soleil, elle a grandi entourée de chrétiens orientaux et comme eux , quand elle faisait son signe de croix, elle joignait ses 3 doigts  pour le Père, le Fils et le Saint Esprit.
Alors aujourd »hui,  en cette fête de la Trinité, pour pourrez réunir vos 3 doigts  quand vous ferez le signe de croix.
Mais assez d’histoire, il est temps de commencer notre célébrationà votre manière, aussi pour guider les grandes personnes,

j’appelle Diane, Elisabeth, Erwan, Félix et Thomas à s’avancer pour vous montrer comment ils ouvrent leurs corps, leur cœur et leur esprit à l’invitation du Seigneur : il y a le haut, il y a le bas, il y a la droite, il y a la gauche. Il y a le ciel, il y a la terre, il y a un bout du monde, il y a l’autre bout du monde. De la terre au ciel : la croix unit les hommes à Dieu. D’un bout du monde à l’autre bout du monde : la croix unit les hommes entre eux. Quand je fais sur moi, Seigneur, ce signe de croix, c’est tout entier que je m’ouvre à toi.

Catherine -Marie Vernier

Lecture de Paul
J’ai reçu ce matin une lettre de l’apôtre Paul, une lettre qu’il vous a adressée tout spécialement à vous ce matin, les enfants de la Communauté de Saint Merry qui faites votre première communion.
Je vous la lis :
Frères, soyez dans la joie, cherchez la perfection, encouragez-vous, soyez d’accord entre vous, vivez en paix, et le Dieu d’amour et de paix sera avec vous.
Exprimez votre amitié en échangeant le baiser de paix. Tous les fidèles vous disent leur amitié.
Que la grâce du Seigneur Jésus Christ, l’amour de Dieu et la communion de l’Esprit Saint soient avec vous tous.
Paul vous dit ce matin une chose très simple : pour être chrétien, pour recevoir le corps du Christ, il faut être dans la paix, il faut faire la paix avec tous ceux qui nous entourent. Tout à l’heure, nous referons ce geste de paix. Au moment où vous le ferez, repensez bien à ce que vous dit l’apôtre Paul, et ainsi, vous serez prêts à recevoir le corps du Christ.

Vincent Moreau

 Baiser de paix
Les enfants, vous vous souvenez de ce que vous a dit Paul tout à l’heure dans la lettre qu’il vous a envoyée :
« Encouragez-vous, soyez d’accord entre vous, vivez en paix, et le Dieu d’amour et de paix sera avec vous. Exprimez votre amitié en échangeant le baiser de paix. Tous les fidèles vous disent leur amitié ».
Ce geste du baiser de paix que nous allons faire, c’est l’un des plus anciens qui existent. Dès les débuts, les chrétiens se saluaient en se donnant un signe de paix, et aujourd’hui encore, 2 000 ans après, nous refaisons ce geste.
Alors, donnez-vous entre vous les uns les autres la paix du Christ et allez la porter à vos parents, à vos frères et sœurs, à vos amis, et à tous les membres de la Communauté qui vous disent leur ami

Vincent Moreau

Voici une autre histoire, la rencontre entre Jésus et Nicodéme, un sage qui veut comprendre et devenir meilleur. Regardez, ils parlent tous les deux dans le secret pendant des heures, à la lumière de la bougie. Nicodème interroge et Jésus répond, peut être la chose la plus importante est-elle dans l’Evangile selon Saint jean, chap 3, 16 à 18.
Voici ce secret : Dieu nous aime. Dieu, personne ne l’a jamais vu. Jésus explique que ce Dieu ne juge pas, n’impose pas, ne calcule pas : il aime, tant et plus, comme dit un amoureux.
Nous pouvons vivre nous aussi cet amour, cette amitié, cette attention à l’autre, cette compréhension,  si nous y croyons.
Et l’amour de Dieu a un but. La vie éternelle, le salut … des mots compliqués. Plus simplement, permettre à chacun d’être heureux, chacun de vous, de nous, et tous les hommes.
Ces paroles sont extraordinaires, vous avez déjà entendu quelqu’un dire des choses pareilles ? Regardez, Nicodème a l’air d’être très ému.
Et peut-être qu’ainsi Jésus nous explique que la communion avec Dieu, c’est se souvenir à chaque fois que Dieu nous aime et souhaite notre bonheur.

Jacques Debouverie

 

Envoi
Voilà… c’est déjà fini ! On en parle depuis des mois, vous vous y êtes préparés depuis des semaines …
Mais ce n’est jamais fini ! Chaque dimanches de votre vie, avec les autres chrétiens, dans le monde, vous serez toujours invités à la table du Seigneur, comme vous l’ont dit hier nos aînés de st Merry : Jacqueline, Hubert et Monique.
Et la fête continue, un autre repas de fête vous attend certainement chez vous alors je vais remercier en votre nom, ceux qui vous ont accompagnés dans cette aventure de ce premier sacrement de l’eucharistie : Daniel, vos animateurs :  Anne, Corinne Nicolas  et ceux qui ont préparé cette célébration: Koffi,  Jacques, Vincent, Claire aux chants, vos parents et vous tous aujourd’hui, qui avez fait Corps du Christ avec Diane, Elisabeth, Erwan, Félix et Thomas alors… efkharistos : merci.

Catherine -Marie Vernier

 

 

Tags from the story
, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *